☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Comment sauver son emploi au cours d’une fusion ?

Andrew Pullman, fondateur du cabinet de conseil en ressources humaines People Risk Solutions, vous dit ce qu’il faut savoir pour ne pas vous faire licencier.

Société Générale et BNP Paribas ? Barclays avec ABN, ou JPMorgan avec Barclays ? Ou bien RBS, Santander et Fortis avec ABN ? Les rumeurs de fusion et autres OPA font la Une des journaux. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement pour le gros des troupes de ces banques, et comment peuvent-elles éviter d’aller au casse-pipe ?

Afin de ne pas faire partie des charrettes de licenciés, voici quelques tuyaux :

· Assurez-vous d’être toujours au top niveau. La qualité du travail est souvent un critère utilisé pour dresser la liste des personnes à licencier. Légalement, les managers doivent évaluer objectivement leurs équipes et donc être précis sur les critères retenus.

· N’importunez pas votre manager sans raison valable. Quand celui-ci doit sélectionner ceux qui seront licenciés, il en profite souvent pour se débarrasser des enquiquineurs.

· Vous plaisez-vous à votre poste ? Là aussi, les managers chercheront à garder une cohésion au sein de leurs équipes, si bien que si vous ne vous sentez pas à l’aise là où vous êtes – que ce soit pour un problème de compétences ou de tempérament – vous pourriez alors vous retrouver sur la liste noire. N’hésitez pas à faire une évaluation objective de votre métier pour savoir s’il vous convient parfaitement.

· Parlez à votre manager. Il est toujours plus difficile pour les managers de licencier des personnes avec lesquelles ils entretiennent de bonnes relations de travail. Le temps est venu de vous assurer que vous êtes bien dans leurs petits papiers.

Cependant, un licenciement peut aussi constituer une opportunité idéale pour évoluer, et avec un peu de chance … toucher un gros chèque ! Certaines personnes bâtissent leur carrière en marge des procédures classiques de licenciement.

Si vous sentez que vous avez une carte à jouer dans ce sens, quelques conseils pour figurer sur la liste noire et vous préparer à partir ?

· Soyez volontaire. Parfois la banque offre à ses employés la possibilité de partir volontairement. Dans tous les cas, il peut être intéressant d’évoquer cette éventualité avec votre manager. Le manager peut vous en être reconnaissant dans la mesure où cela peut lui simplifier la tâche. En effet, personne n’est vraiment enthousiaste à l’idée de licencier des collaborateurs.

· Commencez à chercher un nouveau job. Mieux vaut toujours assurer ses arrières de sorte que si vous êtes licencié, vous aurez plus rapidement de quoi vous retourner.

· Parlez de votre avenir à la banque. Discutez de votre futur dans l’entreprise et montrer à votre manager combien vous êtes indispensable. En abordant ainsi votre plan de carrière, vous serez capable de mesurer la probabilité d’être licencié et pourrez alors réagir en conséquence.

· Planifiez votre départ. N’attendez pas que l’on vous tape amicalement sur l’épaule en guise d’au revoir, mais réfléchissez aux différentes options et implications financières, y compris de savoir si vous êtes capable de vous retrouver en congé forcé et passer le plus clair de votre temps en famille. Passez par un cabinet d’outplacement si celui-ci est offert par la banque : il y aura toujours quelque chose d’utile à en tirer. Et s’il n’est pas offert, réclamez-en un.
Un licenciement ne doit pas être vécu comme un traumatisme. Il peut s’agir parfois d’une réelle opportunité pour progresser et faire quelque chose de nouveau. Cependant, si vous tenez vraiment à rester travailler là où vous êtes, assurez-vous que vous pourrez prouver que vous êtes indispensable à l’organisation.

Bonne chance !

Ancien responsable RH des marchés de capitaux chez Dresdner Kleinwort, Andrew Pullman a fondé le cabinet de conseil en ressources humaines People Risk Solutions.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici