☰ Menu eFinancialCareers

State Street : quand le débauchage tourne au vinaigre

La pratique n’est pas nouvelle, tout comme les plaintes qui peuvent en découler. Mais la dernière affaire ? qui concerne State Street aux Etats-Unis, pose clairement les limites du débauchage. Car tout n’est pas permis !

La banque américaine originaire de Boston a lancé une poursuite à l’encontre de trois de ses anciens directeurs pour ne pas avoir respecté les termes de leur contrat et tenté de voler une partie de leur business, a révélé le Financial News hier.

Craig Starble, qui a dirigé jusqu’à mai 2009 l’activité de Securities Finance et ses 365 professionnels dans le monde, aurait tenté de débaucher plus de 8 de ses anciens collègues pour travailler dans sa nouvelle société Premier Global Securities Lending. Et ceci, après avoir échoué à racheter ce business à son ancien employeur.

Le 15 juin, son remplaçant Peter Lynch et six autres directeurs exécutifs de ce même business ont quitté State Street pour rejoindre leur ancien boss, sans réaliser que cela allait forcément créer des vagues…

Pas de ça au Luxembourg ?

Au Luxembourg, où State Street compte 825 employés, le fait de débaucher un salarié chez un concurrent n’est pas répréhensible en soi. Le débauchage ne devient illicite et peut être sanctionné si cela a pour effet ou pour but de créer une confusion entre les établissements, de désorganiser le service du concurrent ou de surprendre des secrets de fabrique ou de commerce.

Mais les luxembourgeois ne sont pas a priori très friands de cette pratique. Pour preuve, l’index de mobilité au Luxembourg, encore en légère baisse, reste le plus faible des 25 pays étudiés dans la dernière étude Workmonitor du cabinet Randstad, publiée la semaine dernière. Parallèlement, 80% des employés luxembourgeois sont satisfaits de leur emploi. Ce taux de satisfaction est l’un des plus élevé de l’échantillon, juste derrière la Norvège et le Danemark (respectivement 82 et 84%).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici