Private Equity / Venture Capital

Cette section couvre tous les postes de venture capital et de private equity, les fonctions allant d’analystes à directeurs en passant pas associés.

Les fonds de private equity (capital-investissement) sont des fonds qui investissent dans les capitaux propres (actions) de sociétés non cotées en bourse. Il existe deux grandes catégories pour le recrutement en private equity : fonds de venture capital et fonds de rachat. Les fonds de venture capital investissent en général dans l’un des trois secteurs suivants : IT, communications et sciences de la vie. Contrairement aux fonds de rachat, qui investissent dans une société à une seule reprise, les fonds de venture capital participent généralement à différents volets de financement. Par exemple, les « investisseurs de capitaux d’amorçage » investissent au début de la vie d’une société, tandis que les investisseurs de « stade tardif » investissent juste avant qu’une société ne soit introduite sur le marché des valeurs mobilières.

Tandis que les investisseurs de venture capital se concentrent en général sur de jeunes sociétés ou sur des start-ups, les fonds de rachat placent presque toujours leur argent dans des sociétés établies. Ils utilisent également la dette pour financer une partie de la transaction, investissent plus d’argent que les venture capitalistes et ont généralement le contrôle de la société dans laquelle ils investissent – tandis qu’un venture capitaliste n’en possèdera qu’une partie.

Il existe plusieurs types de transactions de rachat. Ces transactions sont les suivantes :

MBOs – Rachat de l’entreprise par les cadres. L’équipe des cadres dirigeant déjà une entreprise spécifique décide de la racheter à ses propriétaires actuels.

MBIs – Rachat de l’entreprise par des investisseurs. L’équipe de directeurs d’une autre entreprise achète un concurrent du même secteur d’activité.

LBO – Acquisitions par emprunt. Tous les rachats sont réalisés par emprunt (ils impliquent la dette). Les acquisitions par emprunt se distinguent simplement par le fait qu’elles sont initiées par des sociétés de rachat elles-mêmes – ou par des sociétés qui essaient de vendre une division – plutôt que par des équipes de directeurs.

Les fonds de rachat font généralement appel aux actifs d’une entreprise en tant que garantie pour des emprunts pour financer la transaction. Ceci signifie que les entreprises qui ont déjà des niveaux élevés de dette attirent normalement peu les investisseurs en capital-investissement et ne sont pas des cibles de rachat.

Une fois qu’un fonds de rachat a acquis une entreprise, il peu alors emprunter d’autres sommes importantes garanties contre les actifs de l’entreprise et utiliser une partie de cet argent pour se verser un dividende avant de vendre l’entreprise à un acheteur ou de l’introduire en bourse.

Les postes et carrières de private equity et de venture capital sont divisés dans plusieurs catégories, y compris les analystes au niveau junior, qui élaborent des modèles financiers et exécutent des calculs pour essayer d’établir si une entreprise est viable ou non ; des contrepartistes qui jouent un rôle clé dans l’évaluation d’une transaction et qui dirigent le processus s’il est faisable, et les partenaires qui dirigent le fonds, recherchent de nouveaux investissements et sont en contact avec les investisseurs. Les fonds emploient aussi des professionnels des relations avec les investisseurs et des opérations.