☰ Menu eFinancialCareers

Les analystes financement ne chôment pas

Depuis plus d’un an, le secteur du crédit bancaire aux grandes entreprises explose en France. Depuis les chargés d’affaires jusqu’aux analystes de dossiers de crédit, le travail ne manque pas au sein de la banque d’investissement des institutions financières.

Un coup d’ceil aux leagues tables de Dealogic met clairement en évidence le dynamisme du marché français du crédit aux grandes entreprises. Pour la première fois au premier trimestre 2005, la France s’est classée deuxième derrière les inévitables Etats-Unis au rang des consommateurs de crédits syndiqués, mais devant le Royaume-Uni.

Ces prêts qui sont octroyés par un groupe de banques (ou syndicat) constituent pour elles l’entrée en relation avec les corporates avec lesquels elles comptent développer un courant d’affaires. La concurrence fait rage sur ce produit et les équipes rivalisent pour figurer dans ces classements.

Même si nombre d’entre elles ont adopté une logique de parts de marché et relégué le calcul de la rentabilité au second plan, aucune ne fait l’économie d’évaluer le risque lié à l’engagement de son propre bilan. C’est le rôle de l’analyste financement d’analyser, valider et monter les financements consentis.

Dimension commerciale

Chez BNP Paribas, pour accorder et monter des dossiers de crédits, l’analyste s’implique à plusieurs niveaux. Il recueille les informations pertinentes pour apprécier la rentabilité des risques encourus, élabore une synthèse afin de motiver son avis et supervise la rédaction des actes et la prise des garanties.

Selon une analyste crédit de BNP Paribas, il faut savoir s’engager : mon rôle est de renforcer les liens entre la banque et les entreprises. J’assure le suivi des besoins de financements de mes clients : je leur propose des crédits et je réalise une étude financière, présentée en comité de crédits, afin de décider si la banque assure ou non l’opération .

Du fait de l’importance stratégique du crédit dans la relation bancaire globale, le métier d’analyste possède une dimension commerciale non négligeable. Entretenir la relation de crédit, par nature peu rentable pour la banque, est souvent la condition sine qua non pour vendre d’autres services bancaires (M&A, forex, cash management, etc.).

Au delà de la simple analyse crédit, mon objectif est de détecter l’ensemble des besoins de mes clients afin de favoriser la vente croisée de produits BNP Paribas, en coopération avec les autres métiers du groupe , poursuit l’analyste.

Diversité

Véritablement au carrefour de la relation bancaire de l’entreprise, l’analyste est d’ailleurs le plus souvent en charge du suivi de la rentabilité de la relation-client.

S’il faut savoir séduire les directeurs financiers d’entreprise, et convaincre son comité en interne, il faut aussi savoir dire non. Les crises de liquidité rencontrées par certains grands noms de la cote en 2002 ont rappelé à tous que quand les choses commencent à mal tourner, les discussions peuvent devenir viriles.

Ces banquiers ont souvent des têtes bien faites. J’ai un master en méthodes quantitatives appliquées. Pour ce type de mission, il est important de savoir réagir vite et d’avoir une bonne connaissance de la finance. De plus, il faut être très autonome, savoir comment et où trouver l’information, et être capable de l’analyser de façon pertinente , indique la titulaire de ce poste à responsabilités.

L’un des intérêts de ce positionnement stratégique tient à l’ouverture qu’il permet vers les autres métiers de la banque. Mon poste offre ainsi une vision globale des différents métiers du groupe et me donne les connaissances pour évoluer vers des postes très variés. En dehors de ceux de la banque d’investissement, je m’intéresse à l’audit ou l’inspection générale .

IXIS, Natexis

Evidemment, les banques de la place sont extrêmement structurées dans le métier. Les places sont chères. Toutefois, certaines banques progressent plus vite que d’autres.

C’est la cas de la jeune banque d’investissement IXIS CIB rachetées par le groupe Caisse d’Epargne à vocation plus commerciale. Le nom fait des apparitions répétées et de plus en plus régulières dans la relation bancaire des entreprises et l’équipe héritée de la fusion est en train de se structurer.

Natexis Banques Populaires fait également partie des challengers aux mastodontes que sont BNP Paribas, SG CIB, Calyon, HSBC, RBoS ou JP Morgan dans le domaine. Mais attention, car des rumeurs de fusion circulent à propos d’une acquisition possible d’IXIS CIB par Natexis BP.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici