☰ Menu eFinancialCareers

Un trader français viré à Londres pour avoir nargué des infirmières en grève

Si les médias britanniques n’avaient pas relayé l’info, Romain Camus serait probablement toujours trader chez Deutsche Bank aujourd’hui. Mais en Angleterre, où le banker bashing est devenu un sport national (qui peut probablement se justifier dans ce cas précis), la tolérance zéro est de rigueur.

Get a job

Reprenons, il y a 15 jours ce spécialiste des instruments dérivés sur devises nargue des infirmières et des médecins qui manifestent contre les réductions d’effectifs au sein du NHS, en agitant un billet de 10 livres sous leur nez, en criant get a job!. Le premier à couvrir l’histoire est la chaîne britannique ITV News.

Dans la foulée, le jeune financier français, qui d’après nos informations est employé par la première banque allemande depuis 2007, est suspendu par sa hiérarchie. Puis finalement licencié, selon le Sunday Mirror.

Il nous regardait avec mépris, nous étions écoeurés, a expliqué au journal un médecin généraliste qui participait à la manifestation.

Appel à manifestation des personnels NHS pour réclamer son bonus

Le syndicat des médecins s’était officiellement insurgé contre le comportement du Français : Sans l’avidité des banquiers, l’économie ne serait pas dans un tel état, et il y aurait de bonnes chances que le NHS ne soit pas forcé de procéder à des coupes budgétaires aussi dévastatrices.

Des fonctionnaires du secteur de la santé auraient prévu d’organiser prochainement une manifestation en face de la Deutsche Bank pour réclamer que son bonus annuel de 50K soit versé à des oeuvres de charité.

Faire une donnation ?

L’appel de Christine Lagarde hier à stopper précisément le banker bashing risque d’être peu suivi après cette histoire.

Romain Camus, quant à lui, aurait quitté le week-end dernier son appartement de Kensington, d’une valeur de 650k aiment préciser les médias britanniques, pour se réfugier à Paris. Sur son profil LinkedIn, figure aujourd’hui un étrange lien Internet You can make a donation here , qui débouche sur une page PayPal… Un geste desespéré qui, pour le coup, ne manque pas d’humour. Mais qui viendra à son secours, vous ?

commentaires (8)

Comments
  1. La Finance semble embarrasée avec les chimères qu’elle engendre ! Mais je ne sais pas ce qui est le plus triste : Que l’on puisse perdre son emploi par excès d’arrogance en dehors du cadre professionnel, ou bien qu’à un moment ou à un autre, quelqu’un ou quelque chose, a fait que ce trader s’est senti “supérieur” à des individus ayant fait 9 à 15 d’etudes pour un salaire bien moindre que le sien.

  2. Cela ne m’étonne que moyennement que ce genre de geste odieux vienne d’un trader FRANCAIS. Je n’ai jamais assisté a une telle marque (ni meme a une parole) d’irrespect de la part de mes collegues anglo-saxons. Ils me donnent parfois envie de quitter mon métier et de renier ma nationalité.

    A savoir maintenant si le licenciement était justifié ? A partir du moment ou l’événement a été médiatisé et que la banque estime que le collaborateur nuit a son image …. Pour une franchise allemande basée a Londres, ce genre d’affaires n’aurait eu qu’un impact négligeable (pas de réseau).

  3. Pareil, la France a quand même tendance à produire ce genre d’individus…

    Licensiement mérité, franchement, il pouvait pas utiliser son cerveau…

  4. Tiens, un Français… Etonnant quand on sait l’extraordinaire popularité de nos compatriotes à l’étranger!

  5. qui n’a pas fait des gestes ou eu des paroles stupides?
    le geste de Romain n’a t il pas été sorti de son contexte par une presse britannique dont on connait le peu de qualité?
    Sachant par ailleurs que l’épouse de Romain est précisément médecin je serais curieux d’entendre sa version des faits.

  6. Encore un francais arrogant qui salit notre reputation dans la City.. Pff… c’est pas vrai….

  7. M. XXXXX guichetier dans une banque locale, licencié pour avoir traité de feignant un employé syndicaliste de la XXXX ! Oh wait!

  8. Pendant la crise, début 2009, un type de chez Barclays, si j’ai bonne mémoire, avait fait exactement la même chose.
    Faut voir qu’à l’époque aussi certains se faisaient mitrailler de boules de neige à la sortie de leur building…

    On peut supposer que ce français a voulu refaire le geste mais ce qui était toléré il y a 2 ans ne l’est peut être plus.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici