☰ Menu eFinancialCareers

BNP Paribas ne devrait pas trop souffrir en 2009

Il semblerait que BNP Paribas soit mieux placée que ses concurrentes pour affronter la nouvelle année. La semaine dernière, son directeur général, Baudouin Prot, rappelait que la banque était restée largement bénéficiaire sur l’année 2008 .

Une bonne année qui risque, cependant, de ne pas vraiment l’être pour ceux qui travaillent dans la division banque de financement et d’investissement. Mi-décembre, en pleine affaire Madoff, la banque a émis un avertissement sur ses résultats 2008, indiquant une perte de 710 millions d’euros pour son pôle CIB sur les onze premiers mois de l’année (EasyBourse.com). Suite à quoi elle a envisagé des mesures pouvant conduire à la suppression de 800 postes à Paris et à Londres. Une annonce qui a terni l’image défensive des revenus du pôle CIB de BNP Paribas , de l’avis de Jean-Pierre Lambert, analyste chez Keefe, Bruyette & Woods (La Vie financière).

Une année complexe

Depuis, la firme de recherche Keefe, Bruyette & Woods a revu sa recommandation à la hausse, passant de performance de marché à surperformance . Ses analystes pensent que les principaux marchés de BNP Paribas n’ont pas été grandement affectés par les bulles immobilières ni par les excès du crédit au consommateur. Entre autres facteurs, ils citent la sous-performance de son cours de Bourse, son historique positif en matière de contrôle des coûts et ses options diversifiées en termes de financement (Boursier.com, abonnement).

Cependant, les dirigeants de banque de la rue d’Antin reconnaissent que 2009 s’annonce comme une année complexe (Tradingsat.com). Cette complexité remettra-t-elle en cause la politique de recrutements de la troisième plus grosse banque recruteuse de CDI en 2009, selon un classement réalisé par le magazine Challenges (abonnement), avec 2 065 embauches cadres prévues ? L’avenir le dira…

commentaires (3)

Comments
  1. Ils se gardent quand même de toute prévision, car rien n’indique si BNP va se comporter plutôt comme en 2007 ou plutot comme fin 2008. Cela dépendra de l’environnement de marché.

  2. Vu le comportement actuel de BNP, nous pouvons tous constater qu’il y en a vraiment qui ne pense qu’à faire du papier: car les pauvres sont entrain de boire la tasse.

  3. bad news : S&P a abaissé la note à long terme de BNP de AA+ à AA…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici