☰ Menu eFinancialCareers

Claude Kremer ou la preuve que les talents Luxembourgeois savent se faire valoir au-delà des frontières

On connaît bien l’art des Français d’exporter leurs talents à la tête d’institutions internationales : Jean-Claude Trichet à la présidence de la BCE ; Pascal Lamy à la direction de l’OMC ou encore Dominique Strauss-Kahn ex-directeur du FMI, qui pourrait être très prochainement remplacé par sa compatriote Christine Lagarde…

Les Luxembourgeois, plus modestement certes, ne jouent pas non plus complètement aux abonnés absents. Il y a bien sûr l’actuel président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker, Premier ministre et ministre des Finances luxembourgeois, reconduit deux fois dans sa fonction.

Un autre Luxembourgeois vient de gagner en visibilité : il s’agit de Claude Kremer, qui a pris officiellement vendredi dernier la présidence de l’Efama (European fund and asset management association) une semaine après avoir passé le flambeau au Marc Saluzzi à la présidence de l’ALFI (Association luxembourgeoise des fonds d’investissement), un Français lui aussi (PaperJam).

En accédant à la présidence de l’association européenne, le Luxembourgeois, qui était vice-président de l’Efama depuis 2009, prend la succession du Français (décidemment!) Jean-Baptiste de Franssu. C’est un véritable gage de confiance de la part du secteur de la gestion européenne pour l’associé fondateur du cabinet Arendt&Medernach. Sa candidature a obtenu le consensus de quelque 27 associations nationales et 51 sociétés de gestion que représente l’Efama (soit 13500 milliards d’euros d’actifs et 53000 fonds d’investissement).

C’est un grand honneur et privilège que de devenir le président de cette association, principale voix reconnue de l’industrie européenne de la gestion d’actifs et des fonds d’investissement, a-t-il déclaré à la suite de son élection (communiqué).

Cette “promotion” européenne est d’autant plus méritante que les Luxembourgeois sont minoritaires dans l’industrie financière grand-ducale, en particulier dans les sociétés de gestion où les étrangers représentent 92% des effectifs salariés.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici