☰ Menu eFinancialCareers

MERGER MAN : On est ici entre professionnels…

Par définition, le projet de fusion inter-bancaire dans lequel je me suis embarqué depuis mon long break autour du monde demande à ses intervenants (consultants, développeurs, responsables business, chefs de projet, etc.) de savoir gérer deux approches, deux cultures, deux modes de fonctionnement et d’organisation. Cela tombe bien : mes batteries sont totalement rechargées, je suis prêt à m’impliquer à 200% !

Et le contexte s’y prête, tout le monde ne semble intéressé par qu’une seule chose : l’accomplissement de la mission. Au quotidien, on ne ressent pas de réelle culture d’entreprise, peu de liens – autres que professionnels – se sont créés entre les intervenants, des prestataires externes pour la plupart. L’équipe dédiée au projet s’est construite en quelques mois seulement. Je suis l’un des derniers à l’avoir rejointe. Pour autant, les rapports sont cordiaux et l’ambiance plutôt bonne, mais ça s’arrête là. En un mot, on est ici entre professionnels.

Alors, parlons boulot ! Enfin presque… J’ai d’abord passé quelques jours à consulter les traditionnels slides présentant le projet sous tous ses aspects. Oui, tous ces docs sur lesquels on se jette avidement, prêt à en découdre, et sur lesquels on s’endort au bout de quelques heures…

En fait, j’en ai pas mal bavé ces premières semaines. Il m’a fallu un peu de temps pour reprendre le rythme (on ne se remet pas d’un long congé sabbatique comme ça) et plus de temps encore pour comprendre au juste qui fait quoi, comment, pourquoi, pour qui… Sur ce terrain, je ne suis pas le seul. Rares sont ceux capables de maîtriser tous les aspects fonctionnels et techniques du projet et de ses interactions, même les managers.

La preuve par l’exemple : en guise d’échauffement , mon chef de projet me propose de travailler sur un petit sujet fonctionnel, idéal pour se faire la main. Il s’agit d’un projet de refonte d’un outil de reporting de liquidité, utilisé par différentes lignes métiers. Objectif ? : étudier comment fonctionne cet outil, faire mes préconisations pour assurer la continuité d’activité dans le cadre de la fusion et passer au sujet suivant.

Deux semaines plus tard, après moult réunions, discussions et l’implication de n niveaux hiérarchiques, il apparaît que la migration de cet outil a des impacts importants (et imprévus !) sur toute une ligne métier, dont il va falloir complètement revoir l’organisation !

Pour moi c’est inespéré, d’une petite étude sur un sujet basique je me retrouve déjà à la tête d’un vrai projet. Sous réserve qu’il n’ait pas lui aussi des enjeux qui dépassent mes compétences…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici