☰ Menu eFinancialCareers

Faut-il être impressionné par les 2.300 recrutements d’AXA?

Quand il est question de plan de recrutement, l’assurance fait toujours forte impression. Groupama avait marqué les esprits fin 2009 en annonçant 9.000 recrutements en France sur trois ans.

Consommateur de profils commerciaux

C’est au tour d’Axa donc de faire assaut de gros chiffres. L’assureur vient d’annoncer ses prévisions d’embauche pour 2010, soit 2.300 personnes en France (hors CDD et stages). Ce chiffre est en légère hausse par rapport à l’an passé qui a enregistré 2.000 recrutements. Dans ce secteur, très consommateur de profils commerciaux, ce total doit être pris avec des pincettes.

Trois-quarts de ces recrutements (environ 1.700 postes) concernent en effet les fonctions commerciales, où le turnover est particulièrement élevé : 42% en 2008 (contre 26% en 2007) ! En comparaison, le turnover sur les populations non-commerciales se situe autour des 10%. L’ancienneté moyenne pour les salariés commerciaux est de 6 ans, près de deux fois moins que chez les non-commerciaux (11 ans).

Politique de recrutement très ouverte

Les objectifs assignés sont particulièrement exigeants. Face au turnover et à la pénurie de profils, les compagnies ont désormais une politique de recrutement très ouverte : 1/3 des commerciaux recrutés viennent d’autres secteurs que l’assurance , commente Mathieu Motillon, manager de la division Assurance du cabinet Robert Half. L’assurance est peut-être une bonne école, mais la pression est telle que souvent les nouvelles recrues partent alors qu’ils sont encore en période d’essai.

Dans le détail, Axa prévoit d’embaucher 700 conseillers clientèles en CDI et 300 conseillers commerciaux en contrat d’alternance ; 730 personnes sur des fonctions d’agents généraux, agents mandataires et agents prévoyance et patrimoine, qui à la différence des conseillers clientèle ne sont pas salariés mais des représentants payés à la commission.

20 à 50% de variable

Un commercial avec 3 à 6 ans d’expérience perçoit entre 20 et 45K euros de fixe, selon la dernière étude Rémunération de Robert Walters. Les maisons de courtage et, dans une moindre mesure, les instituts de prévoyance proposent des fixes traditionnellement plus élevés.

Selon le cabinet Robert Half, il faut ajouter une part variable d’environ 20 à 50% du fixe en fonction de la compagnie, de la typologie des comptes et de votre ancienneté dans le secteur.

commentaires (2)

Comments
  1. 15800 euro gros annual, for a “débutant”. Axa pay scheme is really out of date, it doesn’t factor education or other experience of the candidates, the only thing that they base the quality of the candidates is sales, but then again, it is unlikely they will give you credits if you sold clothes or mobiles…Their commission scheme is out of the past too, I saw it in 1992 in Russia…Their diversity is on the posters only. So what about good things? You ask them after a 2 hour long presentation highlighting the group’s performance in 2005

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici