☰ Menu eFinancialCareers

Ingénieurs IT Finance : mieux vaut débuter consultant puis évoluer vers la banque

Après quelques années d’expérience, les banques offrent des bonus et une progression salariale qui met hors jeu les cabinets de conseils ou SSII.

Une étude publiée par RCBF consulting permet de fixer les idées sur les salaires des ingénieurs d’étude et développement, des chefs de projet MOE/MOA ou encore des consultants dans le domaine des systèmes d’information en banque/finance.

Si l’argent est votre première motivation, mieux vaut faire vos armes chez un éditeur de progiciels ou au sein d’un cabinet de conseil. A l’exception du métier Chef de projet maitrise d’ceuvre, les rémunérations sont en moyenne supérieures de 10 % par rapport à celles que proposent les établissements financiers pour les autres métiers.

Ainsi, un ingénieur d’étude et développement débutant, titulaire d’un diplôme d’ingénieur complété par un cursus banque/finance, peut espérer un salaire fixe de 40 000 euros à l’entrée, soit 10 % de plus que le salaire moyen réservé à ceux qui décrochent un job au sein d’un établissement financier ou d’une SSII.

Les banques assurent ensuite aux ingénieurs une progression rapide de leurs rémunérations. Surtout s’ils sont titulaires d’un diplôme d’ingénieurs. 39 000 euros de fixe pour un candidat ayant 2-3 ans d’expérience et même 49 000 en cas de double cursus ingénieur et finance, contre 36 000 euros pour le titulaire d’un diplôme universitaire. A cela, il faut ajouter un bonus de 10 00 euros. Après 15 ans d’expérience, la différence de package avec les SSII ou les éditeurs est sensible, soit environ 100 000 euros contre 75 000.

Pour les métiers de consultants en maitrise d’ouvrage ou de chef de projet en maitrise d’ouvrage, les rapports et les évolutions sont similaires : le parcours société de conseil puis banque est gagnant.

Seul le métier de chef de projet en maitrise d’ceuvre est mieux valorisé dès l’entrée par les banques ou sociétés de gestion. Après deux ans d’expérience, un chef de projet est rémunéré 45 000 euros, plus une prime de 8 000 euros au sein d’un établissement financier. Au sein d’une SSII, chez un éditeur ou chez un conseil, le même profil voit son salaire osciller entre 37 et 40 000 euros, et le bonus limité à 4 000. Après une longue expérience, l’établissement financier offre un package environ 20 % au -dessus de ses concurrents, soit 70 000 euros de fixe et 22 000 euros de bonus, selon le cabinet RCBF.

commentaires (1)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici