☰ Menu eFinancialCareers

Réussir son stage de fin d’études : mode d’emploi

En France, quasiment un étudiant en finance sur deux se voit proposer un emploi à l’issue de son stage de fin d’études. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté :

Se mettre à jour avant d’attaquer : n’ayez pas l’air de débarquer de vacances, n’attendez pas que l’on vous prenne par la main. Avant de commencer votre stage, restez branché sur l’actualité économique et devenez aussi incollable que possible sur votre entreprise. Essayez aussi de vous renseigner sur les tâches que vous aurez à effectuer et de vous y préparer. Profitez-en enfin pour réviser votre maîtrise d’Excel et autres logiciels informatiques de base, ça peut toujours servir !

Avoir le look de l’emploi : l’habit ne fait pas le moine, néanmoins ne prenez pas le risque de faire mauvaise impression. Pour votre premier jour, jouez la carte de la sobriété. Pas besoin de se ruiner dans un costume 3-pièces du dernier tailleur à la mode, tout ensemble propre et sérieux fera parfaitement l’affaire. Ensuite, le mieux est de s’adapter à votre environnement : une tenue en décalage par rapport à celle de vos collègues risque de vous éloigner du groupe, mettez-vous dans l’ambiance , conseille Marc Poulet, un ancien étudiant de la section Finance et stratégie à Sciences-Po Paris qui s’est vu proposer un poste à la fin de son stage chez ABN Amro. Mais, quel que soit le style de vêtements, vous devrez toujours être impeccable !

Gérer au mieux son temps : soyez d’une ponctualité sans faille, mais ne tombez pas pour autant dans le premier arrivé, dernier parti . L’excès de zèle risquerait d’agacer vos collègues. On attend surtout que vous soyez capable de ne pas compter vos heures quand la situation le demande , confirme Bruno Sahok, président du Club des Jeunes Financiers, et embauché comme auditeur à la fin de son stage au sein du cabinet CTF. En effet, faire le travail en temps voulu et respecter les deadlines, c’est la base en banque d’investissement , rappelle Marc Poulet pour qui la disponibilité est l’une des qualités les plus appréciées chez un stagiaire. Hors de question de refuser une mission. Peu importe votre charge de travail, vous devez vous débrouiller pour l’intégrer à votre planning et pouvoir la terminer à temps , témoigne-t-il. Et ce, sans négliger vos autres tâches !

Aucune erreur n’est tolérée : pas de place pour les étourderies. Dans un secteur requérant un tel niveau de précision, le manque de fiabilité reste la première cause de non-embauche d’un stagiaire. Si vous rendez une étude ou autres documents avec une erreur, vous pouvez être sûr qu’on s’en souviendra , prévient James, ancien étudiant d’Oxford.

Ne pas rester planté devant son ordinateur : Ceux qui n’ont aucune chance d’obtenir un job sont ceux qui restent dans leur coin et ne parlent à personne , affirme un ancien stagiaire en finance. Savoir bien communiquer avec vos collègues peut se révéler décisif. Aussi, comme l’indique Bruno Sahok, n’hésitez pas à aller au-delà de ce que l’on vous demande. Essayez de comprendre la finalité de votre travail, c’est le meilleur moyen de vous valoriser.

Choisir le bon moment pour demander des renseignements : les stagiaires de l’été dernier étaient au cceur de l’action quand le credit crunch s’est transformé en une véritable crise des liquidités sur l’ensemble des marchés financiers. Inutile de dire qu’ils devaient soigneusement choisir leur moment avant de demander comment entrer une formule Excel. Ce n’est pas toujours évident car vous ne voulez pas déranger, reconnaît un stagiaire de 2007. Écrivez les questions que vous voulez poser et attendez le moment propice – la fin de journée est souvent plus appropriée.

Se donner à fond en toutes circonstances : même si le contenu de votre stage ne vous satisfait qu’à moitié, ne bâclez pas votre travail. Ne prenez pas le risque de traîner une mauvaise réputation pour la suite de votre carrière. En outre, promotions et mutations internes sont légion. Ce qui compte c’est d’entrer dans l’entreprise, après c’est plus facile, affirme Charles, ancien stagiaire et désormais employé à la Société Générale à Londres. Moi, j’ai été embauché dans un service différent de celui où j’avais effectué mon stage ! Et depuis j’ai encore changé… Bref, ne lâchez rien !

commentaires (4)

Comments
  1. merci beaucoup pour ces conseils qui me serviront certainement.

  2. C’est très encourageant comme conseils, merci

  3. ça dépend aussi du budget

  4. Ces remarques sont très utiles pour nous les stagiaires, merci !!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici