☰ Menu eFinancialCareers

Les 8 nominations clés de ce début d’année…avant le mercato post-bonus

Le carnet des nominations de l’industrie financière se montre généralement peu fourni en début d’année, tant la plupart des collaborateurs attendent la fin de la période des bonus pour amorcer un mouvement chez un concurrent. Pourtant, certains professionnels audacieux bravent l’obstacle calendaire pour rebondir ailleurs, avant le gros de la vague.

Voici les embauches significatives que notre radar a relevé depuis le début de l’année à travers la planète finance, toutes géographies et secteurs confondus.   

Antoine Bisson, responsable de l’éxecution et co-responsable du trading chez Exane

Trader star chez Deustche Bank depuis 2004, après 4 ans passés chez Morgan Stanley, Antoine Bisson n’a pas été épargné par le sévère plan de suppressions d’emplois engagé par son employeur, qu’il quitta en septembre dernier. Une aubaine pour Exane qui a mis la main sur ce professionnel reconnu dans le secteur du cash equities. Ce diplômé de l’EDHEC a débuté le mois dernier dans ses nouvelles fonctions de responsable de l’exécution et co-responsable du trading dans les locaux londoniens. Ce mouvement illustre la volonté d’Exane de développer sa présence dans la City, après l’installation controversée de Nicolas Chanut, l’un des fondateurs et patron d’Exane   dans la capitale britannique il y a quelques mois. Le nombre d’employés enregistrés par le régulateur britannique FSA a augmenté de 20% en un an pour atteindre près de 200 personnes en janvier.

Peter Harrison, responsable mondial des activités actions chez Schroders

Peter Harrison a quitté ses fonctions de directeur général du hedge fund RWC Partners pour prendre les rennes de la direction mondiale des activités actions chez Schroders, poste qu’il occupera à partir du mois prochain. À première vue, ce transfert ne semble pas relever d’une franche promotion, pourtant l’importance de ce poste chez Schroders, qui détient 45% des parts de RWC Partners, laisse supposer que Peter Harrison a des vues à plus long terme, à l’heure où les spéculations sur la succession de son CEO Michael Dobson se multiplient. Et puis Peter Harrison n’est pas un novice chez Schroders, il y a débuté sa carrière en 1988 en tant qu’analyste, avant de rejoindre Newton, J.P. Morgan et Deutsche Asset Management Group.

Hussain Hussan, responsable mondial de la finance islamique chez J.P. Morgan

Les activités de marchés au sein de la finance islamique ont repris du poil de la bête au Moyen-Orient alors que Dubaï tente de se tailler une place de choix dans ce secteur d’investissement conforme à la charia. Pourtant peu de firmes internationales sont prêtes aujourd’hui à investir dans des recrutements clés. JPMorgan fait exception avec l’arrivée en janvier de Hussain Hussan, son nouveau responsable mondial de la finance islamique basé à Dubaï. Précédemment chez UBS, qui n’a pas réussi à percer dans ce secteur l’an dernier, Hussain Hussan a été embauché par la banque d’affaires américaine pour susciter une “augmentation significative de la demande” pour les produits compatibles avec la charia, selon Sjoerd Leenart, country manager pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord chez JP Morgan.

Mark Mahaney, managing director chez RBC Capital Markets

Licencié par Citigroup en octobre dernier pour avoir communiqué des informations confidentielles sur Facebook aux médias, cet analyste spécialiste reconnu de l’Internet a su rebondir rapidement. Mark Mahaney a refait surface à peine trois mois plus tard chez RBC Capital Markets en tant que managing director en charge du secteur de l’Internet, basé également à San Francisco, comme dans son précédent poste chez Citi qu’il a occupé pendant 7 ans.

Simon Robey, CEO of Robertson Robey

Après 25 ans passé chez Morgan Stanley, Simon Robey avait décidé de quitter le navire en septembre 2012. Loin de jeter l’éponge, ce dealmaker reconnu, fan d’opéra et de foot, a officiellement lancé sa société de conseil Robertson Robey Associates mi-janiver, avec à ses côtés Simon Robertson, le président de Rolls Royce. Comme nous l’avions signalé fin Janvier, les deux associés ont déjà embauché leurs premiers collaborateurs. Une boutique qui mérite donc toute votre attention.

Erwin Sanft, en charge de la recherche actions (Chine/Hong-Kong) chez Standard Chartered

Erwin Sanft a pris ses fonctions chez Standard Chartered en début d’année en tant que responsable de la recherche actions pour Hong-Kong (où il est basé) et la Chine, une fonction nouvellement créée. Ce Néozélandais, doté d’une quinzaine d’années d’expérience sur le sell-side, vient de BNP Paribas, où il a occupé divers postes au dernier rang desquels celui de responsable de la stratégie pour les activités actions en Asie. Chez son nouvel employeur, Erwin Sanft travaillera de manière étroite avec les analystes taux, change et matières premières pour identifier les thèmes qui intéresseront les clients. Bien que Stan Chart ait son siège à Londres, l’Asie est sans aucun doute sa priorité avec 90% de ses profits générés dans les régions Asie, Afrique et Moyen-Orient.

James Staley, managing director chez BlueMountain Capital Management

James “Jes” Staley figurait il y a encore peu parmi les stars montantes de JP Morgan. C’était avant que l’affaire de la Baleine de Londres n’éclate. Celui qui a dirigé la banque d’investissement, avant de perdre le pouvoir en juillet, a finalement quitté la banque d’affaires américaine pour rejoindre BlueMountain Capital Management. Hasard du sort, ce  hedge fund a, lui, su tirer profit du scandale, qui a coûté plus de 6 milliards de dollars à JPMorgan. James Staley est ainsi devenu le 9ème managing director de BlueMountain Capital, acquérant également des parts dans la société.

Kevin Wilson, responsable des operations des activités mondiales de marchés de capitaux chez Espirito Santo Investment Bank

Ancien directeur mondial des opérations (COO) des activités de cash equities au sein de Barclays Capital, Kevin Wilson a rejoint la banque portugaise Espirito Santo en Janvier. La banque a annoncé l’arrivée de Kevin Wilson, ainsi que de trois analystes actions seniors dans le cadre d’une « campagne de développement ». Wilson est chargé de l’expansion du business de la banque d’investissement portugaise à l’échelle mondiale.

Cet article a été rédigé avec la collaboration de Sarah Butcher, Paul Clark, Simon Mortlock,et Beecher Tuttle. 

 

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici