☰ Menu eFinancialCareers

Bonus à la SG (et ailleurs) : la douloureuse attente

L’annonce des bonus approche dans les établissements français. Le stress, qui lui est généralement associé, est renforcé par un contexte plus que morose…

Avant Noël, notre management nous a clairement indiqué qu’on allait devoir se serrer la ceinture, témoigne un banquier de SGCIB, qui a alors décidé de différer son projet d’achat immobilier. Avec la fraude, je crains que notre bonus ne se réduise à peau de chagrin…

Quid des bonus ?

Les rumeurs les plus folles courent : annonce reportée en mars et paiement des bonus en juin, zéro bonus… Quand je reçois les employés des BFI françaises en entretien, je les interroge évidemment sur ce sujet. Et j’ai des réponses complètement différentes, relève un chasseur de têtes. Les gens entendent ce qu’ils veulent bien entendre. Y compris à la SG. En réalité, rien n’est complètement arrêté à la SG ni ailleurs. Pour preuve, la semaine dernière une DRH d’une grande banque française souhaitait nous sonder sur les tendances du marché… Chaque année, les quatre grands établissements français se regardent en chien de faïence. Personne ne veut dégainer le premier. L’enjeu en matière de rétention du personnel est énorme.

Dans une petite quinzaine de jours, la Société Générale devrait commencer à informer ses troupes sur le montant de leur bonus, selon des sources internes. La date du 8 février a été avancée par certains. Rien d’anormal donc, puisque les banques françaises communiquent en interne entre fin janvier et fin février. Les annonces débutent souvent avec les métiers de marché. Suivent les métiers du financement.

Les françaises callées sur les anglo-saxonnes

Certaines banques étrangères installées à Paris ont commencé à informer leurs collaborateurs vers mi-janvier. Les bonus seraient décevants, en moyenne – 30 % comparés à l’an passé , relève Domitille Lamouroux, associée du cabinet de recrutement Alchimie Conseil. Pour elle, les banques françaises devraient suivre cette tendance.

Pour la SocGen, la situation est plus délicate toutefois. Les syndicats se montrent plus inquiets à l’égard de l’intéressement et de la participation que des bonus. La direction vient de nous confirmer par écrit qu’elle étudiait de nouveaux modes de calculs de façon à compenser les manques à gagner dus aux piètres résultats de 2007 , explique Michel Marchet, responsable CGT Société Générale et délégué syndical national du secteur bancaire. L’hypothèse selon laquelle les banquiers ne recevraient pas de bonus est écartée par la banque et les syndicats. Aucune suppression des bonus n’est prévue, nous a assuré le service de presse en charge des dossiers RH de la BFI. Quel intérêt aurions-nous à faire cela ? Voir nos banquiers partir à la concurrence… ? Nombreux sont les banquiers à douter de cette argumentation car 1- le marché parisien est relativement réduit et les opportunités de mobilité ne sont pas si importantes qu’à Londres par exemple. 2- Le contexte actuel oblige les banques françaises à la prudence en matière de recrutement, sans oublier que les banques anglo-saxonnes ont annoncé en nombre des plans de licenciements…

commentaires (19)

Comments
  1. Incroyable… Quelle arrogance c’est écoeurant, quand on pense à tous ces gens qui bossent aussi dur mais gagnent 10 fois moins et n’auront jamais de bonus pendant que nos chers banquiers considèrent l’augmentation géométrique de leur rémunération comme un droit de l’Homme et se pensent totalement démunis, quasi SDF si d’aventure on rabote leur bonus.

    Pensez donc ! Ils risquent de devoir différer l’achat de leur Ferrari ! La vie est dure, vraiment, ils en ont de la chance les pauvres, eux au moins n’ont pas à souffrir de tels maux. C’est bien plus simple, pas besoin de se demander si ils vont manger de la brioche ou du pain sec ! Comme ils ne peuvent pas finir le mois avec leur salaire et bien ils ne mangent rien pendant les 6 derniers jours ! Ca c’est la vraie liberté…

    D’ailleurs l’Etat devrait vite se mêler de cela afin de garantir les bonus.

    Je bosse dans la finance, suis extrêmement bien payé par rapport à la pénibilité réelle de ce travail (comparez-vous aux gars à l’usine avec 3 gamins à charge!) et suis un vrai libéral (pas un libéral marxiste comme ceux de France) mais ce genre d’attitudes et d’articles me fait honte.

  2. certaines banques françaises se montrent très injustes avec leurs salariés… le processus de répartition des bonus n’est nullement contrôlé ni par le droit du travail ni par les syndic, vu qu’il s’agit d’une dimension individuelle au cas par cas…

  3. Snif Snif on va verser quelques larmes pour ces gens là ils ne pourront plus s’acheter une lamborghini mais juste une audi A6 quand on pense que déjà leur fixe équivaut à une dizaine de fois le smic et même plus et leur bonus d’un an à 10 ans ou voire 20 ans de travail d’un smicard… on serait à même d’être un peu choqué… d’autant plus que cette crise financière a été créee par les banques elles mêmes en titrisant des crédits pourris…
    La Finance a complètement perdue la réalité des choses. Verser des bonus de plusieurs millions d’euros sur la performance de traders sur des marchés qui montent, n’importe quel abruti peut le faire…

  4. Les banques usent et abusent du manque de transparence sur les salaires et bonus des traders et commerciaux des salles de marchés en France. Une publication des fourchettes par métier junior/senior sur votre site serait la bienvenue.

  5. “La Finance a complètement perdue la réalité des choses. Verser des bonus de plusieurs millions d’euros sur la performance de traders sur des marchés qui montent, n’importe quel abruti peut le faire…”

    Très juste Kev !

  6. Ah ce que je peux lire, on assiste à un nivellement par le bas des esperances…. Est il honteux de vouloir travailler pour obtenir un bonus a la fin de l’année?
    Certes, le montant peut paraitre choquant, mais il faut toujours relativiser, comparer ces bonus par rapport a ce qu’il se fait dans le meme secteur dans les autres pays… et là, je préfère travailler dans les pays anglo-saxons plutot qu’en France ou l’on passe son temps a son comparer au sort de la middle class. Je ne dis pas qu’il faut que l’on instaure un systeme economique a l’anglo-saxone comme en UK ou USA, mais il faut bien voir que c’est une industrie mondiale et que les bénéfices vont soit aux salariés, soit aux actionnaires….

  7. Je veux bien que l’on verse les bénéfices aux salariés. Mais à qui? L’idée de bonus ne me dérange pas, mais elle va toujours dans le meme sens => le trading! Ok, pour dire que c’est eux qui apportent le business, mais sans back/middle office, le biz peut vite etre reduit a néans… Alors pourquoi faire l’impasse sur ces métiers supports, pourquoi ne pas leur offrir également un bonus plus décent que 2000/3000 euros annuels ??? Partage des taches = partages des bénéfs….

  8. Tout à fait d’accord avec John, versés des bonus oui mais que cela soient partagés un peu plus équitablement, le bo et le mo ont toujours été les parents pauvres dans ce domaine, ils ne récoltant que les miettes, il y a une époque où les choses n’étaient pas comme ça dans les années 80 90 où les primes étaient mieux répartis,où l’on pouvait trouver au trading des profils assez variés…les choses ont bien changés, les banques en recrutant des profils monolithiques (HEC, Essec, X…)croyaient peut être recruter les meilleurs…On voit le résultat avec les subprimes…)))

  9. +1 avec Guy
    J’ai du mal a saisir la diabolisation du bonus et la diabolisation du trading et des metiers FO en general. A vous lire un trader avec des revenus pour la banque a 7 chiffres doit etre payer comme un cadre sup lambda ?
    Bah oui il gagne plusieurs annees de smic avec son bonus, bah oui et heuresement d’ailleurs… Parce que c’est ce type de personnes qui sont imposes a 40%, parce que c’est grace a ce type d’entreprises (profits hallucinants) et personnes que ca tourne; les impots, les cotisations ca vous dit pas qqchose ?
    Typiquement francais ca … la jalousie, l’envie … cette enorme envie generale d’une societe de clodo… welcome to france

  10. finallement, en france, patrie communiste (mais pas trop) les traders sont tous des parasites a qui on ne devrait pas donner d’argent … mais en discutant un par un, je suis certain que chacun des héraults du nivellement égalitarisme par le bas, seraient d’accord pour faire ce métier s’ils en avaient les capacités intellectuelles. le trading en gros, c’est nul sauf si c’est moi.

  11. Il faut tenir compte des bonus au regard de l’argent qu’il rapporte.
    si ils font gagner beaucoup d’argent, il est normal qu’ils en reçoivent beaucoup. logique non c’est comme pour les commerciaux

  12. L’affaire de la SG a fait beaucoup de mal à la profession. L’opacité de nos belles primes rend aigris les français qui galèrent.

    En revanche, l’artisan couvreur qui prospère n’a rien de choquant lui. Les rémunérations des joueurs de foot, de rugby, de basket n’ont rien de choquant.

    Le trading est un sport de haut niveau, voilà tout. D’autant plus que rare sont les traders qui continuent d’exercer après 10 ans d’expérience.

  13. Les défenseurs du bonus font preuve d’autisme : on ne critique pas la rémunération ! Perso je suis suisse et j’y bosse comme gérant : l’an passé mon salaire a été à 7 chiffres donc votre couplet sur les ennemis du capital et je ne sais pas quoi d’autre je me marre. Ce que je ne tolère pas c’est cette mentalité de victime : oh mon Dieu, je n’ai pas mon bonus de 10000000 oh là là je suis à la rue, c’est la dêche je vais mourir, il faut manifester on est exploités !

    Non !! Non et non, on a pas le droit de dire de telles choses quand des ouvrier se battent pour gagner de quoi nourrir leur famille. On est des priviliégiés et il faut le savoir et arrêter de se f.. de la g… du monde en prétendant être des pauvres victimes du système. Si on gagne moins, on accepte, point, car on gagne déjà tellement!!

    Voilà me suis emporté mais quand j’étais étudiant j’ai bossé 3 ans avec des gens peu riches et sans grand avenir alors je crois les comprendre et bien leur vie est dure, et il faut les respecter.

  14. trader = menteur + voleur

  15. La VacheM…, tes traders qui pleurent représentent des cas isolés. La majorité des traders ont pour la plupart les pieds sur terre grâce à une bonne éducation et une bonne formation. Arrêtons la surenchère et la démagogie anti-traders, les francais devraient être fiers de tous leurs champions nationaux, SG compris, et les soutenir qd ils sont au plus mal… les traders et leurs salaires ne font que subir la loi de l’offre et de la demande. Si vous ne rémunérez pas grassement les meilleurs, vous vous les faites piquer par Barclays ou Goldman Sachs, c’est couru d’avance.

    Par ailleurs, que plus personne ne s’inquiète concernant la meilleure répartition des revenus en salariés de la finance de marché.
    Avec le scandale de la SG, et la fin annoncée des mouvements de promotion interne entre organes de contrôle et FO, les salaires des BO, MO et Risk Mgt vont grimper en flèche. Ce sera la seule solution pour retenir les meilleurs. Ces fonctions vont enfin connaitre ce que représentent la culture du résultat, les luttes larvées et intestines qui peuvent en découler et ainsi mieux comprendre qu’être hyper bien payé ne pourrait représenter un aboutissement quand vous êtes intelligent.

  16. exo dit “les rémunérations des joueurs de foot, de rugby, de basket n’ont rien de choquant ” Moi je dis que si !!!!!Ce sont tous des illettrés,et c’est choquant quand un médecin qui soigne et secoure des vies gagne presque rien par rapport à ces illettrés de trader qui ne sont pas utiles pour la société idem pour les joueurs de foot, de rugby, de basket .quel mentalité de primaire (ou de primate)

  17. je pense que EOLIA a raison .les traders ne valent rien par rapport aux médecins et autres professions plus nobles !!!moi je fais du trading par que je ne savais rien faire d’autre (en plus à l’école j’étais très moyen ) Mais je gagne bien ma vie plus de 350.000 euros l’an dernier.Mais je reconnais que je suis un parasite et que je ne sers à rien . Mais il y a plein de gens qui ne servent à rien !!!

  18. Afin de poursuivre l’argument de Harry, Je propose que les copains LCR d’Olivier Besancenot infiltrent une salle de marché pour faire du trading. S’ils ont les mêmes résultats que nos super matheux qui sortent de Centrale Paris ou X, ils pourront reverser leur super profits à la LCR ….

  19. je pense qu’il faut relativiser : salaire moyen des joueurs de foot de D1… 40 k€… par mois !!!!!!!!! et ça c’est moyen, tout ça pour taper dans un ballon… alors que des gens qui pour beaucoup ont fait de bonnes études, travaillent 55 h ou plus par semaine dans un environnement stressant gagnent bien leur vie ça parait quand même pas si incohérent, après bien sûr reste la question générale: quel que soit son travail, mérite-t-on de gagner 10, 100 fois, ou voir plus, qu’un ouvrier qui bosse dur toute sa vie… on va me répondre : l’offre et la demande… mais bon quand même je comprends que ça puisse faire grincer des dents.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici