☰ Menu eFinancialCareers

Les quants, futurs viviers de traders ?

Le métier d’analyste quantitatif résiste plutôt bien à la crise financière. Les quants sont toujours très recherchés, notamment dans les départements IT, recherche, stratégie, risques, middle et front-office, confirme Thierry Bossant, responsable du recrutement des quants chez Huxley Associates. L’approche quantitative, qui rassure en période de forte volatilité des marchés, séduit aussi de manière croissante les asset managers et les hedge funds.

Mieux, les quants devraient voir leur rôle évoluer dans les prochaines années. En effet, les investissements dans les nouvelles plates-formes technologiques de trading pourraient atteindre 120 millions de dollars d’ici à 2010, soit dix fois le montant investi en 2006, selon une étude de la société de conseil Aite Group. Déjà, dans les front-offices des grandes banques qui employaient en moyenne un quant par desk de trading, les équipes se renforcent pour aider à la gestion plutôt qu’à la modélisation , explique Thierry Bossant.
La revanche des matheux…

Au bout de cinq à dix ans d’expérience, le quant peut s’orienter vers un poste d’encadrement d’équipe ou un fonds d’investissement. Il a aussi une forte capacité à migrer vers les postes de trading, alors que le passage du middle au front est devenu quasi impossible, et où les assistants traders, eux-mêmes, ne sont plus assurés de devenir traders.

Le front-office quant réalise des modèles directement utilisés par les traders , rappelle le professeur Mark Joshi sur son site www.markjoshi.com. Au bout de quelques années, un quant peut devenir trader, d’autant plus que sa solide formation en maths et IT est très appréciée dans un univers où les automates de trading sont de plus en plus présents , confirme Thierry Bossant. Il peut se spécialiser en trading algorithmique, arbitrage statistique, systematic trading… Et les quants semblent répondre à l’appel. Nous recevons une dizaine de candidatures par poste , relève une chargée de recrutement spécialisée dans le secteur.

commentaires (28)

Comments
  1. oui effectivement ce sont ces quants qui ont developpé ces super modele de valorisation des derivées de credits… si avec une équation on pouvait modeliser les marches financiers pourquoi ils ont pas prevu la crise?

  2. Ces braves chasseurs de tête racontent vraiment n’importe quoi. La crise d’aujourd’hui est due à ces quants qui modélisaient ce qui ne pouvait l’être (CDO’s, ABS, Produits de corrélation qui ne le sont plus ah ah ah ah). Il est temps que les quants retournent dans les bureaux d’études industriels où ils sont plus utiles. Par ailleurs, ce type de profil n’est plus vraiment à la mode de nos jours dans les banques de la place. Beaucoup de ces quants vont devoir se reconvertir trés trés rapidement en prof de math !!!!!!!!!

  3. “Nos modèles sont faits pour fonctionner dans des situations ordinaires, pour des quantités raisonnables de produits vendus, dans un contexte d’activité standard pour couper des pertes de 3 % à 5 %. Pas pour des périodes de surchauffe, de bulle” disait Nicole ElKaroui fondatrice du Master 2 “Probabilités & Finance” lol.

  4. ElKaroui est survendue ,
    elle enseigne des modeles qui ne tiennet pas la route pour des petits fils de … et d’autres X , afin qu’ils puissent extraire un peu de la rente financiere en faisant du trading ..

  5. Tout mettre sur le dos des quants concernant la crise des subprime est trop facile a mon avis…ces personnes sont et seront indispensable dans les annees a venir dans les institutions financieres. Peut etre plus vers une gestion des risques qu autres choses…..

  6. A quoi servent ce type de personne? On a besoin de personnes pour savoir redresser la barque quand elle coule et pour prévoir aussi des situations de crises par pour créer des modèles dans un monde standard, parfait et sans défaut….

    Un manager comparait son travail qui lui permet d’obtenir en ce moment de bonne perf. sur son fond à celui d’un golfeur qui taperait tous les jours sa balle avec un fer 5 dans la même direction et à la même distance.. d’après lui quand on maitrise le swing et qu’on utilise son club habituel ça donne toujours le même résutlat! (c’était un ancien quant lol) Effectivement ça peut le faire dans le monde des Bisounours quand il n’y a ni relief ni vent et que le green est toujours parfaitement tondu….

  7. Pas plus les quants que les traders ne prévoient les crises financières. Alors ces messieurs qui affirment que les quant doivent revenir dans les labos je leur répond que le trader sur les produits structurés ne fait que fournir un prix en aucun cas ne prédit quoi que soit. Par conséquent il parait en effet évident que les quant sont destinés à suppléer les traders.

  8. @ jojo : d ou sort le prix des traders ? des modele developpe par les quant ,non?
    et le prix fournit ne prend pas en compte les conditions de marché modelisees par les quants?

  9. Cet article est hors sujet et hors de propos actuellement.
    Quiconque s’aventure dans ce genre de considérations “micro” oublie qu’on ignore aujourd’hui quel sera le visage de la finance de marché à court/moyen terme (consolidation, spread, uptick rule, liquidité,…)

  10. La crise n est dûe aux quants en général, mais à quelques quants, structurers, traders, et surtout aux big boss des BFI.
    Combien de fois les équipes de risques (ou il y a beaucoup de quants) voulaient bloquer des deals , et les boss de la salle de marché ont laissé passer ? des milliers de fois ! (ex chez une BFI francaise dont le cours est vers les 2.5 E …. et ou le département crédit continuait à se mettre long sur des CDO à plusieurs centaines de millions au printemp 2007 !)
    De plus, les structurers US des BFI de WallStreet n’ont pas arrété de vendre des CDO , sachant très bien le profil très subprime du collatéral (ils avaient les docs des banques qui titrisaient).
    Alors ne jetez pas la pierre aux quants. ils font leur boulot.
    Et vous pouvez être jaloux, mais quoi qu il en soit, ce seront bien les quants les grands gagnant de cette crise. et ils trusteront les places de traders.

  11. un modèle ne vaut rien quand on truque les paramètres :”garbage in garbage out” comme on dit de l’autre coté de l’atlantique.
    Avec les structurés les possibiltés de truquer les paramètres en d’augmentant son bonus sont *INFINIE* !!

    je veux dire les maths ne valent rien (sauf en tant qu’outil marketing ou de manipulation) si on ne respecte pas les hypothèses de départ
    M El Karaoui, normalienne & mathématicienne certainement attachée à la rigueur scientifique, devrait scruter les salles de marchés et palir devant les heresies qu’trouve dans *l’application* des modèles

    Parfois, j’ai des flashback de prépa où j’imaginerais ce que me dirait mon prof de maths si j’avais sorti en colle ce qu’on trouve dans certains papier de finance ou dans la bouche d’anciens camarades de prépas … mais un gros bonus permet de tout oublier

    un problème de fond de la finance quantitative : les fausses constantes qu’on dérive .. le problème de la mesure : facile de poser un paramètre statistique que personne peut estimer genre la correlation 10 ans entre AXA et le prix du riz au japon

  12. “Pas plus les quants que les traders ne prévoient les crises financières”

    Oui ce sont les économistes, stratégistes et les analystes (indépendants dans leur analyse si possible) qui peuvent anticiper les crises de ce type car ce n’est pas une uniquement une crise de marché (finalité), mais une crise macro-économique (la base).

    Les quants auront toujours leur role a jouer dans la modélisation du risque de marché afin d’épauler les traders dans les decisions d’investissement à court terme, cependant les équipes de front doivent aussi prendre plus en compte les fondamentalistes (éco, strat, analyste) afin aussi d’anticiper à long terme…

  13. Au placard les quants. Les marchés ne sont pas comme El Karoui vous l’enseigne : un long fleuve tranquille. Vos models montrent leurs limites et la crise est bien réelle. Aujourd’hui vos models rament. Nicole a voulu se prendre pour Hull ou Soros mais elle ne fait pas le poid. tout le monde sait bien qu’un grande partie des quants de X sont a pour le statut social et pas pour apporter une plus value au marché.
    En tout cas, il va falloir attendre pour etre prof de math car l’education nationale ne recrute pas…

  14. profs de maths ? je ne suis pas sûr que leur sens de la pédagogie soit assez développé, en tt cas nombreux sont ceux parmi eux qui n’arrivent pas à expliquer leurs “modèles” dans des termes intelligibles, en gros, sans citer les théorèmes pseudo mathématiques de la finance. Esperons que cette crise les ramène sur terre et leur apprenne l’humilité.

  15. Revanche des matheux??? Mais la crise actuelle est quasi-entièrement de leur faute! Au contraire, leur étoile a salement pâli dans cette crise.

  16. Comme je me plais à le dire, si les meilleurs financiers, traders, banquiers au monde étaient français, ou quants ou sortis de l’X, ça se saurait.

    Travaillant dans la finance à Londres, il est indéniable qu’en général dans les banques françaises de la city les sortis de polytech, entre autres, forment une certaine mafia.

    Plus qu’ailleurs dans le monde, on nous vante les mérites de l’X, elkaraoui et compagnie, hors ce ne sont pas tous ceux là qui apportent le plus d’argent et qui en font le plus.

    Certains ici se mordraient les lèvres de voir les profils qui peuvent bosser en FO à Londres…

    Les mêmes qui continuent à parler de grandes écoles et surtout de jurer que par les 3 meilleurs d’ingé de France, n’enverraient pas leur chien étudier dans les universités dont sortent certains traders, financiers, de la place londonienne.

    Il est vrai qu’en France, on fait mieux que tout le monde, après nous ne sommes nous pas encore, nous autres français, le centre du monde…???

  17. C’est vrai que pour se faire du fric dans la finance,pas besoin d’être un crac en maths.Le plus gros Pnl de l’activité pour laquelle je bosse est un trader vanille.
    Je suis quant sur un desk exo et je peux vous affirmer que des fois on joue les apprentis sorciers. Par exemple, un modèle qui doit sortir la vol de certains produits exos,en se basant sur une pseudo correl entre des trucs qu’on maîtrise même pas. Après quand on se rend compte que le marché côte différemment ce type de produits, on introduit d’autres “modèles” pour corriger les données et obtenir des courbes à peu près fidèles au marché. Quand on regarde ça,on est content et ça nous donne envie d’ouvrir le champagne. Dès que le marché décalle un peu,c’est la cata, plus rien ne marche.

    J’ai eu beau dire que c’était n’importe quoi, on m’écoute pas.C’est pour ça qu’on me paye,alors je fais ce qu’on me demande de faire.
    Faut bien gagner sa vie…

  18. Technique courante sur les scructurés le “shift” de correl soit la multiplication des éléments diagonaux d’une matrice de correl par un coefficent lambda suffisament grand pour augmenter le prix du produit

    ah mais mince la matrice n’est plus définie positive (mais symétrique avec des 1 sur la diagonale donc les apparences sont sauves …)
    donc un mouvement brownien et a fortiuri une simu de monte carlo n’ont aucun sens (sauf si on aime les nombres imaginaires .. un prix imaginaire … la réalité en fait)
    donc on truque pour retomber sur ses pattes ..
    voilà, Mme El Karoui ce que vos brilliants ginette-X-Ponts inventent ! meritaient ils leur diplôme ?
    “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme” disait Rabelais.
    allez, pour ceux que cela interessent sur la tribune M Taieb qui detruit la finance quant
    http://www.latribune.fr/info/Nassim-Nicholas-Taleb—-Plus-la-finance-est-mathematisee–plus-c-est-du-baratin–~-IDC068D0FCB4ADD786C12574CC0039E9D5-$Channel=Entreprises%20&%20secteurs

  19. En finance, on exagère trop sur les maths.

    D’abord tres peu de math est utilisé pour ganer de l’argent.

    Puis ce qui est effectivement utilisé utilisé est plutot basic, ne depasse pas la licence et repose sur des “decouvertes” qui date des années 70 et avant en gros vielle de 40ans!.
    C’est d’ailleur une des raisons pour laquelle les ingénieurs (ecoles d’ingénieurs), physiciens et autres y trouvent du travail!

    L’informatique par example joue un role crucial et est indispensable pour ganer de l’argent.

    Relativisons un peu les choses, et puis modestie et math vont ensemble!

  20. lllooolll!!!!!! ginette-X-mines-ponts-normal sup, j’en passe et des meilleurs… le contexte actuel fait qu’il est facile de leur taper dessus, mais ce n’est qu’un juste retour de baton. en effet, il est grand temps que les disciples de nicole, et elle même indirectement, redescendent un peu sur terre…. ils n’ont toujours pas inventés la roue (à part quelques produits dérivés qui semblent tenir la route).

    j’en parle d’autant plus que je bosse au temple parisien des X-mine, et ils sont représentatifs de l’était d’esprit français, à savoir être le centre du monde alors qu’on arrive même à être celui de l’europe….. comme je l’ai déjà dit sur ce site, il vaut mieux sortir de Wharton et bosser chez Goldman Sachs qu’être X-mine et être à la SGCIB et vouloir faire la leçon à la terre entière, les résultats des 2 institutions tendent à prouver cette théorie….

    paradoxalement, les mecs de GS ne la ramènent pas autant que ceux de SGCIB, comme quoi les tonneaux vides font vraiment beaucoup de bruit!!!!!! avec les melons que vous avez en guise de têtes, vous ne pourrez pas enseigner, mais, la force du réseau aidant, vous retomberez quand même sur vos pattes.. vive la france des réseaux!!!

  21. Toujours autant d’inepties sur ce forum !
    Voilà la mienne :
    Lisez et écoutez , vous comprendrez que la crise actuelle n’a rien à voir avec les maths.
    Elle est en grande partie liée au contournement de la réglementation Bâle et la création de produits hors-bilan dont les prix se sont totalement dépréciés récemment notamment à cause de la chute de l’immobilier américain. Il s’agit d’une crise systémique liée à une mauvaise réglementation et une absence de supervision.
    Il s’agit d’avoir une vision plus globale que la salle de marché de trading des produits structurés des banques francaises.
    A bientôt

  22. Pas besoins d avoir fait X pour savoir pourquoi on en est arrive la… de toute facons, les desks d exotiques vont bientot disparaitre faute de clients!!!!! Plus personnes pour acheter leur trucs…

  23. A celui qui citait Rabelais, je préfère la poésie hip-hopienne clamant que “science sans conscience égale science de l’inconscience”…

    Brièvement, je pense que le monde financier est voué à de profonds changements dans les années à venir. Dans un premier temps on attendra la fin de cette crise (qui s’est désormais transféré vers l’économie réelle), on fera des bilans, on en tirera des conséquences jusqu’à entamer une profonde refonte et réflexion sur l’ensemble du système financier, qui pourrait par exemple aboutir à un Bâle3.

    Concernant les métiers, ceux-ci évolueront certainement. Le besoin croissant de mesurer les risques, le retour à des marchés servant à financer les économies (et non pas les bonus extravagants à venir), et surtout la poursuite de la liberalisation des bourses les plus exotiques (Golfe, Afrique, Amérique du Sud, ou Asie…) couplée à l’automatisation de plus en plus globale des opérations font que la hiérarchie et le panel des métiers va profondément changer…anticipons tous (c’est notre métier en même temps)

  24. pour répondre à celui qui prétend expliquer avec sa propre bêtise (un exploit) la crise actuelle. les réglementations dans le domaine financier sont hyprocrites.

    Pour *bien* les mettre en oeuvre, il faut être plus doué tout en étant moins bien payé que les traders ..
    il y a aussi conflit d’interêt énorme entre le trader et le controleur des risque qui aimerait bien le remplacer …
    on sait ce que ca fait dans un pays qui a du mal à comprendre le sens du mot “compromis”

    regardons *honnetement* les reglementations soi-disant en place MiFid, Bâle 2, etc. elles ne sont pas complétement opérationnelles, non ?.
    mais il s’agit d’un pacte entre banques, l’état ne peut pas forcer leur application, après tout qui a attaqué SG quand Kerviel a engagé 50Mrd ?
    que dire *réellement* des murailles de chine et tout le toutim qui a suivi la bulle internet ?

    maintenant supposons que l’on passe ces produits au bilan, que penser de la capacité d’un auditeur (ESC, comptable) à analyser, critiquer, refaire tourner les modèles des traders pour sortir un prix juste … ?
    regarder un audit comptable d’une banque, c’est très instructif. incompréhensible en fait et bourré d’hypothèses

  25. Le trading en France c’est tout simplement la reproduction des élites de facon indirecte et demasquée , une activité reservée a des X et d’autres fils de papa pistonnés et hyper pretentieux .

  26. Deversez votre fiel tant qu il vousp plaira, votre jalousie vous etouffera.
    Le trading est une selection naturelle: seuls les plus malins et travailleurs y arrivent.
    Telle est, mes pauvres amis, la triste verite.
    Moi meme je pleure tous les jours de ne pas y etre arriver, mais j ose au moins regarder la verite en face.

  27. Les généralisations abusives que l’on lit ici sont incroyables. Arrêtez tout d’abord l’amalgame grande école = x = réseau = fils à papa.
    J’ai fait une grande école et il y a une grosse proportion de gens issus de milieux modestes.

    De plus, l’entrée se fait sur concours et tout le monde peut s’inscrire donc le coup du fils a papa et du piston… merci pour ceux qui ont bossé dur pour y arriver et viennent du milieu ouvrier…

    Critiquer les quant et les x si vous voulez, beaucoup de gens ont leur part de responsabilité mais ne soyez pas naifs et arretez d’utiliser les clichés (faux par définition) pour vous sentir mieux.

  28. Pour les X: il leur reste le porno bas de gamme. AU moins il ont deja le lettre qui va avec, car de pres je vois leurs competences en mathematiques et informatique: une franche daube pour la plupart: ils repetent comme des perroquets des formules incomprises…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici