☰ Menu eFinancialCareers

Comment les écoles préparent leurs étudiants à travailler en salle de marchés

La salle des marchés de l'Escem

Lieux d’expérimentation et d’apprentissage, les salles de marchés nichées au sein des grandes écoles et des universités font l’objet de toutes les attentions. Ainsi, l’école de management ESCEM offre à ses étudiants en parcours de spécialisation en Finance de Marché et Gestion des Risques (M2) un nouvel outil professionnel : le Bloomberg Assessment Test (BAT) qui constitue un précieux sésame pour tout étudiant souhaitant décrocher un stage en salle des marchés. Le BAT est un examen en ligne développé par le Bloomberg Institute, afin de tester les compétences des étudiants qui cherchent un emploi dans l’industrie des services financiers. Voici le témoignage (en anglais) d’étudiants qui ont été embauchés par HSBC après avoir passé le BAT :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=0KcnLK6CEhc&w=420&h=315]

L’EDHEC qui cette année a inauguré une salle des marchés dernier cri sur son campus de Lille, n’a pas non plus lésiné sur les moyens. Financée par la Société Générale, cette salle permet aux étudiants, à travers 21 postes à doubles écrans, d’avoir accès à des informations financières fournies par Six Telekurs (ex-Fininfo) et suivre ainsi en temps réel les bourses de Chicago, Francfort, Londres ou encore Singapour.

A l’ESLSCA, « un véritable apprentissage professionnel est proposé avec l’utilisation d’une salle des marchés dotée de 16 postes Trader FORCE FLEX TRADE; il s’agit d’une des meilleures plate formes financières en analyse technique présente dans les grandes salles de marchés des plus grandes banques de la place de Paris et de Londres », se félicite Georges Castel, fondateur et directeur du Pôle Trading. En outre, l’école propose chaque année à ses étudiants un voyage d’études à Londres au cours duquel une visite de Bloomberg est prévue.

Bloomberg Assessment Test, tests 360 degrés, assessment centers : « D’une façon générale, je suis favorable à tous les tests : nous sommes dans un métier où l’évaluation est permanente et celui qui ne veut pas s’y soumettre n’y a pas sa place », poursuit Georges Castel, qui sait de quoi il parle : le mode de recrutement des MBA de l’ESLSCA est très adapté à ce milieu professionnel singulier (entretien de type Salle des Marchés tel qu’il se pratique au sein des banques de marchés et brokers internationaux). « On est encore loin des salles de marchés des universités américaines comme Harvard où les étudiants traitent en direct avec de vrais fonds, poursuit Georges Castel. Mais qui sait ? Cela viendra peut-être un jour en France ».

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici