☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Désolé de vous décevoir, mais décrocher un stage est la partie la plus facile

Quand il y a quelques années j’ai voulu effectuer un stage d’été en banque d’investissement, j’ai postulé un peu partout. J’ai passé des entretiens dans 7 des plus prestigieuses banques et 5 d’entre elles m’ont répondu favorablement.

Auréolé de ce succès, je suis rapidement redescendu sur terre lorsqu’un ami m’a rappelé que décrocher un stage était la partie la plus facile, et qu’il me restait encore à le transformer en une offre d’emploi à temps plein.

Ce que je suis parvenu à faire. À présent que je travaille à temps plein dans une banque réputée (et en étroite collaboration avec des stagiaires d’été), j’ai ma petite idée sur ce qu’il faut faire – et ne pas faire – pour réussir à transformer votre stage en emploi.

Perception

Je n’insisterai jamais assez sur ce point : la façon dont vous êtes perçu représente 90 % de votre combat pour vous voir proposer une offre. Vous avez beau exceller dans le trading sur matières premières et même être capable de vendre de la glace aux Esquimaux, si personne ne s’en aperçoit, alors d’autres candidats vous passeront devant le nez.

Habillement

Nous ne comptons plus les fois où nous voyons des stagiaires qui, pendant les premiers jours, sont propres sur eux, mais qui au fil des semaines se laissent complètement aller. Les garçons tombent la cravate tandis que chez les filles, le chignon commence à se crêper et les débardeurs remplacent les tailleurs. ÉVITEZ CELA. S’il vous plaît, mesdames, refrénez vos envies de porter des bracelets fantaisie et de longues boucles d’oreilles qui tintent… nous avons déjà assez de bruit et de nuisances sonores sur le floor sans avoir à supporter ça en plus !

Enfin, même si dans l’entreprise tout le monde porte des jeans le vendredi, rien ne vous empêche de maintenir le même niveau de professionnalisme du début à la fin. Je sais que vous aspirez à un monde où vous promener autrement qu’en pyjama serait un crime, mais tel n’est pas le monde réel. Si vous n’êtes pas en mesure de maintenir le même niveau de présentation personnelle pendant à peine 10 semaines, comment le pourriez-vous sur un graduate program de deux ans ?

Réseautage

Utilisez tous les réseaux informels à votre disposition.

Les entreprises n’hésitent pas à fournir des mentors aux stagiaires ou aux débutants. Elles organisent des pots et des soirées qui vous permettent de rencontrer des gens de tous niveaux dans toutes les divisions de l’entreprise. Allez vers eux autant qu’ils vous le permettent. De grâce, n’abusez pas des boissons alcoolisées : ce sont certes des occasions informelles et détendues, mais gare à trop de décontraction !

Il est important que vous puissiez essayer de rencontrer plusieurs personnes à la fois. Toutefois, mieux vaut avoir 3 ou 4 conversations dignes de ce nom et faire bonne impression plutôt que d’essayer de voir tout le monde et risquer de paraître loufoque. Et évitez de faire comme ce stagiaire qui trouve un Managing Director et monopolise la discussion avec lui toute la durée de l’événement – ce n’est pas bon pour vous et guère utile pour les autres stagiaires !

Présentez intelligemment ces derniers. Angela, je vous présente Marc, qui est responsable sur le desk action dans le Prime Brokerage. Marc, voici Angela, avec qui nous travaillons ensemble sur un projet pour le desk FX.

Faites toujours suivre une rencontre intéressante par un e-mail afin de remercier la personne de vous avoir accordé du temps et lui demander l’autorisation de lui rendre visite si elle travaille sur un desk qui vous intéresse.

Gestion du temps

Ne soyez JAMAIS en retard.

Les banquiers sont connus pour être souvent en retard. Nous pouvons être retenus par un appel téléphonique, pris au milieu d’un ordre de bourse difficile ou retardé par une réunion interminable. Vous, en tant que stagiaire, n’avez pas ce luxe.

Trouver votre chemin dans une salle de marché n’est chose aisée. ANTICIPEZ. Repérez la nuit précédente l’emplacement exact du desk de la personne avec qui vous êtes en rotation, ce qu’elle fait et assurez-vous d’attendre 5 minutes avant qu’elle ne vienne vous remplacer à son tour.

Le matin, le fait d’arriver avant tout le monde sur le desk montrera votre motivation. Soyez là pour dire bonjour et observer tranquillement. Les matinées sont une ruche d’activités dont vous pourrez apprendre beaucoup de choses.

N’hésitez pas à prendre des notes et revenir sur le desk pendant une période plus calme pour poser des questions : J’ai vu ce matin que vous aviez traité avec un certain nombre de clients. Y en a-t-il autant chaque jour ? Chacun d’entre eux reçoit-il les mêmes informations ? Bref, je ne vais pas vous faire un tableau.

Cela m’amène à vous parler de la gestion du temps. Vous voulez être visible sur le floor et que les gens reconnaissent votre visage ? Essayez autant que possible d’y être entre 6 heures du matin et 6 heures du soir, soit en observant, en circulant et si vous voyez un PC libre, demandez si vous pouvez vous asseoir devant et travailler sur vos projets tout en étant capable d’observer le desk.

Vous serez étonné du nombre de tâches quotidiennes que j’ai pu réaliser tout en étant sur le desk. Peut-être que parfois il s’agissait seulement de trouver et photocopier des documents ou bien de prendre des notes dans une réunion, mais j’étais le stagiaire qui le faisait. J’étais utile et ils connaissaient mon nom.

Interaction avec les autres stagiaires

Comme je l’ai déjà démontré en vous conseillant d’introniser les autres stagiaires lors des rencontres de réseautage, efforcez-vous de côtoyer ces derniers : ils sont une source vitale d’informations et vous pouvez vous aider les uns les autres grâce à vos contacts.

Il est important, eh oui, nous sommes encore une fois tenus d’insister sur la perception, d’apparaître comme un joueur d’équipe apprécié des autres stagiaires. Pourquoi cela ? Nous sommes assis à côté de gens avec lesquels nous travaillons 15 heures par jour, 5 jours par semaine. Nous voyageons ensemble et c’est ensemble que nous assistons à des événements organisés par les clients. Je passe davantage de temps avec mes collègues qu’avec ma famille. Nous devons compter les uns sur les autres et quand on regarde les stagiaires, nous essayons d’imaginer avec lequel d’entre eux nous pourrions travailler tous les jours.

Les joueurs d’équipe sont essentiels au point que les stagiaires qui se montrent solidaires entre eux seront bien considérés.

Ressources Humaines

Assurez-vous d’avoir une connexion avec le RH. Ne les snobez pas, ils sont très puissants.

Cela ne signifie pas que vous devez quotidiennement parler des heures avec le vôtre, mais une fois tous quinze jours, arrangez-vous pour vous entretenir avec lui et lui expliquer où est-ce que vous vous sentez le mieux et sur quels desks vous sollicite-t-on le plus. Ils sont suffisamment informés en interne pour vous guider vers certains desks, le cas échéant vous retirer d’autres desks.

Les stages d’été restent un formidable aperçu d’un monde qui ne cessera jamais de vous étonner. Ces 10-12 semaines peuvent conditionner les 2-3 premières années de votre carrière. Ne gâchez pas vos chances.

L’auteur de cet article est un banquier junior qui a réussi à décrocher un stage il y a quelques années à l’issue duquel il a été embauché.

commentaires (3)

Comments
  1. Il est parfois bon d’insister sur des choses qui paraissent évidentes… Merci pour cet article, je suivrai vos conseils.

  2. Merci beaucoup pour cet article intéressant. Cependant, il me vient quelques remarques… Il est facile de dire que décrocher le stage est la chose la plus facile quand on voit que malgré toutes les candidatures envoyées, on n’obtient environ 10% de réponses, par le biais de mails automatiques… Pour des gens qui ont DEJA de l’expérience professionnelle (certes pas dans la banque, mais avec au moins de l’expérience en management d’équipe) et décident de se réorienter en reprenant des études (tout un challenge pour finir en tête de promo), c’est un peu frustrant (surtout lorsque l’on a choisi son école pour des raisons GEOGRAPHIQUES et que l’on n’a passé qu’un concours…)…
    Pour information, de quel type d’école vient l’auteur? Une parisienne, à n’en pas douter…

    Un ancien cadre ayant repris des études Répondre
     
  3. Très bon article. Qui donne des idées et de la motivation pour un futur stagiaire.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici