☰ Menu eFinancialCareers

Moins de casse que prévu chez Calyon

Ce seront 500 emplois (et non les 1 200 annoncés par La Tribune lundi) qui seront supprimés chez Calyon d’ici à fin 2009. Voilà les principaux points qu’il faut retenir du plan de recentrage et développement présenté ce matin :

Les mauvaises nouvelles :

· Réduction de 500 postes répartis pour moitié entre la France et l’international. En France, le projet est basé sur le volontariat et la mobilité interne. À l’international, les fermetures de postes devraient intervenir d’ici à la fin de l’année.

· Retrait des activités de structurés de crédits et les produits dérivés engendrant une accumulation de risques pouvant difficilement être couverts en période d’instabilité .

· Une redéfinition complète des modes de rémunération variable.

· Contrôle accru des dépenses de fonctionnement.

Les bonnes nouvelles :

· Développement des pôles qui font la fierté du groupe : financement structuré, courtage et marchés de capitaux.

· Contrôle des risques renforcé : la direction des risques et les fonctions supports bénéficieront de moyens renforcés (programme d’investissement de 200 millions d’euros sur 2 ans).

René Carron, président de Crédit Agricole SA, s’est montré volontariste à l’égard de Calyon, jugé nécessaire au développement du groupe. Et a précisé que le plan tient compte de ce que sera le marché de la banque de financement et d’investissement en phase de sortie de crise.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici