☰ Menu eFinancialCareers

Réussir dans la finance avant 40 ans, la preuve par 8

Illustration Rizon Parein pour Fortune

Des symboles de la réussite professionnelle ? Ne cherchez plus, c’est eux ! Le magazine Fortune vient de publier son classement 2012 des « 40 under 40 », comprenez des « top 40 business men et women » de moins de 40 ans.

Parmi ces professionnels hors normes, une grande part est, sans surprise, issue de l’industrie très florissante de l’Internet et des médias sociaux. Reste cependant un échantillon honorable de financiers. Comme pour prouver que la crise n’a détruit ni les ambitions, ni les réussites dans cette industrie certes à la peine.

Voici huit banquiers, gérants et capital-investisseurs qui ont excellé dans leur discipline. Des parcours, pour le moins, exemplaires.

Greg Jensen, 38 ans, PDG de Bridgewater Associates (5ème)

En août dernier, cet ancien stagiaire chez Bridgewater Associates, le plus important hedge fund au monde avec 130 milliards d’actifs et 1.200 employés, en est devenu le directeur général, tout en restant co-directeur de l’investissement.

Son secret ? La méditation.

Rob Goldstein, 38 ans, Senior managing director chez BlackRock (7ème)

La fidélité a également payé pour Rob Goldstein, employé par le géant financier Blackrock depuis ses 20 ans. Sa division BlackRock Solutions emploie 900 personnes et a génèré 500 millions de dollars l’an passé. En août, il a été promu à la tête de la gestion institutionnelle du groupe, avec un portefeuille de 2.200 mds de dollars d’actifs.

Signe distinctif : c’est un « deadhead », (fan du groupe Grateful Dead).

Chase Coleman, 37 ans, fondateur de Tiger Global Management (10ème)

L’an passé, la valeur des actifs managés par son hedge fund – apparenté également à un fonds de private equity – a bondi de 45%, battant au passage les stars du secteur comme John Paulson, Louis Bacon, et David Einhorn. Au total, son hedge fund lancé en 2001 affiche aujourd’hui 6,5 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Destin familial : son ancêtre Peter Stuyvesant, dernier Gouverneur de NewYork de nationalité hollandaise, a fait construire le « wall » de Wall Street.

Boaz Weinstein, 39, ans, fondateur de Saba Capital Management (12ème)

Cet ancien trader star sur produits dérivés est à la tête d’un hedge funds qui a connu un succès des plus fulgurants. Ce prodige, ancien de Deutsche Bank, a débuté avec un fonds de 140 millions de dollars en aout 2009. En juin 2012, il atteignait 5,78 milliards de dollars. Sa rémunération a, elle, fleureté les 90 millions de dollars en 2011.

Aussi connu pour : avoir harponné la « baleine de Londres » et humilié JPMorgan.

Colin Fan, 39 ans, co-responsable de la division corporate banking and securities, et directeur de l’activité global markets chez Deutsche Bank (16ème)

Ce canadien, basé à Londres, a débuté des études de médecine avant de bifurquer vers Wall Street. Un virage serré qui lui a réussi, puisque ce spécialiste des marchés de la dette et des marchés émergents est devenu cette année le plus jeune responsable d’une activité de banque d’investissement dans un grand établissement bancaire à Wall Street.

Son mantra : “la fortune sourit aux audacieux”

Michael Hasenstab, 39 ans, Portfolio manager, Franklin Templeton (22ème)

Le magazine Fortune le présente comme « l’un des plus grands gagnants de la crise de l’Eurozone ». Son fonds “Templeton Global Bond” de 60 milliards de dollars a enregistré une hausse de 10% cette année. Michael Hasenstab a l’habitude de rencontrer les décideurs politiques et économiques du monde entier, et d’acheter des obligations d’Etat en fonction de ses prévisions pour les pays. Ce gérant, couronné de multiples awards, est aussi réputé pour être l’investisseur détenant la plus grande part de la dette irlandaise.

Titre distinctif : Appelez-le Dr. Alors qu’il avait été embauché depuis peu chez Franklin Templeton, Michael Hasenstab, déjà docteur en économie, a pris un congé sabbatique pour passer sa thèse de… philosophie.

Tracy Britt, 28 ans, financial assistant du président de Berkshire Hathaway (33ème)

Alors qu’elle étudiait à Harvard, Tracy Britt a créé l’association Smart Woman Securities pour éduquer et donner des conseils aux étudiantes en matière d’investissement. Toute jeune, elle a envoyé un email à Warren Buffett en sollicitant un entretien avec les membres de son association. Il a accepté ! Jeune diplômée en 2009, elle rejoint l’équipe de Berkshire Hathaway comme financial assistant. Cette année elle a été nommée présidente de deux sociétés détenues par le groupe Larson-Juhl et Benjamin Moore.

Son moteur de réussite : Tracy Britt a grandit dans une ferme du Kansas. Adolescente elle détestait y travailler, au point de booster sérieusement son envie de réussir à Wall Street…

Matt Cohler, 35 ans, General partner, Benchmark Capital (40ème)

Parmi les premiers employés de Facebook et LinkedIn, ce new-yorkais a participé activement au succès de ces deux sociétés phares. Fort de cette expérience, ce diplômé de Yale a été embauché en 2008 par la firme de private equity Benchmark Capital, dont il est devenu depuis le plus jeune associé. Avec sa réputation de grand manitou du secteur Internet, il a soutenu de nombreuses startups prometteuses comme Instagram, Dropbox, et Asana.

L’atout Facebook : la compagnie ne lui a pas seulement apporté une expérience précieuse et un réseau mais aussi des actions d’une valeur de 680 millions de dollars au moment du lancement en bourse.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici