☰ Menu eFinancialCareers

La banque et l’assurance continuent d’attirer les fonctions commerciales

Young businessman

En considérant le climat économique actuel, les commerciaux du secteur jugent-ils ce dernier toujours attractif ? Leur métier a t-il été impacté par ce contexte de crise ? Quelles sont, dans ce contexte, leur perception et leurs attentes sur cette filière ? C’est pour répondre à ces questions que le cabinet de recrutement spécialisé Fed Finance a réalisé entre octobre et novembre 2011, en partenariat avec Cadremploi, une étude sur l’attractivité du secteur Banque / Assurance auprès d’un échantillon de 459 répondants occupant des fonctions commerciales dans ce secteur.

« Les chiffres ne trompent pas ! Les commerciaux du secteur n’ont pas une image écornée de leur employeur et se déclarent toujours attirés par les perspectives d’évolution que la Banque et l’Assurance peuvent leur proposer, explique Vincent Picard, Directeur Associé Fed Finance au sein de la Division Banque, Assurance et Finance de Marché. Deux bémols toutefois sont à apporter à ce constat : 60 % jugent la pression des objectifs comme difficile dans l’exercice de leur métier ; d’autres déplorent également la dégradation de la relation client mise à mal par la méfiance des clients vis-à-vis de leurs interlocuteurs du secteur ».

Pas assez bien payés ?

Mais c’est surtout la rémunération qui peine à refléter les attentes des commerciaux. Ils ne sont en effet que 44% à considérer leur rémunération en adéquation avec les fourchettes du marché, contre 38% qui la considèrent inférieure. Et c’est dans le secteur de l’assurance que les répondants considèrent le plus (47% d’entre eux) leurs rémunérations comme inférieures à celles du marché. Dans ce contexte, guère étonnant que, entre deux propositions de poste équivalentes, les commerciaux soient sensibles aux salaires et aux perspectives d’évolution pour orienter leur choix.

Car les commerciaux demeurent une population attentive aux opportunités d’emploi. Ainsi, tout en étant aujourd’hui en poste, 61% des répondants lorgnent vers l’extérieur. « La population commerciale en Banque / Assurance est très volatile. On est en effet sur ce que l’on appelle un marché tendu car les bons commerciaux se font rares et sont très sollicités. Leur objectif est d’optimiser leurs recherches et de trouver rapidement le poste qui répond à leurs attentes et à leurs aspirations », explique Djemila Fortas, Manager chez Fed Finance Assurance.

Enfin, si la moitié des répondants ont envie de diversifier leurs expériences professionnelles et/ou de se reconvertir, l’autre moitié envisagent de poursuivre ou d’effectuer tout le reste de leur carrière dans un service commercial du secteur Banque/Assurance. Et malgré les précédentes réserves, les commerciaux gardent un regard positif sur leur secteur : en effet, 56% d’entre eux recommanderaient de façon certaine cette filière à un proche pour y travailler. Il ne vous reste donc plus qu’à développer votre fibre commerciale

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici