☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Réussir son dossier de candidature en 3e cycle

Une fois que vous avez identifié et hiérarchisé les 3es cycles visés, il ne vous reste plus qu’à tout mettre en ceuvre pour décrocher votre premier choix. Le recrutement se déroule en deux étapes : le dossier de candidature et, pour les admissibles, l’entretien de motivation. Voici ci-dessous des conseils basés sur mon expérience de candidat et de jury.

Rendez-vous aux journées portes ouvertes

Vous aurez ainsi l’occasion d’écouter le directeur scientifique s’exprimer sur le master choisi. C’est le meilleur moyen de comprendre la psychologie de votre futur jury, ses attentes, ses sensibilités.

Prenez-vous-y en avance !

Vous serez certainement amené à passer des tests (Tage-Mage ou GMAT + TOEIC ou TOEFL) et joindre vos scores à votre dossier de candidature. Il vous faut donc prévoir une bonne préparation pour optimiser vos scores. Aussi, il est important de prendre connaissance des questions du dossier au minimum un mois avant la date de dépôt et de les garder à l’esprit. Vous verrez que des idées de réponses viendront d’elles-mêmes.

Structurez vos idées !

Lorsque vous décrivez un stage ou bien une expérience, soyez aussi structuré que possible : quel était l’objectif ? Quelles actions avez-vous entreprises ? Quel en a été le résultat ? Quel apport personnel en avez-vous tiré ? Tous ces éléments doivent apparaître dans un ordre logique.

Ne gardez que le meilleur, mais en détail

C’est un point crucial pour ne pas perdre le jury. Il est préférable d’identifier 3 à 5expériences (stages, associations, sports, expériences personnelles…) et d’être concis dans leur description plutôt que de faire un listing complet de toutes vos activités.

Ne mentez pas !

Cela pourrait vous nuire lors de l’entretien de motivation. Si l’on vous sent évasif sur un sujet précis, c’est une bonne raison pour le jury de le creuser au maximum lors de l’entretien.

Soyez concis !

Plus vous serez précis, plus le jury aura l’impression de vous connaître, et plus vous gagnerez sa confiance. Si, par exemple, vous mentionnez dans la catégorie loisirs course à pied, précisez s’il s’agit de course de fond, de demi-fond, etc., vous serez pris plus au sérieux.

Montrez votre capacité à surmonter des difficultés

Lorsque vous décrivez une expérience, n’hésitez pas à mettre en avant les difficultés que vous avez rencontrées, et la manière dont vous les avez surmontées. La persévérance est en effet une qualité très recherchée dans la finance.

Mettez en avant de fortes capacités de travail

Les 3es cycles de finance sont connus pour demander une charge conséquente de travail personnel. Et ce n’est pas un mythe. Prouvez donc que vous avez les prérequis nécessaires et de bonnes capacités de travail.

Votre projet professionnel comme élément central de votre motivation

C’est particulièrement important pour les grandes écoles. Vous devez faire comprendre que vous venez chez elles pour acquérir une compétence précise qu’il vous manque en vue de réaliser votre projet professionnel.

Faites-vous relire par un professionnel

Un regard extérieur permet de mettre en avant les failles, de vérifier la cohérence du dossier, la bonne compréhension des expériences décrites, et bien entendu l’orthographe. Du point de vue de la notation de votre dossier par les grandes écoles, de nombreux points entrent en compte : vos notes, l’institution où vous avez effectué vos études supérieures, vos expériences professionnelles, vos scores aux tests, vos motivations, les lettres de recommandation, etc. C’est un tout et, par conséquent, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vous êtes juste sur certains éléments de votre dossier. Pour les universités en revanche, les notes constituent un élément plus décisif que le reste.

Orientez votre dossier en vue de l’entretien de motivation !

Sachez non seulement donner l’envie au jury de vous rencontrer, mais aussi l’amener le jour de l’oral à vous poser des questions auxquelles vous vous serez préparé. Par exemple, si l’on vous demande dans le dossier le poste que vous voudriez occuper à la sortie du master, vous pourriez répondre structureur dans une grande banque . Mais vous pourriez aussi répondre structureur à Londres dans une banque comme Goldman Sachs . Vous savez déjà que le jury vous demandera probablement pourquoi cette banque en particulier, et pourquoi à Londres.

Nicolas Evin est président du Club Finance Paris – Grandes Écoles

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici