☰ Menu eFinancialCareers

La province, planche de salut pour les jeunes diplômés en finance ?

La crise pousse les nouveaux diplômés à élargir leur champ de recherche pour trouver un travail, explique Antoine Colson, co-organisateur du salon Provemploi. Traditionnellement très implantés sur la région parisienne, les jeunes diplômés en finance se tournent aujourd’hui vers les autres pôles d’emploi en province, faute de trouver le poste recherché dans la capitale. En témoigne leur présence accrue sur le salon : de 10 % des participants l’année dernière, leur part est montée à 20 % cette année.

Le mouvement pourrait bien se prolonger, tant que l’emploi ne repartira pas à la hausse. Le nouveau groupe BPCE et le Crédit Agricole, qui ont fait le déplacement, ont respectivement proposé 3 000 et 2 600 postes. Les deux tiers des embauches concernent le réseau commercial , précise-t-on chez Groupama qui cible les jeunes diplômés ou les jeunes vendeurs issus parfois de la banque ou de l’immobilier.

Enfin, certaines banques renforcent leur présence au-delà du périphérique. Ainsi, BNP Paribas, qui emploie déjà 8 000 salariés en Seine-Saint-Denis, a inauguré en octobre dernier les Grands Moulins de Pantin, qui vont accueillir les 3 200 salariés de BNP Securities & Services (BNP2s). S’installer en banlieue, c’est s’ouvrir aux bras et aux cerveaux de demain , explique Olivier Gogue, directeur des relations humaines de BNP2s, qui ne cache pas que la réduction des coûts a joué dans la délocalisation (Libération.fr).

Des opportunités en BFI

La banque de détail et l’assurance ne sont pas les seules à pourvoir des postes. Des opportunités existent aussi en banque d’investissement, comme par exemple chez le groupe HSBC. Surtout connu pour être une grande banque internationale, il ne faut pas oublier sa dimension de proximité. C’est notre force : pouvoir s’occuper des clients internationaux, mais aussi se focaliser sur les sociétés domestiques , souligne Andrew Wild, directeur adjoint du marché des entreprises (Commerce International).

Ainsi, au sein de ses Corporate Banking Centres (CBC), HSBC fait travailler des chargés d’affaires bilingues et généralistes pour assurer un service au quotidien et de proximité. Il est primordial d’avoir des experts sur place, note Pierre-Marie Sachot, directeur régional du CBC Méditerranée. Cette présence a permis de développer une proximité avec des organismes locaux-régionaux tels que les CCI, les organisations patronales et les écoles de commerce internationales.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici