☰ Menu eFinancialCareers

Bien aborder un entretien d’embauche

Les professionnels vous conseillent sur les erreurs à éviter en entretien, avec ces quelques questions-types.


Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?

Cette question est souvent un gage de professionnalisme.
Elle est rarement discriminante dans le sens où la plupart des
candidats se seront suffisamment renseignés pour y répondre
correctement. Ils auront visité notre site, connaîtront la concurrence
et les concepts de base. Ce qui fera la différence, c’est la
capacité d’un candidat à s’approprier cette information, à prendre
du recul, et à répondre intelligemment à cette
question. 20 % des candidats se démarquent ainsi
vraiment. Quitte à se renseigner, autant bien le faire.

Guilène Bertin-Perri

Responsable du recrutement des collaborateurs débutants

Deloitte

Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?

La clé pour bien répondre à ce genre de question est d’arriver
à faire paraître vos faiblesses comme des forces. exemple,
on peut dire : Je suis très impatient. Je n’aime pas attendre
et j’aime que les choses soient faites en temps et en heure.
Cela a ses avantages comme par exemple d’être ponctuel
lorsqu’il y a des deadlines, même si cela implique que je ne suis
pas très tolérant avec les gens qui travaillent lentement. Je suis
conscient de cela et essaie de faire des efforts pour encourager
et aider ces personnes plutôt que de les critiquer .

Sallyann Birchall

Responsable du recrutement européen jeunes diplômés

Deutsche Bank

Quel est votre plus gros échec ?

C’est toujours une question intéressante car la plupart des gens
pensent qu’ils n’en ont jamais eus. Dire que vous n’avez jamais
rien raté dénonce un manque de recul flagrant, qui peut être
interprété comme de la prétention. Ce que l’on recherche ici,
c’est la capacité des candidats à reconnaître leurs erreurs
et à montrer qu’ils en ont tiré les leçons en conséquence.
Après avoir répondu à cette question, même s’il ne s’agissait
pas d’un gros échec, montrez que vous avez compris pourquoi
vous avez échoué.

Vivienne Bradley

Responsable du recrutement européen jeunes diplômés

Merrill Lynch

De quelle manière avez-vous été amené(e) à faciliter
personnellement, professionnellement, ou lors de vos
études, la vie d’une personne de votre entourage ?

Des exemples et encore des exemples ! Lors de nos entretiens,
nous recherchons des exemples types de situations,
professionnelles ou sociales, où le candidat a pu démontrer
ses compétences. Nous voulons des exemples précis.
C’est pourquoi, nous vous conseillons de réfléchir à l’avance
à des situations qui prouvent que vous êtes une personne
sur laquelle on peut compter.

Aaron Marcus

VP et responsable du recrutement jeunes diplômés Etats-Unis

Goldman Sachs

Pourriez-vous nous donner un exemple de situation
où vous avez réussi à convaincre quelqu’un ou à le faire
arriver à un compromis ?

Nous recherchons ici un exemple concret et pertinent où le but
a été atteint. Beaucoup de candidats prennent l’exemple d’une
situation où 50 % des personnes étaient pour une idée et 50 %
contre. Ou dans le cas de quelqu’un responsable du service
clients, la situation était un client m
écontent qu’il aura réussi
à calmer et avec qui il aura trouver une solution.
Les mauvaises réponses à cette question sont les exemples
où aucun compromis n’a été fait au final. Curieusement,
beaucoup de candidats font cela.

Karen McKinley

Responsable du recrutement jeunes diplômés

Royal Bank of Scotland

Pourriez-vous définir le terme leadership ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse à cette question.
Ce que nous recherchons plutôt est le raisonnement suivi pour
arriver à la réponse. Les candidats qui répondent instantanément
en déballant une liste d’adjectifs qui n’ont rien à voir les uns avec
les autres seront généralement considérés comme hors-sujet.
Au contraire, ceux qui donnent des réponses intéressantes auront
assez de maturité et de confiance pour dire : Puis-je prendre
quelques secondes pour y réfléchir ? et arriver à une réponse
constructive sur ce qu’ils pensent être le leadership.

Fiona Gaffney

Responsable du recrutement européen analystes

Lehman Brothers

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici