☰ Menu eFinancialCareers

Banques : intentions d’embauche en hausse en 2008

Si certains profils seniors sont touchés par les licenciements, les jeunes diplômés sont plus que jamais courtisés par les établissements financiers.
À l’heure où les banques françaises publient leurs résultats du premier trimestre 2008, certaines BFI (banque de financement et d’investissement), comme Natixis ou Calyon, envisagent des coupes dans leurs effectifs. Toutefois, les établissements assurent qu’ils continuent par ailleurs à recruter dans les autres métiers de la banque.

En outre, beaucoup de suppressions de postes sont à prévoir chez les seniors, indique Steph Ahrens, responsable du recrutement des jeunes diplômés chez Morgan Stanley. Dans le même temps, les banques ont besoin de se développer et le niveau de recrutement de juniors ne devrait pas être affecté .

Les banques misent sur les jeunes diplômés

Selon la septième enquête annuelle sur les besoins de main-d’ceuvre (BMO) publiée par l’Unedic, 27 300 projets de recrutements pour 2008 ont été recensés dans l’Hexagone concernant les seules activités financières, soit une augmentation de 4 300 personnes par rapport à 2007.

Selon cette même étude, le secteur financier fait partie de ceux où les difficultés de recrutement sont les plus faibles, avec moins de 30% de postes qui ont du mal à trouver preneurs. Craignant la pénurie de cadres qualifiés, le secteur a déployé toute une gamme de moyens pour attirer les jeunes diplômés. VIE, stages et autres CDD sont autant de tremplins vers un premier emploi. Le recrutement de jeunes diplômés via des stages ou encore des VIE se fait de manière permanente , assure-t-on chez BNP Paribas. Difficile, en revanche, de dire dans quelles proportions, les banques communiquant peu sur le sujet.

2008 sera encore un bon cru, mais 2009 ?

Les recrutements resteront donc soutenus sur l’ensemble de l’année 2008. Le groupe Crédit Agricole annonce le recrutement de 5000personnes, tandis que BNP Paribas et la Société Générale recruteront respectivement 4 800 et 6 400 nouveaux collaborateurs dans l’Hexagone. Les banques ne réduiront pas leur recrutement de jeunes diplômés cette année, bien au contraire : leur nombre dépasse même celui de l’an dernier, souligne le Securities and Investment Institute (SII). Une excellente nouvelle quand on considère que les contingents de jeunes diplômés avaient déjà fait un bond de 20 % entre 2006 et 2007.

C’est en été 2007, au commencement de la crise des subprimes, que les banques ont fixé le nombre de jeunes diplômés qu’elles allaient recruter. Si les objectifs pour 2008 ont été maintenus, reste à savoir ce qu’il adviendra pour 2009.

Quoi qu’il en soit, l’optimisme reste de mise : confronté aux départs massifs à la retraite de ses salariés, le secteur bancaire devrait recruter d’ici à 2010 près de 80 000 personnes dont 70 % de jeunes diplômés, les bac + 5 représentant 30 % de ces jeunes recrues. D’ores et déjà, le Crédit Agricole a annoncé l’embauche de 5 000 professionnels tous les ans jusqu’en 2013.

commentaires (1)

Comments
  1. L’auteur a raison d’être optimiste sur le recrutement en banque de réseau. Si vous cherchez un poste de chargé d’affaires entreprise ou de commercial en banque de réseaux, bien vous en a pris : ça embauche à tour de bras. Maintenant, si vous cherchez un poste ‘intéressant’ (c’est subjectif) en BFI ou en asset management, bon courage.

    Le recrutement de jeunes diplômés via des stages ou encore des VIE se fait de manière permanente , assure-t-on chez BNP. Oui mais c’est marginal. Quand on voit le nombre de stagiaires qui occupent la place de quelqu’un qui pourrait assurer le poste en CDI chez BNPP, on comprend vite qu’un stagiaire va en remplacer un autre. Et c’est interdit par la loi. Sans parler des CDD renouvelés 3 fois (interdictioncontournable par tour de boneto RH). Le VIE est également un contrat précaire qui permet d’expatrier quelqu’un à moindre frais et avec un contrat très flexible. Beaucoup de gens sont prêts à marcher dans la combine ne serait-ce que pour l’exotisme de la destination, mais ça reste un pari quant à l’embauche en CDI.

    Je souhaite donc un courage tout particulier aux CDD, VIE et autres stagiaires de fin d’étude en BFI et AM chez Natixis et Calyon.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici