OPINION : Un MBA, pour quoi faire ?

eFC logo

Est-ce qu'un MBA va réellement faire des merveilles pour votre carrière dans la banque ?

Le MBA a quelque fois mauvaise presse. Malgré cela, des MBA sont décernés en nombre croissant et les employeurs s'en délectent en offrant à leurs titulaires des packages salariaux de plus en plus élevés.

En me basant sur mon expérience, cette formation en business school vous apporte les choses suivantes et bien plus :

1. un enseignement théorique sur le monde des affaires ;

2. un réseau ;

3. de sacrés bons moments ;

4. une pause utile pour prendre du recul et se refaire une santé ;

5. l'opportunité de changer de voie ;

6. un meilleur salaire et de meilleures perspectives de carrière ;

7. un accès aux opportunités d'emploi les plus recherchées (dans le cas des meilleures écoles) ;

8. un flot constant de courriers vous réclamant pour un meilleur salaire et ceci pour le restant de votre vie.

Cependant, si vous êtes déjà en train de travailler pour une banque, est-ce qu'un MBA vaut réellement la peine de quitter le marché de l'emploi pendant deux ans et la dépense de 150 000 dollars (si vous voulez en profiter un minimum), sans compter le manque à gagner d'un salaire inexistant ?

Peut-être que non, en particulier si vous considérez qu'un analyste avec deux ans d'expérience peut passer associate et probablement gagner plus d'argent que ne coûte un MBA de base.

Qu'en est-il du réseau, du sacré bon temps et de la pause ? Ils entrent sans nul doute en ligne de compte.

L'enseignement théorique va certainement vous en apprendre beaucoup. Mais les bénéfices que vous en retirerez seront plus importants si vous voulez travailler en corporate finance. Si vous êtes en train de travailler sur une due-diligence relative à une fusion-acquisition, vous pourrez probablement utiliser vos connaissances sur les supply chains pour impressionner vos clients et votre boss.

Cependant, si vous êtes trader, vendeur, structureur, ou travaillez sur n'importe quel poste en rapport avec les marchés, ces fonctions sont tellement spécialisées dans leurs niches respectives que vous ne bénéficierez pas immédiatement des nombreux apports du MBA. Un meilleur choix serait de faire un Master of Science en finance qui vous apportera la profondeur requise pour votre job et vous en dira plus sur la façon de fixer les prix des produits dérivés plutôt que vous parler des modèles formels et informels de management.

Cela étant dit, je suis persuadé qu'un MBA peut se montrer utile sur le long terme - même si vous êtes trader. Un MBA vous aidera si vous avez à diriger un desk, une division, etc. dans des circonstances où vous aurez plus besoin de penser à la meilleure façon d'adapter le prix d'une obligation adossée à des actifs. Les banquiers sont en général des managers exécrables. Un MBA peut combler un tel manque.

La décision de faire un MBA revient donc à mettre dans la balance les avantages futurs et les coûts immédiats. Pour ce qui est uniquement de la carrière, un MBA ne peut être utile que si vous avez des visées sur un poste de senior management et si vous êtes à l'aise avec l'idée de mettre entre parenthèses pendant un ou deux ans votre évolution de carrière. Les avantages arriveront seulement une dizaine d'années plus tard.

George Trower travaille sur les "marchés actions" (equities) pour une grande banque londonienne.

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close