☰ Menu eFinancialCareers

Trop tard pour postuler en banque d’affaires ? Essayez l’audit

Tandis que les banques d’affaires ferment généralement leur porte aux diplômés dès le mois d’octobre ou novembre, les 4 grands cabinets d’audit (appelés Big 4 ) reçoivent des candidats jusqu’au printemps et au-delà. Le recrutement se fait généralement d’avril à mai , précise Hélène Ratte, responsable des ressources humaines pour l’Europe chez Deloitte Touche Tohmatsu. Mais il n’est jamais trop tard pour postuler.

La possibilité de postuler quasiment toute l’année n’est pas la seule raison pour démarrer sa carrière en audit. Décrocher un poste en audit pourrait être l’occasion de passer six mois au soleil. Deloitte permet en effet aux jeunes diplômés anglais de prendre une année sabbatique avant de rejoindre la société. 15% des jeunes recrues profitent de cette possibilité.

Mieux encore, dans certains pays une expérience en audit peut être considérée comme un préalable pour une carrière en banque d’affaires. Même si vous ne démarrez pas votre carrière en banque, vous pourriez bien parvenir à intégrer une banque dans le futur.

France : les cabinets d’audit recherchent des jeunes diplômés mais les futurs banquiers d’affaires doivent se dépêcher

En 2005, les Big 4 seront parmi les plus gros recruteurs de jeunes diplômés sortant d’universités françaises. Ernst & Young prévoit d’embaucher 700 jeunes diplômés et 300 stagiaires cette année, contre 600 jeunes diplômés et 275 stagiaires l’année dernière. Hélène Ratte affirme que Deloitte prévoit d’embaucher 270 personnes cette année. Selon un article paru dans L’Express en janvier dernier, PricewaterhouseCoopers prévoit d’embaucher 375 jeunes diplômés cette année et 240 pour KPMG.

Selon Hélène Ratte, les candidats se divisent en deux catégories : ceux qui souhaitent être auditeurs et ceux qui veulent devenir financiers. Elle est convaincue que l’audit est une excellente préparation pour les deux : Il n’existe pas de meilleure formation qu’en cabinet d’audit.

Mais Denis Marcadet, chasseur de tête en banque d’affaires chez Vendômes Associés à Paris, précise que les jeunes recrues en audit qui souhaitent devenir banquiers doivent se dépêcher : Travailler en banque d’affaires n’est possible que pour les jeunes auditeurs avec deux ou trois ans d’expérience. Ensuite, il est trop tard.

Royaume-Uni : banques d’affaires recherchent jeunes auditeurs

James Heath, directeur général du cabinet de recrutement Greenwich Partners, est spécialisé dans le placement de jeunes auditeurs en banques d’affaires. Selon lui, la plupart se dirigent vers l’equity research, le corporate finance et le private equity: À l’heure actuelle, un passage en audit constitue un excellent tremplin pour un poste au front office, dans une banque d’affaires.

Pour faire la transition, les auditeurs devront avoir obtenu leur diplôme du premier coup, une excellente mention ainsi que de très bonnes notes, indique James Heath. Ceux qui ne disposent pas de telles qualifications auront des difficultés à entrer dans le monde prestigieux (et bien payé) du front office: Si vous avez obtenu une mention moins prestigieuse ou si vous n’avez pas réussi du premier coup, vous devrez probablement travailler en contrôle financier, qui sont des postes plus courants en comptabilité.

D’après James Heath, il est préférable d’entrer en banque juste après l’obtention du diplôme. Il arrive cependant aux banques de recruter des auditeurs avec deux ou trois ans d’expérience. En attendant, James Heath explique qu’il est préférable de travailler en corporate finance ou en corporate restructuring dans un cabinet d’audit.

Petit avertissement. Si vous avez l’intention d’utiliser l’audit comme transition avant une carrière en banque d’affaires, ne le mentionnez pas lors de votre entretien. Keith Dugdale, Directeur des ressources humaines chez KPMG au Royaume-Uni, explique que son cabinet souhaite éviter d’embaucher des aspirants banquiers. Nous n’aimons pas former les gens pour les voir quitter le cabinet pour rejoindre une banque. Nous portons une attention toute particulière aux motivations professionnelles des candidats lors du processus de sélection.

États-Unis et Allemagne : quels sont les avantages d’une expérience en audit ?

Aux États-Unis et en Allemagne, il est moins courant de passer par l’audit pour arriver en banque d’affaires.

Mike Fisher, consultant chez Analytic Recruiting à New York, cherche actuellement un auditeur pour occuper un poste d’associé dans une équipe d’Equity research en banque d’affaires. Mike Fisher explique cependant que cette situation n’est pas courante: Il est assez rare de voir une grande banque rechercher un auditeur qualifié pour sa division recherche. C’est très inhabituel.

La situation est identique en Allemagne. À l’heure actuelle, les banques de Francfort souhaitent vivement embaucher des banquiers en deuxième ou troisième année qui ont cinq ans d’expérience professionnelle, précise Andreas Weik, consultant pour le cabinet de recrutement Hofmann Heads. Mais Andreas Weik précise que les auditeurs ne sont pas les plus recherchées par les banques: Il n’est hélas pas facile de passer de l’audit à la banque en Allemagne.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici