☰ Menu eFinancialCareers

Tous à Londres ? Après les banquiers, les asset managers… le tour des directions financières !

Eurostar

Au cœur de l’été, la nouvelle est passée plutôt inaperçue. Début août, Mediapart lève le voile sur un discret déménagement de deux équipes financières parisiennes du groupe Total à Londres, à savoir la gestion de sa trésorerie et une partie de sa communication financière. Une information confirmée hier par le groupe à l’occasion de sa journée investisseurs, et reprise par le WSJ. Au total, 75 financiers feront le voyage, aller, pour La City. 

Cette délocalisation partielle pourrait bien marquer la troisième étape d’un mouvement initié par les grandes banques françaises et qui s’est accéléré pendant la crise, suivies par des brokers comme Exane et surtout des poids lourds de l’asset management tel Carmignac. Sans oublier quelques chasseurs de têtes parisiens qui ont rejoint cet été l’Eurostar en marche… Est-ce maintenant au tour des financiers de grands groupes français d’être happé par la City ?

« Ce choix fait partie du cours normal de l’histoire d’un groupe comme Total, la 1ère capitalisation boursière en France. On pourrait d’ailleurs plutôt ici parler de rattrapage. Il est étonnant qu’il ne l’ait pas fait plus tôt au vue de la concentration des acteurs du secteur pétrolier à Londres », relativise Alexandre Andlauer, analyste financier, spécialiste du pétrole et du gaz, chez AlphaValue, qui ne croit pas pour autant au serpent de mer d’une potentielle future cotation de la multinationale française à Londres.

A LIRE AUSSI 

Exil fiscal : les sociétés financières parisiennes imitent-elles Depardieu ?

Le patron d’Exane s’installe à Londres. D’autres pourraient suivre

Une chasseuse de têtes à Paris, qui connaît bien les équipes concernées, s’interroge quant à la portée de cet acte pour une société dont les fonctions financières ont traditionnellement connu un « fort degré de centralisation pour un groupe international de cette envergure ». Ce n’est pas une opération neutre : « cela coûtera de l’argent, les salaires londoniens ne sont pas ceux de Paris. En même temps, on ne peut pas nier que Total – comme certainement d’autres groupes français – ont et vont devoir avoir de plus en plus besoin de se rapprocher des marchés, et donc de Londres, pour se financer », estime-t-elle.

Pour l’instant, aucun autre grand groupe n’a évoqué publiquement des projets de délocalisations de fonctions appartenant aux directions financières et générales. Le contexte fiscal actuel favorise certainement les réflexions et possiblement des décisions en ce sens – même si Total et les acteurs de l’industrie financière française concernés s’en sont défendus. Alexandre Andlauer confirme une « irritation politique » assez généralisé du côté des corporate, en particulier chez Total.  Christophe de Margerie, PDG de Total, n’avait-il pas déclaré que le projet de taxer à 75% les hauts revenus « ne pouvait conduire qu’à la délocalisation des sièges et de toutes les structures opérationnelles ».

Rappelons que le salaire d’un directeur de la trésorerie et des financements dans un grand groupe en France peut atteindre 200k€, complété par un variable situé entre 10 et 20% du fixe, selon la toute dernière étude de Michael Page. La rémunération d’un trésorier confirmé, elle, se situera au maximum autour de 70k€ (avec 10 à 15% de variable). Enfin, un responsable de la communication financière verra sa rémunération osciller entre 90 et 130k€ (avec 20% de variable).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici