☰ Menu eFinancialCareers

Trois conseils pour valoriser une année sabbatique

Julien Barrois

Vous avez pris une année sabbatique pendant vos études ou au cours de votre vie professionnelle mais ne savez pas comment la faire apparaître sur votre CV ni comment la « vendre » en entretien ? Voici quelques conseils pour vous aider à valoriser cette expérience personnelle et la transformer en un réel atout professionnel.

1er conseil – Assumez votre choix ! 

Ne tentez pas de dissimuler une année sabbatique, qu’elle intervienne en tout début de carrière ou plus tard. Que vous ayez souhaité « couper » après de longues études, rejoindre une organisation humanitaire, prendre du temps avec vos enfants ou autre, assumez votre choix et expliquez-le. Il faut avant tout jouer la carte de la transparence sur le contenu de cette expérience.

2e conseil – Montrez ce que l’expérience vous a apporté.

Vous avez participé à un chantier international ? Pris un an pour vous former en vue de vous reconvertir ? Tenté de vous recentrer afin de lancer de nouveaux projets professionnels ? Peu importe l’expérience, il convient de mettre en évidence ce qu’elle vous a apporté sur les plans humain et organisationnel et en quoi ces nouveaux atouts vous permettront d’être encore plus performant dans votre poste en entreprise. Pensez par exemple à des compétences comme : la mise en place d’une organisation, la recherche de financements, le démarchage de sponsors, la gestion de budgets prévisionnels, la maîtrise des dépenses… De telles compétences sont très recherchées en entreprise et seront à coup sûr perçues comme de véritables atouts.

Vous avez fait le choix de voyager ? Mettez en avant votre ouverture d’esprit, la découverte de nouvelles cultures (notamment des cultures d’entreprise, si vous avez pu travailler), votre maîtrise d’une ou plusieurs langues, votre faculté à vous adapter et votre autonomie.

Les exemples ne manquent pas, il vous suffit de faire le point. Retirez le meilleur de vos expériences et ne vous en cachez pas.

3e conseil – Faites-en un plus pour le poste convoité.

Dans la mesure du possible, montrez comment les forces et compétences que votre expérience vous a éventuellement permis d’acquérir vont vous servir pour le poste convoité. Cela vous permettra de recentrer l’entretien sur ce pourquoi vous êtes venu, à savoir, être embauché pour un job auquel vous avez postulé. Le recruteur appréciera de voir que vous savez retomber sur vos pattes. A vous aussi de vous montrer convaincant sur le fait que cette expérience est derrière vous et que c’est votre projet professionnel qui prime aujourd’hui : ainsi le recruteur ne vous imaginera pas sauter dans un avion à la première occasion…

Julien Barrois est Directeur Exécutif au sein de Page Personnel, filiale du groupe Michael Page International qui intervient sur le marché de l’intérim et du recrutement spécialisé. Retrouvez son article original en cliquant ici.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici