☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Les sept pêchés des candidats hautement incompétents

Après ce récent article controversé qui mettait en évidence les lacunes de la communauté des recruteurs, je trouvais équitable de faire remarquer que les candidats n’étaient pas non plus irréprochables.

Ayant passé de longues années comme recruteur dans les services financiers, je peux vous assurer que les candidats particulièrement incompétents sont capables de beaucoup de choses, généralement des pires. Voici un petit échantillon des travers les plus communs:

1) Mensonge

Cela concerne aussi bien les mensonges dans leurs CV que les mensonges à propos des banques dans lesquelles ils ont postulé avant (ce qui peut vraiment parfois provoquer des dégâts).

2) Références erronées

Dans le prolongement du mensonge, il n’est pas rare d’utiliser des amis – plutôt que d’anciens employeurs – comme personnes référentes.

3) Optimisme excessif au regard des notes d’examens

À cette période de l’année, l’un des travers des étudiants est d’être trop optimiste sur le niveau d’études atteint. Peu d’entre eux se disent, d’un air songeur, lorsque leur passage en année supérieure est aléatoire : comme je ne suis pas sûr d’y parvenir, je préfère mentionner mon niveau actuel .

4) Inconstance

Certains candidats reviennent sur des offres qu’ils ont pourtant acceptées verbalement, d’autres reviennent même sur des contrats signés juste avant qu’ils ne commencent.

5) Obsession/Folie

Certains candidats considèrent que Non ne peut pas être une réponse, et pensent sincèrement que s’ils harcèlent le recruteur, ils le feront changer d’avis.

6) Omission

Certains ne se déplacent même pas aux entretiens.

7) Stupidité extrême

Certains se présentent dans de grosses boîtes sans donner le nom du responsable de l’entretien, et demander à joindre un département de l’entreprise qui emploie 1.500 personnes en espérant qu’ils pourront improviser à partir de là.

L’auteur est associé dans un cabinet de recrutement spécialisé dans les services financiers.

commentaires (17)

Comments
  1. Article d’une qualité très médiocre. L’auteur fait certainement partie de ces candidats hautement incompétents.

  2. Euh, l’auteur de l’article est français ?

    Je trouve le mot incompétent inadéquat.

    Par contre, l’incompétence des DRH français est de notoriété. La oui, le mot est bien appliqué.

  3. Pointer du doigt des candidats manipulateurs ou menteurs est une manière assez simpliste de dédouaner les cabinets de recrutements qui ne sont pas non plus exempt de reproches.
    La France restant en matière d’embauche assez psycho-rigide et où les diplomes supérieurs sont l’unique porte d’entrée. Quid des gens ayant de l’expérience dans notre système economique actuel.

  4. Tout à fait d’accord avec le commentaire de SENIOR !
    Voir dans le prolongement de ce sujet , plus bas , le témoignage sur l’art d’être un bon petit soldat !! Cela donne la mesure des profils que l’on recherche dans ce pays !!!!
    Être parfaitement formaté , cela rassure les recruteurs…et les entreprises !!! Et tant pis pour le bon sens ou sens critique !

  5. Effectivement, en france, ce sont les diplomes a la place de la vrai motivation, qui sont la porte d’entrée. Dans le model anglo saxon, certes le diplome existe mais c’est plus une question de motivation. Ils sont devant nous pour en partie cela.

    EN france du coup, pour les tres bon postes, c’est la mafia, toujours les memes qui sortent toujours de la meme ecole. Une pseudo elite qui se recrute entre elle. Decheance futur, comme a l’epoque, les rois a venir.

  6. Analyse trés superficielle de la situation coté recruteur je trouve. Et à vrai dire pour chaque péché, il y aurait quelque chose à redire. Les règles du jeux, c’est en partie vous qui les fixez. Donc si vos règles vous causent ces problêmes : Changez les.

    De plus, si un recruteur sélectionne pour un rendez vous et/ou un poste : Un menteur, un imbécile, un obsédé, un indécis, un “je m’en fichiste”, ou un calculateur sans rien décéler … dites moi qui est l’incompétent ?

  7. i agree with Cali, French HR are very inefficient. They prefer to recruit a perfect “yes-man.”, always the same profile.

  8. @McKenzy : yeah mate, 100% agree.

  9. @Phasme : L’auteur est un recruteur londonien.
    Nous n’avons pas trouvé meilleure traduction pour “incompetent candidates” que “candidat incompétent”, mais sommes ouvert à toutes autres suggestions.

    Julia Lemarchand, responsable éditoriale Répondre
     
  10. Je dirais plus “mauvais candidats” que candidats incompétents. cela s’appelle de l’adaptation. Lorsqu’on traduit, il faut également adapter dans la langue d’arrivée.

  11. @brelle 2002 : Fair enough!
    Believe us, we try our best :-)

    Julia Lemarchand, responsable éditoriale Répondre
     
  12. A chaque fois que j’ai eu affaire aux RH cela a été une catastrophe et inversement a chaque fois que j’ai commence par des opérationnels ça a fonctionne constructivement. Les RH sont globalement risk adverse et surtout filtrent rarement bien. Quand on voit leur background généralement très médiocre, ça fait quand même mal de se faire filtrer par des gens qui ne comprennent rien a ce que vous faites.

  13. Il est vrai que le terme incompétent n’a pas la même signification en français. Je dirai candidat hautement maladroit ou hautement peu fiable.

    Ceci dit, les défauts cités sont courants. Certains pêches par excès d’optimiste, d’autres par malhonnêteté chronique et d’autres encore par simple maladresse ou timidité.

    Je pense qu’il ne faut pas accuser de mensonge trop vite. Pour les seniors, la mémoire n’est pas toujours claire après plus de 10 ans. Ensuite la vision que l’on a de ces fonctions peut différer des autres témoins ou de votre interlocuteur. Surtout quand on est en recherche d’emploi on cherche à se valoriser. Puis il y a les mensonges par omission, souvent liés à la peur de donner une mauvaise image ou parce qu’on nous a dit de ne pas le montrer.

    Est-ce toujours profitable d’être totalement franc, même dans le monde anglo-saxon ?

  14. ne jamais être honnête!!lol

    un haut responsable de la société gen, lors d’un entretien ma reproche d’être trop honnête!! mdrrrrrrrr
    en résumé en france, il faux toujours dire oui je c faire, oui je comprends oui,oui,oui,oui!!!lol
    c bien pour cela qu’il ya une quantité incroyable de nuls dans nos institutions de pistonets!! lol!!! et j’en passe….

  15. @ Phasme: Oui l’auteur est Francais, base a Londres, mais d’origine etrangere car son pere est Hongrois! Mais je ne vois toujours pas le lien avec la qualite de son expression?

  16. En effet en France, nous sommes hélas très très très en retard, car les recruteurs ne jurent encore que par les diplômes ! Mon CV ne franchit jamais l’étape de pré-sélection car je n’ai qu’une simple maîtrise et donc un vulgaire BAC+4…
    Une anecdote très simple, une personne des RH en charge des sélections de CV d’une très grande banque française ne savait pas ce que c’était un DEA ! Dire que ces personnes sélectionnent les CV, cela fait peur !

  17. Je suis tout de même à fait d’accord avec les remarques très fines de houthd08, bien qu’elles aillent au-delà de ce que dit l’auteur à propos du mensonge en entretien.

    Il ne faut pas accuser de mensonge trop vite.

    – Lorsque quelqu’un a eu plusieurs employeurs et qu’il a une expérience assez longue, il peut confondre et oublier.

    – La vision que chacun a de ces fonctions est finalement assez personnelle, et il est naturel de vouloir les mettre en valeur en fonction de l’offre du poste pour lequel on postule.

    Et puis il y a les omissions. La franchise et “tout dire” ne sont pas synonymes. Il est indispensable d’être totalement franc, mais il est normal et sain de ne pas mettre en avant ce qui ne met pas en valeur. Tout est dans la mesure.

    Quand je recrute et que je me doute de ce genre de choses à la lecture de certains CV, je suis tolérante. Pour les diplômes, de toute façon, nous demandons une copie en entrant. Pour les références, jusqu’à présent, je n’ai pas eu de cas douteux. Pour le reste, c’est l’attitude générale qui compte. Les mythomanes et les m’as-tu vu se repèrent assez vite.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici