☰ Menu eFinancialCareers

Jeunes diplômés : conseils de recruteurs pour les premiers pas dans votre carrière

En cette veille de Noël, les recruteurs livrent quelques conseils aux jeunes diplômés qui font leurs premiers pas dans le monde professionnel. A inclure dans vos bonnes résolutions pour la nouvelle année.

Renseignez-vous sur le métier et ses évolutions. Johan Brucale, responsable de la division City et Retail au sein du cabinet de conseil spécialisé Michael Page International, souligne que, quel que soit votre choix, votre premier poste va marquer fortement la suite de votre carrière. Il existe des compartiments étanches entre banque d’investissement et banque de détail par exemple. Il est donc impératif que les jeunes diplômés se renseignent sur le métier qu’ils visent et ses évolutions. Johan Brucale note que les jeunes diplômés ont encore une trop faible connaissance des secteurs mais aussi des entreprises. Il est souvent judicieux d’intégrer une structure plutôt qu’une autre en fonction de la spécialité choisie. Il faut donc avoir une approche très professionnelle sur la recherche d’un premier emploi .

Pensez à long terme. C’est ce que vous conseille Eduardo Sampaio, consultant pour le cabinet de recrutement Westpoint. Une première expérience doit idéalement durer au moins 3-4 ans. C’est une preuve de stabilité et aussi une période convenable pour pouvoir monter en régime et développer ses compétences. Il faut donc être très sélectif et exigeant sur les premiers postes . Eduardo Sampaio et l’un de ses collègues Antoine de Murard, assimilent cela à la construction d’une maison : elle doit s’appuyer sur des bases solides.

Cultivez votre employabilité technique et visez l’excellence. Johan Brucale conseille d’allier employabilité technique et devoir d’excellence. Les compétences linguistiques sont importantes par exemple, précise-t-il. Il est essentiel qu’un jeune diplômé arrive à se démarquer des autres jeunes diplômés car cette population est souvent très homogène en termes de formation et de profil. Le plus facile est d’être intégré, le plus difficile est de se faire remarquer. Les jeunes diplômés doivent donc cultiver ce qui fait leur identité et obtenir des résultats plus qu’excellents Le savoir-faire est le premier pas pour sortir du lot et ne pas être noyé dans la masse, précise Johan Brucale.

Alliez curiosité et ouverture d’esprit. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à participer à des missions à l’extérieur de votre équipe et de votre service. Ce sera un plus pour votre carrière nous explique Martin Dixon, directeur chez Hays. Cela est d’autant plus important qu’une carrière ne se construit pas en ligne droite, comme le précise Olivier Noiton, responsable du pré-recrutement de Crédit Agricole SA. Une carrière peut se construire en faisant une palette de métiers différents. L’ouverture d’esprit est donc essentielle pour savoir comment s’orienter dans l’entreprise.

Développez votre réseau et faites passer l’information. Le savoir-faire est important mais le faire savoir l’est encore plus affirme Johan Brucale. Une carrière se fait aussi en développant son réseau en interne et en externe. Il faut s’ouvrir sur les autres départements et multiplier les contacts avec les confrères, les concurrents…Le principal objectif d’un jeune diplômé est d’être connu et reconnu. Pour cela, il faut savoir faire un peu de politique et cultiver son charisme.
Pour Johan Brucale, les services de ressources humaines devront dans le futur utiliser toutes les compétences d’un individu, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui. Il est donc important de s’assurer que l’information circule avec les opérationnels directs et les équipes de RH. Un exemple : la majorité des structures bancaires ont du mal à mobiliser les troupes pour partir à l’étranger alors même que de nombreux professionnels souhaitent partir. Il existe donc un problème de communication : il est essentiel de créer un lien entre les différents collaborateurs et les RH.

Soyez intuitif sur l’évolution de votre métier. Il n’existe aucune règle quant à la période minimale que doit effectuer un jeune diplômé sur son premier poste. 3-4 ans pour Eduardo Sampaio. Entre 3 et 5 ans même s’il n’existe aucune règle pour Olivier Noiton. Au minimum 2 ans- 2 ans et demi pour Johan Brucale. L’important est d’être intuitif et de savoir changer de métier avant qu’il ne périclite car certains métiers sont seulement porteurs sur 2-3 ans. Il ne faut pas hésiter à se remettre en cause et à être opportuniste par rapport aux cabinets de chasse , ajoute Johan Brucale.

Enfin, ayez toujours une présentation impeccable. Il n’est jamais négatif d’arriver en avance et d’avoir une tenue impeccable. C’est aussi ce qui fait la différence , précise Martin Dixon.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici