☰ Menu eFinancialCareers

Dix pistes d’établissements financiers parisiens qui recrutent

Lancement de nouveaux fonds, résultats financiers remarqués, affichage d’ambitions de croissance… Toutes ces sociétés – au profil et au secteur d’activité divers – ont en commun d’avoir fait récemment parler d’elles dans la presse financière. Ces actualités nous ont servi de prétexte pour discuter recrutements. Trois mois après la publication appréciée d’une première série sur ce même modèle, voilà de quoi vous donner quelques pistes de réflexion avant de boucler définitivement vos valises.

La Banque Postale – success story

Sept ans après son lancement, La Banque Postale accumule les actualités alors que le groupe s’apprête à mettre un milliard d’euros de fonds propres dans sa structure bancaire et que son patron démissionnaire Jean-Paul Bailly pourrait être remplacé par celui de La Banque postale Philippe Wahl.

La Banque Postale va continuer de recruter sur un rythme net de 1.000 personnes par an en 2013 et 2014, comme au cours des trois dernières années, nous a indiqué un porte-parole. « Les différentes filiales de la Banque devraient ainsi intégrer 200 à 300 personnes nouvelles en 2013 tandis que ses plates-formes téléphoniques, les centres financiers et ses équipes informatiques recruteront près de 500 personnes. Les quelques 200 recrutements restant concerneront des profils d’experts, notamment dans le domaine des risques », nous a-t-on précisé. Les jeunes diplômés devraient représenter environ un tiers des 1.000 nouvelles recrues.

Mirabaud Gestion – une banque suisse en France

Alors que la banque suisse a affiché en 2012 l’un des meilleurs résultats de son histoire, Mirabaud cherche aujourd’hui davantage à s’implanter à l’international, à Londres par exemple où elle vient de recruter Anu Narula pour diriger l’équipe en charge des actions monde, mais aussi à Paris où elle est présente depuis 2003. Quatre collaborateurs ont été recrutés ces derniers mois à Paris, nous a confié l’établissement.  « Nous continuons à recruter des talents dans le métier de la gestion privée, plutôt à l’horizon 2014 », nous a-t-on indiqué. Sont recherchés en priorité des profils expérimentés gérant un portefeuille de clients privés de taille significative (supérieur à 50 millions d’euros) et démontrant une capacité à faire croître ce portefeuille de manière  régulière. Selon Les Echos, à côté de la gestion privée, Mirabaud souhaite également se renforcer à Paris dans la gestion de produits et dans la vente à une clientèle institutionnelle.

 

LIRE AUSSI :

Trois vraies pistes de métiers bancaires qui recrutent

Ce pays a gagné 3.000 emplois dans l’industrie financière en un an…

 

Bryan, Garnier & Co – Histoire de pyramide

Cette boutique paneuropéenne en banque d’investissement a été une nouvelle fois récompensée au printemps par les Trophées Leaders de la Finance et figure parmi les banques d’affaires affichant la meilleure dynamique de croissance en France. Depuis cette distinction, la banque, qui compte une trentaine de personnes à Paris, a procédé dans son bureau parisien à de nombreuses promotions internes. D’après Thibault De Smedt, associé au sein du bureau parisien Paris, cela aura pour effet de consolider la base par des recrutements d’analystes notamment. La pyramide continuera cependant de se renforcer aussi par le haut avec des profils de banquiers d’affaires expérimentés. Philippe Patricot, ex Soc-Gen, vient ainsi de rejoindre Bryan, Garnier & Co en tant que MD à Paris. Certaines expertises sectorielles pour les activités M&A comme le luxe, les énergies renouvellables, la santé ou encore les biens de consommation intéressent également les associés parisiens. « Nous anticipons au moins un doublement des effectifs dans le monde (Londres, Paris, Genève, New York, New Dehli) au cours des 5 prochaines années », confie Thibault De Smedt.

AXA Real Estate / IM – à la mode des financements infra

Le leader français a finalement cédé aux sirènes du marché de la dette infrastructure en annonçant le mois dernier vouloir y consacrer 10 milliards d’euros au cours des cinq ans à venir. Ces investissements seront réalisés à travers la plateforme de dette d’AXA Real Estate et la gestion de ces investissements a été confiée à AXA IM, dont le nouveau patron Andrea Rossi a été désigné fin juin. « AXA IM a renoué avec la croissance, et la collecte nette positive affichée depuis juin 2012 connaît actuellement une très nette accélération », confiait fin juin aux Echos Dominique Carrel-Billiard à l’occasion de son départ à la tête de l’institution de 2.400 employés. Ce contexte ne suffit peut-être pas à  enclencher une dynamique de recrutements, mais il y contribue fortement. Plusieurs signes montrent qu’AXA IM s’en donne en tout cas les moyens avec l’arrivée ces derniers mois d’un nouveau directeur des relations auprès des institutionnels et un nouveau directeur de la conformité avec, dans ces deux départements, des équipes renforcées. Les équipes ventes en Europe ont également embauché, nous a confié un porte-parole, pour qui les recrutements sont bien d’actualité. Un chasseur parisien nous a confirmé que l’embauche sur la dette infra était également un « vrai sujet ».

Sterwen – spécialiste ès banques

Groupe indépendant de conseil en management et organisation spécialisée sur dans la banque-assurance, SterWen s’est faite récemment remarquée pour la publication d’un rapport exhaustif sur l’avenir du secteur bancaire français. La société, qui a clôturé son exercice 2012-13 avec une hausse de son chiffre d’affaires de 17% en un an, a recruté une douzaine de personnes au cours de la période. « Nous sommes maintenant environ 70 collaborateurs, et nous continuons à recruter à la fois des juniors diplômés d’une grande école ou d’une belle université, avec une spécialisation finance, et des consultants spécialisés jusqu’à 12-15 ans d’expérience », explique Marc Sabatier, associé et co-fondateur de SterWen. « Pas d’armées de juniors ici, mais plutôt une pyramide en diamant », précise-t-il.

Mandarine Gestion – nouveau cap

Ses actifs sous gestion ont été multipliés par plus de six depuis sa création en 2008 pour atteindre aujourd’hui 1,8 milliard d’euros d’encours. Et Mandarine Gestion ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle s’est fixée le cap des 5 milliards à terme via la croissance interne. Et la jeune société, qui compte 25 collaborateurs, est déjà passée à l’action avec le recrutement de trois gérants en l’espace d’à peine trois mois. Contacté, l’asset manager n’a pas souhaité s’exprimer sur les recrutements à venir. En revanche, un besoin peut être clairement identifié aujourd’hui sur l’activité des partenariats puisque Laurent Dumonteil, en charge de ces sujets vient d’être débauché par Turenne Capital.

Solucom – championne de la rentabilité

Avec des résultats annuels une nouvelle fois salués, Solucom fait figure de SSII la plus rentable en France. Plus de 1.200 collaborateurs en France, actuellement 3eme cabinet indépendant du conseil en management et système d’information, Solucom vise la première place du marché à l’horizon 2015. Pour cela, la société va continuer à recruter 200 personnes à nouveau cette année, y compris des professionnels dotés d’une expertise banque & assurance. Trois banques figurent parmi ses 10 premiers clients, exclusivement des grands comptes. L’an passé, Solucom a pris des positions majeures dans le secteur de l’Assurance en se rapprochant des cabinets Alturia consulting et Eveho conseil.

Duff & Phelps – nouvelle offre dédiée au secteur financier

Ce cabinet américain est l’un des leaders mondiaux en conseil financier et services de banque d’investissement. Il annonçait en mai la venue à Paris d’Enguerran de Crémiers en qualité de Vice President au sein du département Evaluation à Paris aux côtés du nouveau MD Marc Mélou, chargé de développer une offre dédiée au secteur financier en France et en Europe. Le mois dernier ce dernier nous indiquait que le cabinet cherchait encore à renforcer ses équipes parisiennes. « Nous espérons que d’ici deux à trois ans, nous aurons embauché entre 5 et 10 nouveaux consultants, surtout à un niveau VP mais aussi des juniors avec un à deux ans d’expérience », nous avait alors confié Marc Mélou.

Cerfrance – parlons volume

Une fois n’est pas coutume, il est question ici de volume. 1er réseau associatif de conseil et d’expertise comptable en France, Cerfrance cherche cette année à pourvoir 1.300 postes, rappelait le mois dernier Le Figaro.  Au total, ce sont plus de 11.200 collaborateurs (juristes, consultants en gestion de patrimoine, experts-comptables…) qui travaillent aujourd’hui avec le groupe. Dans la même veine, le groupe Fiducial, spécialiste du droit, de l’audit et de l’expertise comptable, recherche en permanence 200 à 300 personnes. Le groupe a parallèlement obtenu il y a quelques mois l’agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) pour sa Banque Fiducial.

Chausson Finance – petit deviendra grand ? 

Le spécialiste français de la levée de fonds en capital risque et capital développement, Chausson Finance impressionne par son track-record : un demi-milliard d’euros levés et 140 levées de fonds en 15 ans d’existence. La petite équipe autour de son fondateur Christophe Chausson, enthousiaste sur l’avenir de sa société, s’est récemment renforcée avec l’arrivée d’un jeune directeur Romain Dehaussy, issu de Pax Corporate Finance. Faut-il y voir une volonté de développement ? Difficile de le prédire avec certitude, la société n’a pas fait suite à nos demandes d’interview.

A LIRE AUSSI :

Vingt-deux contacts utiles pour trouver un job en banque dans le monde

Dix sociétés financières qui recrutent activement à Paris

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici