☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Que faire si votre stage s’est mal passé

Votre dixième semaine de stage est en passe de se terminer et vous êtes quasiment certain que le stage ne s’est pas déroulé comme prévu. Pour être honnête, je suis toujours inquiet si au bout de la huitième semaine, un stagiaire ne sait toujours pas si son stage s’est bien passé. Un dialogue constant avec les RH devrait non seulement vous renseigner sur où vous en êtes, mais également vers où vous allez.

Passez un peu de temps à corriger ce qui ne va pas

Parfois, ça ne fonctionne tout simplement pas. Nous avons vu beaucoup de bons candidats décrocher à la huitième semaine quand la conjoncture était vraiment difficile. Ils n’avaient rien fait de mal, mais les entreprises n’embauchaient pas.
Toutefois, s’il ne s’agit pas de cela, alors vous avez besoin d’analyser le feedback que vous avez obtenu. Peut-être qu’il s’agit d’un problème de compétences, de présentation, de comportement ou d’ambition : essayez d’évaluer pourquoi vous n’avez pas reçu d’offre et comment vous pouvez y remédier.
Dans le cas où vous n’auriez pas pu trouver le desk, le produit ou le poste que vous souhaitiez, alors commencez à faire les choses suivantes :

Actualisez votre CV

Prenez le temps de mettre à jour votre CV, si vous voulez que votre stage soit quelque chose dont vous soyez fier et démontrer que vous avez appris et expérimenté quantité de choses.
Vous devez vous assurer que toute société dans laquelle vous allez maintenant postuler puisse découvrir que vous tirez profit de votre stage et obtienne une image plus claire de ce que vous voulez faire. Assurez-vous d’ajouter vos réalisations, expériences et succès sur votre curriculum vitae et utilisez ce que vous avez appris pour atteindre votre prochain objectif.
Surtout, assurez-vous que les informations contenues dans votre CV soient exactes. J’ai vu suffisamment d’offres passer sous le nez de stagiaires en raison d’informations erronées sur leurs CV.

Travaillez votre image

Réfléchissez comment vous allez pourvoir expliquer que vous avez échoué à transformer votre stage en job à temps plein. D’où ma première observation selon laquelle vous devez avoir une compréhension complète de ce qui n’allait pas, être en mesure de le corriger et vous assurer que ce n’est pas un problème pour vos prochaines candidatures. C’est toujours une bonne idée que de positiver la situation :

J’ai eu la chance d’obtenir un stage de 10 semaines à la Division Actions de Banque X. Ce fut une expérience vraiment révélatrice et variée et j’ai eu l’occasion de rencontrer des professionnels sur des desks variés, de monter des projets pour X, Y et Z … Malheureusement, le bénéfice de cette année a été beaucoup plus faible que l’entreprise l’avait initialement prévu et en dépit du fait d’avoir eu un très bon feedback sur mon stage de 10 semaines, je ne me suis pas vu offrir un poste à temps plein. Cependant, comme je l’ai dit, ce fut une expérience précieuse qui m’a permis d’avoir un aperçu et une image beaucoup plus claire de ce que je voulais faire plus tard .

Commencez à réseauter… de nouveau !

Il est temps de réseauter comme vous l’aviez fait avant le stage. Commencez à chasser à partir des cartes de visite que vous obtenues avant votre stage et contactez ces gens-là. Regardez ce qui est proposé. Ne négligez aucun réseau : présentations de banques, événements financiers… Reprenez contact avec les représentants RH des entreprises dans lesquelles vous avez passé un entretien. Sortez des sentiers battus. N’hésitez pas à faire vieux jeu en ouvrant un journal : contrairement à la croyance populaire, les employeurs continuent d’utiliser la section petites annonces pour annoncer certains postes, sans oublier qu’il existe un tas de sites Internet tels que eFinancial qui seront en mesure de vous guider dans votre chasse !

Préparez ardemment les candidatures jeunes diplômés

Assurez-vous que vous êtes bien placé dans les candidatures jeunes diplômés. Vous ne pouvez pas vous permettre de prendre du retard, ni rater une date limite. Envoyez votre candidature à toutes les entreprises et utilisez vos connaissances et expériences de stage pour ajouter de la crédibilité à vos questions et obtenir davantage de réponses de l’industrie financière.
Cela devrait être votre principale priorité, car il y a des possibilités d’être embauché à ce niveau.

Évaluez les plans B

Vous devez être réaliste. Je ne dis pas qu’il faille admettre la défaite, mais il est important de réaliser que cette année n’a pas été la vôtre, en particulier si la conjoncture est difficile. Elargissez vos horizons. Rechercher dans les programmes de Masters, les emplois qui sont la finance, mais pas nécessairement liés à la banque d’investissement. Ne vous bornez pas à un seul métier : tout le monde n’a pas le profil adéquat pour devenir trader ou banquier. Soyez ouverts d’esprit et écoutez les conseillers et les mentors.
Et quelque soit la voie vers laquelle vous vous dirigez après l’été et l’obtention de votre diplôme, votre expérience de stage est quelque chose qui être très bénéfique dans votre carrière. Je sais que c’est une tâche ardue et parfois assez frustrante, mais soyez assuré qu’il y a beaucoup de solutions qui existent pour vous aider à sécuriser votre position de jeune diplômé.
L’auteur est un professionnel de la vente dans une grande banque d’investissement qui est passé à travers le processus de recrutement des jeunes diplômés et sait ô combien cela peut être difficile !

commentaires (4)

Comments
  1. je suis en licence et j’ai eu une mauvaise note au stage car la responsable ne me faisait pas faire assez de choses et l’université pense que je ne l’ai pas effectué et que mon rapport est bidon ! du coup cela a mis en péril la délivrance de mon diplôme ! que dois-je faire vu que j’ai 27 ans ,j’ai redoublé la L2 et je ne souhaite pas redoubler et refaire le même type de stage ? Merci !

  2. Lors qu’un stage est mal terminé, souvent c’est la confiance en soi est écrasée, et c’est mon cas.

  3. Il n’est pas nécessaire d’opérer une profonde remise en cause quand un stage se passe mal. L’ambiance de travail, le management ou le travail en lui-même peuvent déplaire. Un échec est l’accasion de découvrir ce que l’ on veut faire vraiment.

  4. aussi quand le stage de fin d’études se passe mal et qu’on doit envoyer des candidatures avec des références, c’est vraiment galère si le maître de stage ne vous aide pas!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici