☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : « Je commence à apprécier mon job dans le middle-office »

Pile of papers

Il fut un temps où j’aurais voulu être trader. Bon, c’est vrai, j’y pense encore parfois. Ceci dit, je travaille actuellement dans une fonction de credit middle-office et je voudrais être clair sur ce point : il s’agit vraiment d’une fonction intéressante.

Travaillant dans le middle-office, je suis en mesure d’offrir des informations cruciales à nos traders sur l’impact d’événements particuliers sur le profit and loss (P&L). Bien que les traders aient une bonne connaissance du marché, les gens du MO sont souvent les hommes de la situation lorsque les traders cherchent à estimer rapidement l’impact des événements de marché sur leurs books.

Tous les emplois de middle-office sont passionnants. Le plus rébarbatif se limite à enregistrer des ordres ou à rafraîchir les feuilles de calcul du P&L. Le plus intéressant, c’est lorsque lorsque les employés du middle-office possèdent une expertise essentielle dans un domaine relatif à une transaction, auquel cas ils deviennent indispensables. D’après mon expérience, le meilleur endroit pour quelqu’un du middle-office sont les dérivés de flux : ici les traders semblent plus dépendants de la connaissance du middle-office que les traders qui s’occupent de produits plus exotiques.

En tant qu’intermédiaire entre le back et le front-office, et en relation étroite avec la fonction risque, le middle-office est sans doute l’endroit idéal pour quelqu’un qui aime apprendre au sujet des produits, de la coordination des tâches et de faire en sorte que les traders reçoivent le bon service au bon moment.

Ayant obtenu mes diplômes avec de bons résultats, j’avoue que j’ai été d’abord déçu de travailler dans le MO. Cependant, les choses se sont améliorées : je sens que je suis devenu un rouage essentiel dans une activité de trading florissante, tout en continuant d’apprendre et de rester informé des événements actuels.

Car l’équilibre entre travail et vie privée est lui aussi important, et de nombreux employés du front-office n’ont tout simplement pas le temps de se pencher sur d’autres opportunités. A l’inverse, si vous décrochez un job en MO qui vous procure un bon équilibre travail-vie privée, ce peut être une excellente occasion de passer d’autres certifications, genre un Master à temps partiel, et d’élargir ainsi vos compétences et votre champ professionnel.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici