☰ Menu eFinancialCareers

Courtage en ligne : La plate-forme de CPR Online est intégrée à CAI Cheuvreux

Les services de courtage en ligne, en direct ou via Prestige, dédiés aux conseillers en gestion de patrimoine, sont désormais sous le contrôle de CAI Cheuvreux. Sur ces activités, Cheuvreux devient responsable à la fois de la clientèle réseau, par son rôle d’appui aux caisses régionales, et de la clientèle hors réseau avec CPR Online.

Aucune communication officielle, mais depuis la fin du mois de mars, CPR Online, jusqu’alors directement filiale de Crédit Agricole SA, est bien entrée dans le giron de CAI Cheuvreux, également filiale de la banque verte. Ce mouvement, qui s’inscrit dans le plan de réorganisation du Crédit Agricole, pourrait paraître anodin mais il laisse entrevoir les nouvelles ambitions du groupe sur les métiers du courtage en direct. Cet adossement à une structure plus importante que la nôtre, avec de gros moyens, nous permet de nous ancrer plus durablement et solidement dans le groupe , déclare d’emblée Eric Rettien, directeur général délégué de la nouvelle structure CPR Online. Une partie des fonctions de support de CPR Online (comme la comptabilité, la direction des ressources humaines ou les fonctions de centres d’appel) sera transférée chez Cheuvreux, et même si la direction assure qu’il n’y aura aucun licenciement sec, seule une grosse cinquantaine de personnes de CPR Online (sur les 89 présentes dans la société aujourd’hui) feront partie du déménagement au mois de juillet vers le site de La Défense.

Complémentarité.

Le métier de CAI Cheuvreux reste avant tout de transmettre les ordres sur le marché. C’est le broker du groupe Crédit Agricole. La société n’avait jusqu’alors pas mis en place d’activité de courtage en ligne et n’avait aucune relation directe avec la clientèle de particuliers. C’est maintenant chose faite avec cette opération.

En effet, CPR Online, le courtier en ligne du groupe Crédit Agricole, a déployé son activité auprès d’une clientèle directe. Par ailleurs, la société a créé le service Prestige, une plate-forme de transaction d’OPCVM (comptes-titres et PEA) pour les conseillers en gestion de patrimoine indépendants, mais utilisée également par des clients en direct. Cette dernière activité fonctionne avec une centaine de CGP, dont une soixantaine sont actifs. L’offre d’OPCVM est constituée de 180 fonds gérés par une quarantaine de sociétés de gestion. L’activité Prestige, liée aux conseillers extérieurs, n’est pas notre activité principale, mais elle s’insère très bien au sein de la nouvelle organisation en profitant des synergies technologiques avec l’activité de courtage en ligne, explique Eric Rettien. Cette activité est vouée à perdurer, mais au sein de CAI Cheuvreux. Il n’y a donc pas de bouleversement ni pour les conseillers, ni pour leur clientèle.

Ce rapprochement trouve toute sa logique dans la stratégie globale mise en place par le Crédit Agricole autour de CAI Cheuvreux

Le site internet de CPR Online ne subira donc pas de changement majeur et l’équipe commerciale restera la même. La seule différence notable sera la mise à disposition de la recherche de CAI Cheuvreux sur le site, ce qui n’était pas le cas jusqu’à maintenant. Pour répondre à ceux qui s’interrogeraient sur les réelles intentions du groupe Crédit Agricole, notamment en ce qui concerne la continuité de l’activité de CPR Online, Eric Rettien n’hésite pas à afficher son optimisme sur le développement futur des activités historiques de la société : CPR Online et Prestige ont vocation à devenir des acteurs agressifs sur le marché. Les deux activités – en direct, ou via les conseillers – seront développées, même si le marché des CGP sur comptes-titres reste modeste et ne représente que 10 % du chiffre d’affaires de notre structure.

Une stratégie de groupe.

Mais plus qu’au travers du développement de l’activité de CPR Online, c’est dans la stratégie globale mise en place par le Crédit Agricole autour de CAI Cheuvreux que ce rapprochement trouve toute sa logique. En effet, désormais, CAI Cheuvreux animera également l’offre de courtage en ligne des caisses régionales à l’aide des outils nouvellement apportés par CPR Online. En clair, les clients de ces caisses régionales pourront se servir de la plate-forme de courtage de CPR, mais ils conserveront leurs comptes dans leurs agences habituelles. Ainsi, ces dernières garderont le contrôle de leur clientèle. Auparavant, si les clients des caisses régionales voulaient profiter des outils développés par CPR Online, ils devaient alors transférer leurs comptes. On comprend aisément que, dans la pratique, ce genre de synergies devait rester l’exception. Les caisses ont donc vocation à être beaucoup plus agressives qu’auparavant sur le métier du courtage en ligne.

Le nouveau dispositif s’applique avant tout aux transactions sur les titres vifs, mais rien n’empêche, par la suite, que les caisses régionales utilisent de la même manière la plate-forme OPCVM mise en place par CPR Online. Sur ce point, rien n’est toutefois encore décidé.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici