☰ Menu eFinancialCareers

Suez-GDF : Noël avant l’heure pour les banquiers M&A ?

Si le projet de fusion entre Suez et Gaz de France aboutit, les banques conseils devraient toucher 100 millions d’euros de commissions !

Les treize banques impliquées dans l’opération, d’un montant de 35 milliards d’euros, espèrent bien qu’elle sera entérinée dès cet été. D’après Thomson Financial/Freeman, les principaux gagnants seraient les banques conseils de GDF et de l’Etat français (Lazard, Merrill Lynch, SG, ABN Amro, Lehman Brothers), qui devraient toucher 11M€ chacune, contre 7M€ pour les banques conseils de Suez (BNP Paribas, Calyon, HSBC, JPMorgan, Morgan Stanley, Rothschild, UBS). Sans oublier Goldman Sachs, qui devrait gagner 1M€ pour l’attestation d’équité (fairness opinion).

Le montant global de commissions est l’un des plus importants dans une opération de rapprochement sur le territoire domestique, note Thierry Carlier-Lacour, directeur associé du cabinet Humblot-Grant Alexander. Par contre, au vu du nombre élevé de banques, les commissions versées au prorata sont moins mirobolantes, notamment en comparaison avec d’autres fusions comme Total-Elf par exemple .

Les banquiers, eux, devront patienter pour leur bonus…

Pas de noël anticipé…Si l’opération aboutit, le bonus sera pour la majorité des cas placé fin 2007 sur un plan d’épargne, les banquiers devant patienter jusqu’à la fin du premier trimestre 2008 pour l’allocation définitive du bonus, explique Thierry Carlier-Lacour. Les bonus versés en France, s’ils restent inférieurs à ceux des Etats-Unis, sont désormais loin d’être ridicules par rapport au Royaume-Uni, où le différentiel qui était encore de 50% il y a cinq ans n’est plus que de 15-20% .

Quel que soit le niveau des commissions, d’un point de vue purement marketing, il était important pour les banques d’être sur ce deal. Par ailleurs, la présence des banques américaines peut s’expliquer par le fait que l’on ne souhaitait pas donner une coloration franco-française à l’opération afin de pourvoir placer plus facilement du papier, notamment en Asie ou aux Etats-Unis , note un proche du dossier.

commentaires (3)

Comments
  1. Les bonus en France sont taxés a 50%, contrairement a Londres.
    Ca change tout!!!!

  2. Ca ne change rien ! les banques paient le différentiel fiscal

  3. Il me semble que les bonus, en tous cas dans les banques americaines, sont similaires a Londres et au Etats Unis.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici