☰ Menu eFinancialCareers

Secteurs décryptés – Les fournisseurs d’information et les agences de notation financière

Les agences de notation financière évaluent la probabilité qu’une organisation qui émet de la dette puisse rembourser ses créanciers dans les temps – appelé «être en défaut de paiement». Les organisations sont notées de triple A (garantissant virtuellement un remboursement à temps) à C (indiquant un haut risque de défaut de paiement). Les risques sont classés comme émissions de première qualité, ou investment grade, s’ils sont au-dessus de la note BBB, ou en-dessus elles sont considérées comme des émissions spéculatives.

Les fournisseurs ou agences d’information alimentent les marchés financiers et les médias avec des informations essentielles en temps réel comme les prix des actions des sociétés, les taux de change, la recherche et les analytiques, et des instruments et logiciels permettant de suivre les portefeuilles. Ils offrent également de nouveaux services financiers et commerciaux.

Les acteurs clés

Le marché des agences de notation financière est dominé par les Américains Moody’s et Standard & Poor’s, les deux leaders, et Fitch Ratings.

Dans l’univers des fournisseurs d’information, Thomson Reuters et Bloomberg détiennent respectivement 29,4 % et 29,2 % de parts de marché, selon Burton-Taylor International Consulting. D’autres noms importants comprennent Dow Jones/Factiva, Interactive Data, FactSet, SIX-Telekurs et l’IRESS.

Emplois et plans de carrière

Les agences de notation recrutent généralement des diplômés pour des postes d’analystes. Les stagiaires débutent habituellement dans les équipes de recherche qui se concentrent sur les secteurs de la branche et sur les produits financiers. Fitch a un programme de diplômés bien en place. Moody’s et Standard & Poor’s recrutent selon leurs besoins. Les fournisseurs d’information offrent une variété de postes qualifiés.

Salaire et bonus

Les stagiaires diplômés au sein des agences d’information peuvent espérer commencer avec un salaire entre 35k et 40k livres Sterling par an à Londres, selon leur expérience et leur niveau académique, selon les recruteurs. Les agences de notation paient généralement moins au niveau junior, avec la possibilité d’un petit bonus.

Plus en haut de l’échelle, les postes d’analystes crédit paient bien. Après cinq à sept ans, les salaires oscillent entre 90k et 120k livres Sterling par an, selon l’enquête des salaires de Robert Walters, pouvant monter jusqu’à entre 120k et 150k livres Sterling par an après sept à dix ans.

Les compétences recherchées

La volatilité au sein du monde des marchés financiers a augmenté la demande en fournisseurs d’informations, explique Chris Mills, directeur des ressources humaines européennes chez Interactive Data. Tandis que les entreprises souhaitent encore de bonnes compétences techniques, ils veulent également des qualités humaines. « En plus des compétences techniques, nous nous penchons également lors de nos recrutements sur les qualités humaines. Les nouveaux arrivants sont invités à développer leur capacités de construction de relations humaines, ainsi que leur capacité à s’adapter au moule de l’entreprise», précise-t-il.

« Nous recherchons des diplômés avec un excellent bagage académique qui comprend de la finance, de la comptabilité ou de l’économie, et l’aptitude à transmettre clairement un message complexe, détaille Andy Jackson, chef des ressources humaines pour la zone EMEA chez Fitch Ratings. Les candidats qui réussissent sont généralement titulaires d’un diplôme de troisième cycle et parlent souvent couramment une seconde langue. »

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici