Profils employeurs étudiants et jeunes dip’

Banque de France

Présentation rapide de l’entreprise

Fondée en 1800 par Napoléon Bonaparte, la Banque de France devient indépendante en 1993. Depuis 1999, elle fait partie de l’Eurosystème, l’autorité monétaire de la zone euro dont l’objectif principal est de maintenir la stabilité des prix.

La Banque de France est garante de la :

– stabilité monétaire : elle contribue à préparer, mettre en œuvre et expliquer la politique monétaire décidée par la BCE. Elle produit les études et statistiques nécessaires pour définir cette politique.

– stabilité financière: elle surveille pour le compte de l’Autorité de contrôle prudentiel, les banques, assurances et mutuelles. Elle analyse les mutations de la sphère financière, en évalue les risques et propose des adaptations de la réglementation.

– sécurité des moyens de paiements : Institut d’émission, elle fabrique des billets, assure la qualité de la circulation de la monnaie et le bon fonctionnement des paiements par chèques, cartes et monnaie électronique.

Acteur international, elle apporte son expertise (études, programmes de recherche…) aux instances européennes et internationales.

Institution de la République, elle rend des services aux entreprises (diagnostics économiques et financiers…) et aux particuliers (gestion du surendettement et de fichiers destinés à améliorer leurs relations avec les banques) et tient le compte du Trésor public.

Gardienne des réserves de changes, elle conserve et gère les réserves en or et en devises de la France.

Siège social : 31 rue Croix-des-Petits-Champs, Paris, France

Nombre d’employés : 13 000 salariés à Paris et en région.

Site Internet : www.recrutement-banquedefrance.fr

Quelles sont vos perspectives de recrutement ? 

Nous prévoyons plus de 2500 recrutements d’ici 2020.
Pour préparer la Banque de 2020 et anticiper la transition démographique liée à de nombreux départs en retraite, nous allons recruter dans tous nos domaines d’expertise : systèmes et moyens de paiement, recherche économique, participation aux projets européens, contrôle prudentiel, y compris dans le cadre de la constitution de la future supervision bancaire européenne.

Quels sont les domaines qui recrutent ? / Pour quels postes ?

– La supervision des banques, assurances et mutuelles : spécialiste bancaire international, contrôleur des assurances, contrôleur des banques, expert en risques modélisés, actuaire…
– L’économie et les statistiques : économiste statisticien, économiste international, macro-économiste…
– Les opérations de marchés : opérateur de marché, économiste de marché-spécialiste en stabilité financière, spécialiste en moyen de paiement…

Décrivez brièvement votre processus de recrutement.

Nous recrutons les jeunes diplômés par concours. Nous organisons chaque année trois concours de cadres :

– le concours de cadre de direction (Bac+5, écoles de management et d’ingénieurs). Les cadres de direction ont vocation à évoluer vers des fonctions de management et de pilotage d’unités ou de projets. Ils constituent le vivier des futurs cadres dirigeants.
– les concours de cadre et cadre informaticien (Bac+4/5).
Les cadres et les cadres informaticiens se voient confier dès les premières années de leur carrière des fonctions d’animation d’équipes ou de responsables de projets organisationnels ou techniques.

Par ailleurs, pour répondre à des besoins spécifiques, nous recrutons des personnes expérimentées en CDI ou en CDD (de 3 à 10 ans d’ancienneté).

Enfin, nous offrons une centaine de stages et une cinquantaine de contrats en alternance par an.
Les stages sont proposés en priorité aux étudiants en dernière année d’étude ou en année de césure.

Pouvez-vous présenter les différents concours de cadres que vous organisez ?

Les concours sont organisés au niveau national. Les épreuves se déroulent en région parisienne. Les trois concours sont composés de deux épreuves écrites d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission. Les concours de cadres et de cadres informaticiens sont précédés d’une épreuve de présélection.

Les épreuves écrites sont constituées d’une synthèse et d’une épreuve à option qui peut se présenter sous forme de QCM (concours de cadres et de cadres informaticiens) dans les domaines suivants : économique, comptabilité et analyse financière, mathématiques et statistiques, informatique et droit.

Les candidats admissibles sont convoqués à un entretien avec un jury.

Le prochain concours de cadre de direction a lieu le 7 septembre 2013, la date limite d’inscription est le 15 juillet 2013.

Pour plus d’informations, consultez notre site Internet : https://www.recrutement-banquedefrance.fr/

Quels sont les + de la Banque de France ?

– Des postes situés principalement dans le centre de Paris (quelques postes de manager en région).
– Une politique de formation et de mobilité pour aider les jeunes diplômés à construire un parcours professionnel et un développement personnel dynamiques.
– Une forte culture d’équité et de transparence dans la gestion des ressources humaines.
– Une attention portée à l’équilibre vie professionnelle/vie privée.

Quelques mots sur la culture d’entreprise de la Banque de France ?

Rejoindre la Banque de France, c’est rejoindre une entreprise unique aux domaines d’activités porteurs, orientée vers l’intérêt général, la place de Paris et l’international.

Nous partageons des valeurs fortes : indépendance et responsabilité, esprit de service et efficience, fiabilité et adaptabilité, ouverture et coopération.
Ces valeurs guident le comportement professionnel du personnel de la Banque de France. Elles sont présentes au travers de nos prestations et reconnues par nos partenaires et clients.

La Banque de France est une institution socialement responsable attachée à la diversité de ses personnels. Des aménagements de poste sont organisés pour tenir compte des handicaps des personnes recrutées.