☰ Menu eFinancialCareers

Gestion alternative : un secteur incontournable qui s’institutionnalise

L’année 2005 a été un bon cru pour le secteur de la gestion alternative attirant encore davantage de gérants classiques et d’entreprises. Un engouement qui relance les embauches et confirme la popularité de la certification professionnelle CAIA (Chartered Investment Analyst).

Les actifs gérés par les hedge funds ont augmenté de 26%, atteignant ainsi 274 milliards d’euros selon les chiffres publiés par Hedge Fund Intelligence en mars 2006 et les collectes de fonds de private equity ont atteint 60 milliards d’euros, avec un rendement 2005 de 24.1% selon Thomson Financial et PricewaterhouseCoopers.

Si les hedge funds ont atteint des performances décevantes sur l’année 2005 selon les indices publiés par DowJones Indexes au début de l’année 2006, la gestion alternative prend cependant une place croissante dans le monde financier.

C’est ce que confirme une enquête réalisée par State Street Corporation, fournisseur de services financiers aux investisseurs institutionnels, selon laquelle 81% des comités d’investissement et administrateurs d’institutions (fonds de pensions privés internationaux, fonds de retraites publics et gouvernementaux et de dotations et fondations) se seraient montrés confiants en 2005 dans l’investissement en fonds alternatifs.

Une bonne nouvelle pour les candidats à une carrière dans le monde de la gestion alternative : selon cette étude, ces institutions auraient l’intention en 2006 d’étoffer leurs rangs de gestionnaires actuels en embauchant de nouveaux gérants de fonds alternatifs et de capital-risque.

L’engouement pour le domaine modifie également la donne du recrutement. Il va bientôt falloir montrer patte blanche. Cet engouement européen a en effet confirmé la popularité de la certification Chartered Alternative Investment Analyst. Le diplôme d’analyste certifié en investissement alternatif, délivré par l’association CAIA, organisme international indépendant crée en 2002, aurait ainsi enregistré une progression annuelle supérieure à 100%. Plus de 4.000 personnes dans le monde ont reçu ou préparent cette certification dont l’obtention est de plus en plus difficile (moins de deux tiers des candidats auraient réussi le niveau II au cours de la session d’hiver).

Ceux qui hésiteraient encore à se lancer peuvent voir donc se rassurer : la gestion alternative suscite de nombreux intérêts et a encore de beaux jours devant elle.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici