☰ Menu eFinancialCareers

L’audit, un accélérateur de carrière pour les jeunes diplômés ?

Gros pourvoyeurs de jeunes diplômés, les cabinets d’audit représentent-ils un tremplin en terme de carrière ? Nombreux sont les professionnels du recrutement qui répondent par l’affirmative. Une expérience en cabinet d’audit constitue toujours une excellente carte de visite pour un candidat qui souhaite travailler en banque, que ce soit dans les fusions & acquisitions, la trésorerie, l’Inspection générale ou tous les métiers liés aux Risques, explique Valérie Kolloffel, associée au sein du cabinet de chasse Nicholas Angell. Les auditeurs possèdent des qualités dont les banques sont très friandes : méthodologie, rapidité, bonne résistance à la pression. Sans oublier bien sûr des compétences techniques parfois très pointues, comme par exemple la maîtrise des normes comptables et financières IAS 32 / 39.

Particulièrement appréciés sont les profils qui sont issus de gros cabinets d’audit avec une spécialisation banque. Ils enchaînent les missions et connaissent généralement tous les acteurs bancaires de la place, les différents métiers, les cultures d’entreprise, explique Valérie Kolloffel. Les banques en recrutent directement certains, mais cela ne suffit pas à satisfaire la demande si bien qu’elles n’hésitent pas à faire appel à des cabinets de chasse.

Si la banque attire les auditeurs, l’inverse est également vrai. Comme le conseil en stratégie et la finance ont limité leurs embauches, nombre de jeunes diplômés se tournent vers l’audit , explique Bérangère Pagès, directrice des relations avec les entreprises à HEC (L’Expansion).

La promotion interne érigée en modèle

Pour celles et ceux qui souhaitent rester dans le secteur de l’audit, les opportunités d’évolution professionnelle sont bien réelles. Nos entreprises sont basées sur un modèle de promotion interne, explique Pascal Collardey, associé et DRH de KMPG SA (Cadremploi.fr). On embauche donc majoritairement des jeunes qui ont des possibilités de carrière très rapides au sein de l’entreprise. En 5-6 ans, il est possible d’être nommé manager d’équipe.

En tout cas, la source n’est pas prête à se tarir pour les jeunes diplômés, à en juger le besoin de sang neuf de ce secteur confronté à un turn over qui croît à nouveau. L’audit est confronté à baisse des honoraires. Les cabinets doivent donc réadapter les tailles de leurs équipes, en privilégiant des profils un peu plus jeunes sur les profils capés , explique Rémi Fouilloy (Jobfinance.com).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici