☰ Menu eFinancialCareers

Private Equity : les professionnels s’organisent

Luxembourg ne se résume pas à la banque privée et l’administration de fonds. Comme nous l’avons récemment souligné, le Grand-duché est devenu en l’espace de quelques années un centre de premier choix dans la structuration et l’exploitation de fonds Private Equity. Les professionnels l’ont bien compris et ont créé l’association luxembourgeoise de Private Equity et Venture Capital (LPEA), qui a tenu sa première réunion hier. Objectif : promouvoir les intérêts des professionnels actifs dans le secteur.

Un lieu idéal pour faire du networking

Au regard d’un développement si important ces dernières années, la création d’une association dédiée à l’industrie du Private Equity et Venture Capital demeurait nécessaire pour le Luxembourg. Ce besoin ressenti s’est d’ailleurs confirmé par l’accueil très favorable de la part de l’industrie du Private Equity. 25 acteurs Private Equity et organismes de services professionnels ont spontanément porté leur candidature pour devenir membres fondateurs, affirme Hans-Jürgen Schmitz, président et membre
fondateur de LPEA. Parmi eux, figurent les grands noms du secteur: Mangrove Capital, Ernst & Young, CVC Capital Partners, Arendt & Medernach, BIP et Loyens & Loeff.

Il est à parier que la LPEA sera bientôt le lieu incontournable pour les professionnels. Les retombés en termes de business et de carrière professionnelle sont aussi à considérer. Le statut de membre à part entière est toutefois réservé exclusivement aux gérants de fonds et consultants en Private Equity. Les prestataires de service dans la structuration, l’audit, la distribution, la gestion et domiciliation dans le domaine du Venture capital et/ou Private Equity ne pourront accéder qu’au titre de membre associé.

Des équipes dédiées chez les prestataires de services

Lors des cinq dernières années, plus de 300 fonds private equity et venture capital ont été constitués sous forme de SICAR (société d’investissement à capital risque) ou de SIF (fonds d’investissement spécialisé) au Luxembourg et plusieurs milliers de véhicules non régulés existent dans le pays.

Côté emploi également, le secteur s’est très bien développé ces dernières années. 2009 a connu un ralentissement des embauches, qui ont repris en fin d’année. Les sociétés de private equity, généralement constituées de petites équipes d’une dizaine de personnes, recherchent majoritairement des profils comptables expérimentés. Les équipes d’investissement sont quant à elles basés à Londres, Paris ou encore Genève, explique Marie-Laetitia Bergerat, consultante pour le cabinet de recrutement Robert Half à Luxembourg.

Une part importante des plus grands acteurs du secteur ont établi des plateformes opérationnelles de taille au Luxembourg. Des prestataires de services comme par exemple les banques, les administrateurs de fonds, les avocats ou les consultants ont même constitué leurs propres équipes dédiées au Private Equity.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici