☰ Menu eFinancialCareers

Les hedge funds n’ont pas dit leur dernier mot…

Le responsable des hedge funds de Sgam Alternative Investments, Arie Assaya, va quitter la filiale de la Société Générale pour se mettre à son compte avec une quinzaine de collaborateurs (Boursorama.com). Si ce dernier a bien remis sa démission pour lancer son propre projet, nous n’avons pas connaissance d’autres démissions , indique une porte-parole de la banque (Easy Bourse). Ce départ est-il un cas isolé ou bien des banquiers d’autres établissements seraient-ils, eux aussi, tentés de se lancer dans l’aventure des fonds spéculatifs ?

Cette industrie jusqu’à présent relativement opaque pourrait s’ouvrir à de nouveaux talents, puisque les hedge funds seront désormais réglementés , a précisé le président Sarkozy lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20. Plus de régulation ne signifie pas la fin des hedge funds, même si les prochains mois seront encore difficiles, explique Guillaume Monarcha, responsable de la recherche hedge funds chez Natixis (Capital.fr). Entre janvier et décembre 2008, le montant des actifs sous gestion a chuté de 45 % à 1 200 milliards de dollars. Et cette fonte des actifs devrait se poursuivre, pour tomber à 1 000 milliards de dollars d’ici mi-2009, ce qui entraînera des fermetures de fonds à la chaîne.

Nouvelles opportunités

En attendant, ceux qui n’ont pas déposé le bilan pourraient jouer un rôle de premier plan dans la relance en rachetant les produits toxiques dont les banques veulent se débarrasser. Aux États-Unis, les fonds peuvent racheter entre 200 et 300 milliards de dollars d’actifs toxiques , calcule Noël Amenc, professeur de finance à l’Edhec et spécialiste des hedge funds (Le Monde.fr). Évidemment, cela vaut pour les autres pays et notamment la France.

Preuve enfin que les fonds spéculatifs sont parfois là où on ne les attend pas toujours : la société d’investissement et de conseil CF Partners spécialisée dans l’environnement a annoncé le lancement du premier hedge fund consacré au marché du… carbone. Doté de 50 millions d’euros et basé à Luxembourg où il sera administré par la banque Fortis, il pourrait très bien, en cas de succès, inspirer d’autres fonds dans l’Hexagone.

commentaires (10)

Comments
  1. A mon avis, ces hedge funds (et généralement tout organisme spécialisé dans la spéculation) ne font qu’empirer la situation et délimiter les conséquences de la crise financière sur l’économie mondiale. L’explication et le raisonnement ne nécessitent aucun génie ni expertise dans la matière: s’enrichir sans création de valeur ajouté et sans échange économique c’est d’un autre coté une perte, une inflation, une transaction fictive…. Le poid de ces Funds dans la composition économique des nations laisse la décision d’interdire ces manipulations de marché difficile voir impossible. Tout le monde en dépend: emploi, flux de transaction, …
    Je pense que le jour est venu d’interdire les hedge funds, les paradis fiscaux, les produits financiers sophistiqués dont les risques ne sont plus mesurables à cause de la “diversification”

  2. Merci Abdellaoui pour ce commentaire bien dans le sens du vent:

    Puis-je juste rappeler que:

    1/ la spéculation financière au sens de pari sur le futur est l’un des plus vieux métiers du monde

    2/ il ne peut pas y avoir d’économie productive sans échanges donc sans marché. Il ne peut pas y avoir de marché sans liquidité et il ne peut pas y avoir de liquidité à long terme si on interdit telle ou telle catégorie d’acteurs.

    2/ Les crises financières font partie du système capitaliste, on sortira de celle-ci plus vite qu’on le pense et la spéculation reviendra sous une forme ou sous une autre c’est un mal nécessaire, elle fait partie du système (comme les impôts). Il n’y pas d’autres choix: un système de régulation de l’économie dite industrielle avait été inventé au siècle dernier un peu plus à l’est de notre continent je crois me souvenir que ca ne s’était pas très bien fini.

  3. un système de régulation de l’économie dite industrielle….c’est exactement le capitalisme industriel du monde occidental (concurrence libre et non faussée). Mieux vaut dire l’économie planifiée qui n’est pas soit régulée mais plutot controlée.

  4. Autant je suis d’accord avec JGL, car je ne vois pas pour l’instant de meilleur système qui s’adapterait au plus grand nombre et que je ne crois pas à l’égalitarisme, autant je pense que la comparaison avec l’URSS est stupide car en tant que scientifique, je n’admets pas les raccourcis intellectuels.
    1) Le système de répartition des richesses étaient équivalent à un système capitaliste, donc ce n’était pas du communisme au sens de Marx.
    2) C’était une dictature totalement immonde, donc la motivation n’est pas la même. Un système redistributif qui serait moins normée, avec une administration beaucoup moins lourde, et où les gens se sentiraient représentés “auraient” pu mieux marcher.
    3) Cette crise est mondiale, tous les gouvernements du monde font un effort pour sauver le système, la Russie était seule car la plupart des payés annexés n’avaient qu’une seule envie, c’est que le système s’écroule.

    Donc c’est un peu facile de dire c’est le meilleur système parce qu’il survit. La seule raison valable pour un système plutôt qu’un autre est d’autre philosophique.

    Je ne crois pas du tout à la fin de l’Histoire comme pensent tous les communistes ou les capitalistes

  5. ABDELLAOUI :

    supprimer les hedge funds comme les paradis fiscaux ? Dans le sens du G20 et de l’OCDE sans doute ? Donc laisser de coté des trous béants tels certains états américains, les iles néerlandaises et britanniques ? Autant dire un rêve dans l’air de la démagogie du G20 et de l’OCDE…

  6. Vous savez que le salaire de Aryé Assayag était de 14 millions d’euro à la Société Générale l’année dernière!!

  7. est-ce utile que les échanges financiers représentent 50x plus que les échanges réels ? la spéculation n’est plus le moyen de fixer des prix mais une finalité qui gène l’économie réelle

    la libre circulation mondiale des capitaux a supprimé les règles point à ligne

    par le passé, l’état tolérait la spéculation sur son territoire, et pouvait temporairement remettre l’ordre quand l’économie s’emballait. aujourd’hui c’est fini, le système est trop complexe et toute coordination est quasi-imposible. baisse de taux, baisse de taux, baisse de taux et pas de solutions !! la boite de pandore est ouverte.

  8. A ceux qui défendent les HF,

    Expliquez moi en quoi les structures opaques apportent-elles de la valeur?
    Elle ne font que de créer de l’argent avec de l’argent…il n y a aucune valeur ajoutée.
    Quand le prix du baril a atteint les 148$, TF1 parlait de consommation de l’Inde et de la Chine…depuis le baril est à 50$ et on s’est rendu compte de la manipulation des cours par les HF.

    Si demain les HF disparaissent, que risquons-nous? Rien du tout… juste une vie meilleure et plus juste.

    Quel autre système? Le socialisme = une libre entreprise avec un état qui évite les abus…

    La crise est finie vous me dites? Vous devez être des adeptes de Touati et de Lagarde…. il y a un an “la France ne risquait rien” nous disaient-ils mdrrrr

    @ plus et bons investissements

  9. clairement une certaine idée de la finance a tué la libre entreprise qui rappelons le est le fondement historique de l’économie américaine

  10. Dans un monde idéal, les hedge funds ajoutent de la valeur: beaucoup de modèles et techniques représentent un prolongement des techniques d’arbitrage, sous des formes plus élaborées (paris statistiques, calculs plus fins que les autres etc.), qui donc doivent améliorer les prix (d’où création de valeur, dans un monde idéal…)

    Ce qui est vicieux, c’est le phénomène boite noire (un hedge fund qui ne donne aucune information sur sa manière de travailler), et bien que non spécifique aux hedge funds, la difficulté de faire l’inventaire des positions prises sur les dérivés gré à gré. Des solutions sont bien connues, et vont s’imposer: plus de régulation sur la transparence des fonds, et l’obligation des chambres de compensation.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici