☰ Menu eFinancialCareers

Et si vous lorgniez du côté de Crédit Agricole CIB ?

© Crédit Agricole

© Crédit Agricole

La banque verte a publié ses résultats trimestriels ce matin. Si le résultat net part du groupe Crédit Agricole atteint 804 millions d’euros au premier trimestre 2012, Crédit Agricole SA enregistre un bénéfice net divisé par quatre (-74,8%), à 252 millions d’euros. Un recul lié à son exposition à la Grèce et à son plan d’adaptation. Concernant ce dernier, la banque indique dans un communiqué avoir déjà atteint 91% de son objectif de réduction de taille de bilan à fin avril.

« Ce résultat reflète la dynamique des métiers du Groupe », explique Jean-Marie Sander, président de Crédit Agricole S.A. Ainsi, les métiers de la banque de proximité et de gestion de l’épargne ont vu leur activité et leur rentabilité croître : la banque de proximité en France voit son résultat net part du Groupe progresser de 1,2 % par rapport au premier trimestre 2011, la gestion d’actifs (Amundi) de +21,6 % et les Services financiers aux institutionnels de +30,5%. La Banque de financement et d’investissement bénéficie quant à elle d’une reprise sensible des activités de marché avec des niveaux de risque faibles.

Des embauches à venir ?

En phase de restructuration depuis septembre 2011, la BFI poursuit son recentrage géographique et la sortie de certaines activités (dérivés actions et trading de commodities). Elle affichait une perte de 147 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2011. Malgré tout, des chasseurs de têtes londoniens conseillent d’aller frapper à la porte de Crédit Agricole CIB. Récemment, la banque a procédé à des embauches dans son activité Obligations d’Etat, n’hésitant pas à débaucher d’anciens banquiers de Deutsche Bank, Barclays Capital et RBS, dont certains étaient encore en poste. Ce qui signifie que CA CIB est prêt à passer à la caisse pour attirer ces professionnels.

D’autres business units pourraient être concernées puisque ce trimestre, les résultats des activités de Fixed income enregistrent une forte hausse par rapport au dernier trimestre de 2011, grâce à l’excellente performance des activités obligataires qui bénéficient du rebond du primaire dans un marché de la dette plus favorable qu’en fin d’année 2011. Les activités de taux enregistrent également un très bon trimestre, marquées par la détente des marchés (spreads de crédit, OIS-BOR…) et le retour des investisseurs asiatiques. Enfin, le pôle actions voit ses revenus augmenter légèrement par rapport à un quatrième trimestre 2011 particulièrement bas.

Source : Crédit Agricole

commentaires (2)

Comments
  1. Vous parlez d’embauches?! Qu’en est il du PSE?!
    On pourrait peut-être regarder en interne avant de recruter à l’exterieur des financiers hors de prix….

  2. Un rapide coup d’oeil sur le site recrutement de Crédit Agricole CIB nous laisse effectivement clairement à penser que “la crise est finie” (dixit notre cher Président sortant dans un discours fin mars) :
    Aucune offre publiée en dehors de la France… bon, admettons, regardons pour la France : 99 offres. Wahou mais là attention, freinez votre enthousiasme cher ami banquier désespéré : 0 CDI, 1 CDD et 98 offres de stage/apprentissage et VIE…
    Donc, non, comme les autres, CA CIB ne semble pas prêt à passer à la caisse pour attirer des professionnels…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici