☰ Menu eFinancialCareers

Rémunération au mérite : tout le monde y gagne

Tenue à l’ceil par les investisseurs, la rémunération au mérite a connu un mini big-bang le 1er janvier 2008.

Grâce ou à cause de la rémunération au mérite, il est de plus en plus souvent difficile de répondre par un chiffre précis à la question combien gagnez-vous ? .

Le professeur Lazear (Stanford University), fondateur de la Personnel economics, a étudié le sujet et en a conclu que la flexibilité des salaires réduit le chômage, qu’un salaire basé sur la production incite les travailleurs à travailler dur alors qu’un salaire basé sur la quantité de travail les conduit à se la couler douce. Son raisonnement va plus loin : les meilleurs travailleurs veulent un salaire au mérite et lorsqu’il est utilisé pour les cadres dirigeants, le salaire au mérite fournit de l’information utile aux investisseurs.

Effectivement, selon une enquête d’Ernst & Young, la structure de rémunération des dirigeants fait partie des critères que les investisseurs étudient avant de prendre une décision. Toujours selon cette étude, il importe de s’attacher à fixer des critères de rémunération clairs et de veiller à une communication plus soutenue avec les investisseurs institutionnels.

Dans ce contexte, comment sont rémunérés les dirigeants des banques belges ? ING et Fortis ont modifié leurs systèmes début 2008.

Chez ING, 25 % du salaire de 300 membres du top management varient en fonction d’objectifs personnels élaborés sur le modèle SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporels).

Pour sa part, Fortis propose depuis le 1er janvier 2008 à l’ensemble des membres de son personnel une rémunération de base fixe et une autre variable, déterminée par une évaluation, elle-même fonction de trois éléments : les performances individuelles, celles de la business unit et le bénéfice net consolidé par action de Fortis.

Du côté de la KBC, la rémunération accordée aux membres du comité de direction consiste en une rémunération mensuelle fixe et une participation bénéficiaire annuelle, non plafonnée. Lies Leroy, porte-parole, précise que la rémunération du président dépasse tout au plus de 25 % du montant versé aux membres individuels du comité de direction . Bon à savoir : les membres du comité de direction disposent également d’une voiture de fonction, qui n’est toutefois pas destinée à leur usage exclusif.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici