☰ Menu eFinancialCareers

Journal de bord d’un stagiaire en banque privée (épisode 1)

Stephane* a accepté de vous livrer régulièrement, pendant deux mois, ses impressions de stage. Votre feuilleton de l’été en somme. A lire et commenter absolument !

Étudiant en finance, j’ai eu l’occasion de suivre un enseignement animé par des consultants sur les enjeux stratégiques du secteur bancaire. Je me suis donc laissé tenter par un stage d’été dans la division parisienne de private wealth management d’une grande banque d’affaires. A priori plus par curiosité que par désir d’y faire carrière. Mais qui sait ! Ce stage, de moins de deux mois, pourrait me faire changer d’avis…

Suite à une candidature spontanée, j’ai passé des entretiens pour une mission de recherche sectorielle.. On m’a expliqué d’emblée que sur un stage aussi court et pour des raisons de confidentialité, je ne travaillerai pas sur des tâches opérationnelles ayant un lien avec le client. Je pourrai cependant découvrir en parallèle le fonctionnement de la division. Marché conclu !

Ambiance feutrée

J’ai donc débuté début juillet. À mon arrivée, j’ai d’abord été surpris par l’ambiance feutrée qui règnait à mon étage. Calme et moquette épaisse, souvent associés à la banque privée, semblaient se vérifier. Pourtant j’ai l’impression que ceci n’est qu’une façade. Ce secteur, bien que jouant à plein la carte de la discrétion, cache en réalité une activité intense…

Compte tenu de ma mission, mon bureau se situe dans le couloir des banquiers les plus hauts gradés et je n’ai aucun contact avec les juniors. Ces derniers s’affairent peut-être quelque part dans mon bâtiment… Reste que je suis tout seul dans mon bureau avec une pile de documents dont je dois résumer les grandes idées dans des présentations Powerpoint afin d’orienter la réflexion de mes responsables. Une tâche finalement assez classique pour un stagiaire.

La substance est dense et passionnante. J’ai la chance d’être autonome et d’aller à mon rythme et ainsi structurer mon travail. Le fait d’être complètement déconnecté de l’opérationnel abaisse également beaucoup la pression (du moins pour le moment !). Ce qui me donne le loisir de m’imprégner de l’atmosphère et d’apprendre aussi en observant.

C’est décidé, je dois partir à la recherche des juniors !

Seul souci : mes interactions avec le reste du personnel sont très restreintes. J’ai rarement croisé des employés discutant ensemble. Chacun est dans son bureau et utilise son téléphone à outrance pour communiquer avec ses collègues… voisins ! Hormis ma responsable de stage, que j’entrevois quelquefois, les autres seniors sont, pour ainsi dire, invisibles. De temps en temps, passent quelques clients appartenant au gratin. La hiérarchie du département, semble, elle, évoluer dans une autre dimension… Mes relations avec ma responsable de stage passent systématiquement par son secrétariat !

Mes lectures du Vault Guide me laissaient croire qu’il arrivait aux analystes en private wealth management de quitter le bureau très tard et que les tâches qu’ils avaient à accomplir étaient parfois aussi laborieuses qu’en investment banking… En réalité, leurs horaires s’avèrent sympathiques, puisque je suis souvent le dernier à partir lorsque je reste après 18h… Cela dit, nous sommes en plein été : ma vision est peut-être biaisée par le ralentissement de l’activité (?) et l’absence de ceux qui sont partis en vacances !

Toute cette atmosphère paisible est plutôt agréable. Dans le fond, mon travail de stagiaire me plaît beaucoup… Le secteur semble plus dynamique que les clichés ne le laissent imaginer et son “confort” me séduit de plus en plus. C’est décidé, je dois partir à la recherche des juniors et me connecter à l’opérationnel pour me faire une meilleure idée de ce qu’il se passe ici… et savoir si je suis fait pour le private wealth management !

*Le nom a été changé.

commentaires (11)

Comments
  1. Quand est-ce qu’est prévu le prochain épisode ? Ce feuilleton m’a l’air super sympa… !

  2. Il va falloir patienter jusqu’à la semaine prochaine, j’en ai bien peur !

    Rédaction eFinancialCareers.fr Répondre
     
  3. Très cool ce petit feuilleton : un point de vue different sur le private banking !

  4. Bravo pour votre remise en cause des idées reçues du métier ! En effet, ce site Efinancial me donne souvent l’impression de colporter les fantasmes de ceux qui ne sont pas dans la finance car ma réalité quotidienne ne correspond guère à ce que je lis. En revanche, elle correpond assez à celle que Stéphane nous décrit ! Et heureusement : n’est-elle pas plus humaine ?

  5. Trés intéressant. Peut on espérer des journaux de bord d’étudiants évoluant dans d’autres secteurs(ib, markets, techno…), comme c’est le ca sur le site uk?

  6. Ce texte ne reflete pas l’etat d’esprit d’un veritable stagiaire de banque d’affaire… depart a 18h… confort… un stage non operationnel n’a que peu d’interet, tout comme ce temoignage.

  7. le Private banking n’a rien à voir avec la Banque d’affaire. tu sembles confondre les deux…

  8. Cher Gaspard,

    La formule “journal de bord” rencontre toujours un certain succès. Même si sur ce sujet, comme sur beaucoup d’autres, on ne peut mettre tout le monde d’accord…

    Nous sommes tout à fait ouverts et enthousiastes à l’idée de mettre en ligne des témoignages de stagiaires évoluant dans d’autres secteurs, et ce tout au long de l’année.

    Sur le site UK, plusieurs “diaries” sont mis en ligne pendant l’été car c’est l’unique période pendant laquelle se déroulent les stages Outre-Manche ( Summer Interships ). Ce qui est moins vrai en France.

    Si vous souhaitez écrire votre journal de bord, surtout n’hésitez pas à nous envoyer un email à editorial.fr@efinancialcareers.fr et nous en dire un peu plus sur le stage que vous vous préparer à commencer (secteur, longueur, année d’étude…).

    Merci pour l’intérêt porté à notre site et surtout merci à Stéphane de nous faire partager son expérience.

    Rédaction eFinancialCareers.fr Répondre
     
  9. depart a 18h, pas représentatif de la réalité pour un stagiaire

  10. En tout cas moi, je ne quitte pas avant 20h an tant ke stagiaire!!

  11. Pour avoir fait un stage dans une institution comparable, dans le département de gestion de la division Private Banking, je confirme que 18h, c’est l’horaire normal pour les “RM” et leurs assistants stagiaires.
    Je partais le plus souvent vers 19h – 19h30 et j’étais le dernier de loin!!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici