☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Farniente ou pas, voici vos 6 missions incontournables de l’été !

1 – Profitez-en pour vous requinquer !

On ne le conseille pas assez aux professionnels, pourtant prendre du bon temps, se reposer, se retrouver en famille et entre amis est absolument essentiel. Que vous partiez en vacances ou non, c’est le moment de retrouver la forme physique (reprendre le sport, arrêter de fumer, entamer un régime…) pour être en pleine forme pour la rentrée.

2 – Posez-vous les bonnes questions

Ces moments privilégiés où la pression redescend d’un cran vous permettent de prendre du recul par rapport à votre carrière et de vous interroger sur le chemin professionnel que vous souhaitez prendre : quelle évolution privilégier, pour qui et avec qui ai-je envie de travailler, mobilité interne ou externe, est-ce le moment d’opérer une reconversion, dois-je envisager une expatriation… ?

3 – Soignez votre réseau

Vous disposez d’un peu plus de temps que pendant le reste de l’année, vos relations professionnelles aussi. Alors profitez-en pour les contacter et organiser des déjeuners. Elles vous aideront sûrement à répondre à vos interrogations (voir point 2).

Mieux, semez de nouvelles graines et élargissez votre réseau. Cela sera l’occasion de prendre le pouls du marché et de sonder les potentielles opportunités.

4 – Décryptez le marché et les métiers porteurs

Sous l’effet de la crise et des évolutions réglementaires, les métiers qui étaient en vue hier ne le sont plus nécessairement aujourd’hui. Il convient donc de s’intéresser aux évolutions du marché de façon à anticiper les demandes futures des employeurs.

Une fois encore, discuter et rencontrer des professionnels et des recruteurs, en plus de vos lectures (presse, web, ouvrages spécialisés), vous aidera à y voir plus clair.

Par exemple, au-delà des fonctions liées à la gestion des risques et à la compliance, de nouveaux thèmes émergent : l’e-banking, les stratégies Internet et gestion des communautés et des réseaux sociaux sur le web, la sécurité bancaire, l’accompagnement au changement et à la transformation…

5 – Formez-vous !

Pour servir un projet professionnel et élargir ou approfondir vos compétences, la formation est souvent un passage, si ce n’est obligé, en tout cas conseillé. L’été est le bon moment pour se préparer à décrocher une certification professionnelle par exemple ou suivre une formation (technique, managériale, linguistique, coaching divers…)

À défaut d’avoir anticipé, vous pouvez tout au moins vous renseigner sur les formations disponibles qui boosteront votre carrière. La formation est souvent un argument de rétention des professionnels utilisé par les employeurs, à vous d’en tirer parti. Vous pouvez ainsi faire le point sur le nombre d’heures de formation auxquelles vous avez le droit dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) et sur le type de formations proposées par votre employeur.

6 – Reprenez votre CV et entraînez-vous aux entretiens

C’est un peu le B. A.-BA que les candidats négligent pourtant trop souvent, faute de temps. Même si vous n’êtes pas en recherche active d’un emploi, votre CV mérite sûrement un dépoussiérage.

Mettez-le à jour et concentrez-vous sur les messages clés que vous souhaitez faire passer. Dans le CV, comme en entretien, l’essentiel consiste à mettre en avant votre valeur ajoutée et le bénéfice clients.

N’hésitez pas à faire lire et relire votre CV de façon à recueillir des avis extérieurs et ainsi combler les lacunes, peaufiner la forme. De même, travaillez votre présentation orale. Pour préparer vos entretiens, apprenez à vous présenter en 5/7 minutes maximum.


Jeremy Canning est président EMEA du cabinet de recrutement Morgan McKinley, qui vient d’ouvrir un bureau à Paris. Parmi les secteurs couverts sur le marché français figurent la gestion d’actifs, la banque d’investissement, les fonctions financières, mais aussi les postes IT, marketing, RH et juridiques.

commentaires (3)

Comments
  1. Merci pour vos conseils, mais permettez-moi de donner les miens:
    – oubliez la finance pour un instant,
    – ne vous prenez pas par le centre du monde,
    – contactez de gens pour vous intéresser à eux et non à votre profit,
    – soyez un peu moins mesquins que d’habitude,
    – formez-vous à jouer un instrument de musique.

    Si vous faites cela vous serez surement un peu plus humain pour la rentrée de septembre (attention si vous êtes dans le M&A, cela peut nuire à votre carrière !).

  2. J’ai adoré votre commentaire K19.

  3. Ce qui est marrant dans cet article Jeremy, c’est que vous partez du postulat de départ, que la pression se relâcherait éventuellement l’été. Je pense que je vais postuler chez McKinley prochainement, ça a l’air cool chez vous.
    Personnellement, je n’ai jamais ressenti de Summer effect. Du coup, depuis que j’ai commencé ma carrière il y a 5 ans, je fais l’objectif 2 (réflexion) dans les bouchons ou le métro le matin, les objectif 3 et 4 au fil de l’année le soir, l’objectif 5 (formation) entre midi et 2 un sandwich a la main, et enfin, l’objectif 6 (job hunting), seulement lorsque cela s’avère être le bon moment.
    Quand à l’objectif 1, je pense que le plus simple et le plus efficace est de ne jamais le perdre de vue de l’année : en tout cas, pour moi, hors de question de prendre une taille de vêtement, de sombrer dans un addictif, ou pire, de perdre de vue mes amis, quelle que soit la saison !
    PS : Un conseil à tous, observez bien vos collègues féminines qui réussissent. Ce sont très probablement vos meilleures coach en organisation !

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici