☰ Menu eFinancialCareers

La banque Neuflize OBC renforce son pôle conseil

La filiale française du groupe bancaire néerlandais ABN Amro recrutera d’ici à la fin de l’année 30 collaborateurs, a-t-on appris lors d’une conférence de presse le 17 octobre dernier.

Le pôle Conseil passera ainsi de 50 à 80 personnes, chargées de servir 40.000 clients privés et 5.000 clients corporate sur l’ensemble des prestations à forte valeur ajoutée comme la fiscalité, le patrimoine, le financement ou la banque d’affaires.

Issue de la fusion des banques Neuflize et OBC, le nouvel ensemble, qui compte 1.300 salariés ambitionne d’être leader sur son marché, une clientèle haut de gamme formée surtout de chefs d’entreprise.

Sens commercial requis

Neuflize OBC recrutera des seniors mais aussi des juniors capables d’apporter des solutions pertinentes à nos clients. Nous cherchons de très bons commerciaux avec un haut niveau d’expertise , nous précise Pierre Fleuriot, président d’ABN Amro France.

Quant aux salaires, le fixe reste dans les standards du marché , dit la banque. La livraison 2006 de l’argus des salaires du magazine Challenges établit une rémunération moyenne allant de 44.311 € à 87.551 € pour les fonctions regroupées dans le pôle Conseil.

Négociez votre salaire

Mais c’est peut-être sans compter la bonne santé du marché. Le recrutement bât son plein dans le conseil, notamment pour remplacer les nombreux départs à la retraite.

Et les exigences des banques haut de gamme poussent les salaires vers le haut de la fourchette. Emmanuelle Simmonet, chargée de recrutement chez Hays invite donc à négocier : Ne pas le faire serait une grave erreur pour un commercial ! .

Thierry Callier-Lacourt du cabinet de recutement Hunblot Grant estime dès lors les salaires de base plutôt entre 100 et 120 K€, voire 350 K€ pour la banque de financement. Il faut faire attention, cette activité est cyclique, prévient le consultant. Un retournement de tendance, et les rémunérations chuteront à la verticale .

commentaires (1)

Comments
  1. Je suis content de voir que la Banque de Financement et d’Investissement promet un bel avenir à tous les passionnés de la Bretagne, des mathématiques, et qui ont un sens innée du service client.

    La loi de la sécurité financiére française auquelle nous contribuons par notre suivi des opérations et de procédures internes doit évoluer afin qu’il y ait une bonne séparation des repartitions des fonctions et des compétences.

    On y gagnera tous en etablissant des manuels de procédures exigeant une justification et une tracabilité de toute information par une piéce d’origine à laquelle on peut remonter par un cheminement ininterrompu;

    On y gagnera en donnant aussi plus de pouvoir aux administrateurs de bases de données et aux architectes du systéme d’informations de sorte qu’ils aient des mécanismes d’alertes relatives à la sécurité physique et logique de l’information.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici