☰ Menu eFinancialCareers

Dur, dur de travailler en agence !

À la Société Générale, parmi les postes identifiés par les syndicats comme générant le plus de stress figurent les professionnels des salles de marché mais aussi… les conseillers commerciaux des agences de réseaux.

La relation avec les clients et la pression commerciale sont en effet sources de stress au quotidien. Et la crise financière n’a fait que renforcer cette pression. Pire, elle a engendré un défi d’un nouveau genre : la gestion des frustrations et des critiques, quelquefois virulentes, des clients qui se sont vu refuser un prêt ou dont les économies ont fondu comme neige au soleil.

Depuis l’annonce du plan de soutien du gouvernement aux banques de 360 milliards d’euros, certains clients sont tentés de s’en prendre directement aux salariés de l’agence, bien que les prises de risques opérés par les banques d’investissement sur les marchés n’ont à peu près rien à voir avec le quotidien d’un conseiller !

La sonnette d’alarme n’a toutefois pas encore été tirée. À ce jour, nous n’avons pas constaté d’augmentation significative du nombre d’agressions de la part des clients. Néanmoins, on peut facilement imaginer que dans une discussion tendue, la crise soit un argument tout trouvé , relève David Gentilhomme, cofondateur de Crise-Up, société de conseil spécialisée dans l’assistance à la prévention et à la gestion des crises humaines, qui travaille notamment pour différentes banques régionales du groupe Banques Populaires.

En première ligne

Chargé de clientèle entreprises, chargé d’affaires professionnels ou encore gestionnaire de patrimoine, potentiellement aucun de ces professionnels n’est épargné. Cependant, les conseillers en charge de la clientèle entreprises sont bien plus exposés que ceux qui s’occupent des particuliers , explique Caroline Le Canu, senior manager de Robert Half Banque & Assurance.

Pour preuve, la mise en place le 14 novembre d’un nouveau dispositif de médiation du crédit, s’adressant aux entreprises qui n’ont pas pu obtenir de crédit de leur banque. Mieux vaut prévenir que guérir. Surtout lorsque l’on sait que les drames ne sont pas étrangers au secteur, à l’image de ce conseiller en patrimoine financier de chez BNP Paribas qui s’était pendu dans son bureau en janvier dernier. À ces tragédies, la crise financière va-t-elle en ajouter d’autres ?

commentaires (5)

Comments
  1. On affronte la crise dans des services différents mais également avec des rémunérations bien différentes ! Si on était payé qu’en fonction du stress les banques de réseau seraient en faillite !

  2. c’est fini l’époque à laquelle le mot Banque rime avec Planque !!

  3. Je suis assez d’accord avec cet article. Je suis passé de la gestion de patrimoine à la salle de marché et pour rien au monde, je ne remettrai les pieds en agence !!!

  4. l’agence c la loose, salaire pas motivant, vente de produit à la chaâine, absence totale de respect des besoins du clients

  5. en France comme en Suisse, la banque de proximité est devenue prétexte à la planque de toute une catégorie de cadres intermédiaires.

    Engagés pour mieux coacher, et coacher pour améliorer la productivité, n’en découle que des concepts et des reportings misérables sans envergure ni moyens.

    D’améliorations, il apportent des changements dont les économies de charges administratives futures prétextent des nouvelles charges immédiates. “Libération du temps commercial” ainsi qu’ils l’appellent.

    Ils coupent la Direction de sa base, se gaussant de graphiques et planches de présentation de plus en plus complexes, sensés démontrer leurs progrès. Mais en-dessous, le constat est unanime et peu amène.

    Remarquez, après 15 ans de boîte, j’ai enfin compris que les directions départementales ou générales des banques n’en ont cure de la base, encore moins de la clientèle, la banque ou l’actionnaire. Il ne s’agit en fait que de personnes sensiblement plus sutbiles que la moyennes, qui évoluent dans des sphères qu’elles s’évertuent à rendre opaques et hermétiques, tout ceci dans leur seul intérêt personnel.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici