☰ Menu eFinancialCareers

C’est au tribunal du travail de trancher

Les négociations entre la banque islandaise Landsbanki et l’Aleba, syndicat majoritaire du secteur bancaire, ont fait chou blanc. En conséquence, la décision relative au point crucial du plan social – à savoir le licenciement de 54 employés – est dorénavant du ressort du tribunal du travail.

Nous, l’Aleba, avons défendu jusqu’au bout les intérêts des employés de Landsbanki, désireux de garantir à chacun d’eux le maintien de leur emploi. Mais la banque ne le voyait pas de cet ceil, rappelait Marc Glesener, président de l’Aleba dans les colonnes du Luxemburger Wort. Le porte-parole de la banque n’était pas joignable.

L’un des principaux points de désaccord entre la banque et le syndicat est l’actuel statut de Landsbanki. D’après l’Aleba, le fait que la banque soit déclarée insolvable ne change en rien la validité des contrats de travail de ses collaborateurs.

Toutefois, parmi les 104 salariés de Landsbanki, 50 se sont vu offrir un nouveau contrat… avec une rémunération nettement revue à la baisse. Pour les 54 autres, un licenciement pur et simple les attendait sous le sapin.

C’est maintenant au tribunal du travail de trancher, et, d’après l’Aleba, sa décision devrait être imminente.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici