☰ Menu eFinancialCareers

Finance IT : la crise n’est plus qu’un mauvais souvenir

La crise de l’emploi dans l’informatique est officiellement finie : sur un an, l’évolution des offres ressort en hausse de 77 %, d’après la dernière note de conjoncture de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Ainsi, près de 80% des entreprises du secteur prévoient de recruter au troisième trimestre. Et pour 60% de celles présentes dans la banque et l’assurance, remplacer les départs constitue le principal motif d’embauche (01netPro).

D’autant plus que ce ne sont pas les missions qui manquent. Aujourd’hui, ce sont les développements de nouveaux projets, notamment dans l’informatique, qui guident de nouveau les embauches , confirme Sandie Rozental, responsable du recrutement en France pour Société Générale, citée dans Les Échos. D’ici à la fin de l’année, la banque au logo rouge et noir a ainsi prévu de recruter 350 informaticiens en France. Les autres banques investissent elles aussi dans leurs systèmes informatiques. C’est le cas par exemple du département Global IT & Operations (GIO) de Credit Agricole qui a prévu de recruter cette année plus de 200 collaborateurs en France et à l’international.

Les SSII sont aussi de la partie

Chez les grandes SSII, une franche accélération des offres de postes a déjà été enregistrée depuis février-mars 2010. Et celle-ci est loin d’être terminée : cet été, Steria a annoncé un programme de recrutement d’un millier de collaborateurs. Même les SSII plus petites s’y mettent : le groupe Cella recrute quelque 80 ingénieurs informaticiens de niveau Bac+4/5 avec 2 à 4 ans d’expérience et spécialisés dans la banque et l’assurance.

Des dizaines voire des centaines de SSII vont continuer d’embaucher des ingénieurs IT dans le domaine financier dans les mois à venir, explique Flavien Coronini, consultant senior chez Approach People Recruitment, un cabinet de recrutement et de chasse international notamment spécialisé dans le secteur de la finance IT. C’est également le cas pour bon nombre d’éditeurs de logiciels et notamment dans le domaine du trading par exemple où on assiste même à un véritable boom des offres d’emplois. Si bien qu’aujourd’hui, des candidats d’autres secteurs (consulting…) n’hésitent plus à faire évoluer leur carrière dans ce secteur, au travers une formation diplômante ou même directement via une expérience sur le terrain .

Les SSII recherchent des compétences de développeurs dans les technologies en vogue (Java JEE, Point net), avec deux ou trois années d’expérience, complète Dominique Galet, directeur division systèmes d’information de Michael Page, interrogé par Le Figaro. On constate aussi une recrudescence des demandes pour des architectes ou des directeurs de programme, des profils aguerris avec dix à quinze ans de carrière . D’ailleurs, dans un contexte de stabilisation des rémunérations, ces derniers sont les seuls qui aujourd’hui peuvent négocier une augmentation de 15 % en changeant d’entreprise.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici