☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : L’humilité au service de votre carrière…

La réussite professionnelle se mesure-t-elle à la quantité d’argent que vous avez gagné ? Beaucoup, dans la banque d’affaires, devaient encore le croire il y a quelques semaines, habitués à ce que celui-ci soit érigé en mode de management. Ce sont, en effet, les bonus qui manageaient les as de la finance…

De l’argent trop vite gagné et quasiment sans limites, en tout cas dans les esprits… L’argent comme référentiel dans l’échelle des valeurs a conduit à une attitude et une culture élitistes dont d’aucuns mesurent sans doute aujourd’hui la fragilité. Le sentiment d’appartenir à une grande famille protégée a disparu et l’onde de choc a changé les comportements… Conjoncturel ? Sans doute…

Mais les collaborateurs qui, il y a encore quelques mois ne jugeaient pas utile de rappeler les recruteurs, arrosent aujourd’hui la place de leur CV. C’est de bonne guerre et on ne peut d’ailleurs que leur souhaiter de retrouver vite un job. Mais le réglage et la purge des marchés impliquent peut-être aussi ceux des esprits : gagner beaucoup, moyennement ou peu d’argent, l’essentiel est peut-être de faire un job qui vous plaît et qui correspond ce que vous êtes réellement ! Votre respectabilité personnelle et sociale ne se mesure pas à l’aune de vos bonus ! S’ils sont gros, tant mieux pour vous et profitez-en.

Mais sachez rester ce garçon ou cette fille que vous étiez avec ce degré d’humilité qui vous rend sympathique aux yeux des autres. Alors ils conserveront toujours une forme d’empathie pour vous et vous resterez ainsi connecté au réel et capable de réagir dans un monde globalisé où votre situation n’évoluera pas forcément de façon linéaire.

La preuve aujourd’hui. On gagne, on perd, l’essentiel est de garder la maîtrise de vos propres processus internes et de conserver une approche pragmatique et aussi humaine du déroulement des événements. Vous en sortirez toujours plus fort et surtout apte à passer les crises sans trop de dégâts…

La réalité rattrape finalement toujours la fiction, alors ne vous laissez pas enfermer dans une bulle, quelle qu’elle soit, vous contribuerez ainsi sans doute – à votre humble niveau – à atténuer le découplage entre l’économie réelle et tout autre monde virtuel…

Restez créatif, une nouvelle économie est en train de s’inventer, sans doute plus en prise avec ce réel et moins centrée sur l’argent vite gagné. C’est donc en prenant vos distances avec le modèle que vous avez connu que vous pourrez rebondir. Car aujourd’hui, la victime c’est vous !

* Article écrit par Renaud Prodel et Béatrice Andurand, tous deux associés au sein du cabinet de recrutement de cadres dirigeants par approche directe Hoffmann & Baretti.

commentaires (3)

Comments
  1. tout à fait d’accord!
    la vraie stratégie, qui est payante, se base sur l’échange, valorise les potentialité et ouvre de réelles perspectives de long terme

    Un vrai bol d’air après la période stérile des apprentis chasseurs de primes qui se sont enflammés, faisant du factuel une religion, glorifiant avec une assurance cristalline la stratégie d’un snipeur myope…

  2. on travaillera aussi 35H dans la BFI!

  3. L’argent est l’épine dorsale de cette vie

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici