☰ Menu eFinancialCareers

Banquiers du futur : « la finance attire désormais un nouveau type de profils »

Paul Pan

Paul Pan est chinois. Il a grandi en Chine, où il a suivi toute sa scolarité jusqu’au lycée. Il s’installe ensuite au Royaume-Uni pour étudier le Business Management à l’Université de Nottingham. Après son diplôme en 2008, il intègre le graduate programme de Barclays au sein du département Trésorerie. Il quitte ensuite Barclays en 2012 pour entamer un MBA à la London Business School (LBS). Après un stage très prometteur dans la division Debt Capital Markets (DCM) d’HSBC, Paul intègrera bientôt la banque britannique à temps plein à l’issue de son MBA.

Voici les réflexions qu’il nous a confiées à propos des perspectives de carrière en front office dans le secteur bancaire aujourd’hui.

Lorsque j’ai quitté  Barclays pour me lancer dans un MBA à la LBS, j’avais l’intention de faire un break pour étudier les différentes options de carrière susceptibles de se présenter. J’envisageais de bifurquer vers l’industrie ou le conseil, mais après mûre réflexion, il m’a semblé que la finance restait la meilleure option pour moi.

La finance est ma passion. Je trouve dans ce job un défi permanent et j’aime travailler avec des gens intelligents. Le secteur des services financiers continue d’attirer des individus extrêmement brillants, et c’est l’un des points qui m’a particulièrement séduit. Il me semblait avoir déjà de bons contacts dans ce milieu, ajouté à cela l’obtention du CFA lorsque j’étais chez Barclays. Aussi il m’a semblé plus sage de capitaliser sur tout cela plutôt que de partir du jour au lendemain dans un secteur radicalement différent.

Bien sûr, on travaille plus dans la finance que dans la plupart des autres branches. Mais en DCM, les heures sont plus faciles à gérer que dans d’autres domaines de la banque d’investissement. Certaines banques offrent un meilleur équilibre que d’autres entre vie professionnelle et vie privée. Quand j’étais stagiaire chez HSBC l’été dernier, je travaillais en moyenne 12 à 14 heures par jour, et pas les weekends, et je trouvais plutôt correct l’équilibre entre travail et vie privée.

L’argent est-il toujours un élément clé pour une carrière dans la finance ? Oui – l’argent sera toujours un élément d’attractivité, même si nous ne pourrons plus espérer des bonus colossaux comme avant la crise. En ce qui me concerne, j’ai toujours vu plus loin que l’argent. Je suis entré dans la banque en 2008, donc je n’ai jamais envisagé de gagner des sommes faramineuses en très peu de temps.

J’ai choisi la finance en dépit des contraintes, car je trouvais le travail passionnant, et les gens intéressants. Contrairement à ce que peuvent en dire les politiques, je pense aussi que ce secteur a un rôle social important à jouer. Les flux de capitaux ont une influence déterminante sur l’ensemble de la société – pour la recherche scientifique comme pour la construction de nouveaux logements. Quand vous travaillez dans la banque d’investissement, vous vous assurez que le capital est correctement utilisé. Si c’est le cas, la société en tire des bénéfices, tout comme les fonds de pension qui fournissent la trésorerie. Cet aspect social a été l’élément déterminant qui m’a attiré vers la finance.

Est-ce que la finance attire d’autres catégories de personnes aujourd’hui ? Absolument. Certains de mes camarades de MBA n’en sont pas fans en raison de sa mauvaise presse, mais elle sert cependant une vraie cause à long terme. De nos jours, on entre dans la finance parce qu’on aime ce job et qu’on pense qu’il produit des effets positifs.

La question qu’on m’a le plus souvent posée en entretien d’embauche ? « Pourquoi voulez-vous travailler dans la banque ? » ou « Pourquoi voulez-vous ce poste précisément ? ». Aujourd’hui, les banques cherchent vraiment à comprendre votre motivation pour intégrer ce secteur. Elles veulent s’assurer que vous n’allez pas rester un an ou deux, et partir ensuite vers d’autres horizons. Elles recherchent des collaborateurs réellement passionnés, qui s’accrocheront à long terme. Il est essentiel d’avoir une histoire personnelle en cohérence avec votre motivation pour ce poste et pas un autre, dans cette banque en particulier et pas une autre. Votre motivation doit avoir un sens aux yeux de la banque, c’est impératif…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici